RSS

Archives de Tag: supprimées

Manif du 17 Novembre : des dizaines de pages supprimées des réseaux sociaux

Vive la censure ! On a un gros problème avec les GAFA et les milliardaires de la silicon valley, qui sont en train de prendre le monopole de l’info avec les médias mainstreams (qui risquent d’y laisser leur pantalon) et de façonner l’opinion publique en décidant de qui peut lire quoi sur leurs réseaux . Ils commencent à pratiquer une censure de masse et ce sont des milliers de pages et liens supprimés chaque jours (voir bien plus, seuls eux ont les chiffres). Et croyez moi l’histoire des fakes news les arrangent bien .

Il y a des implications politiques aussi (l’histoire des fakes news en fait parti). Essayerait-on de désamorcer la manif du 17 novembre ? Mais non ce serait du complotisme de penser cela enfin !! N’est ce pas ?!! 

Les GAFA sont devenu aussi puissants que des états ! Sauf qu’ils se situent à un carrefour hyper stratégique de par leur structure même, qui les met en position de pouvoir contrôler l’info (et donc la population, en plus de l’espionner) . Et l’info c’est la clef QUI OUVRE TOUT . Z 

Manif du 17 Novembre: des dizaines de pages supprimées des réseaux sociaux

Des dizaines de pages postées sur les réseaux sociaux et appelant à la mobilisation le 17 novembre prochain pour protester contre la hausse des carburants, ont été supprimées…

Des dizaines de pages créées sur les réseaux sociaux qui lançaient un appel à la mobilisation le 17 novembre prochain pour protester contre la hausse massive et brutale du prix des carburants en France, auraient « disparu » à l’insu de leurs propriétaires. A ce propos, de nombreux messages de particuliers font ainsi état de la suppression de ces pages et s’insurgent d’une telle mesure.

Plusieurs raisons à l’enlèvement de ces pages sont envisageables. Les administrateurs des réseaux eux-mêmes peuvent parfaitement le décider (ils sont chez eux), à moins que l’ordre ne vienne de plus haut (préfecture, voire davantage…). Quoi qu’il en soit, rappelons qu’une manifestation publique ne se décrète pas « sauvagement » sur les réseaux et qu’elle doit faire au préalable l’objet d’une déclaration en bonne et due forme en préfecture.

Toujours est-il que la suppression de ces messages ne fait que renforcer la volonté de tous ceux qui envisagent de bloquer une bonne partie des routes de l’Hexagone le 17 novembre prochain.

Source: Autonews
Via: LVD
Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 7 novembre 2018 dans général, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :