Ah, les russes commencent à faire sortir des secrets …. : comment est il possible de « perdre » tout ce qui concerne les soit disant voyages sur la lune,  y compris le « savoir faire » pour y retourner, ce qui est vrai puisque officiellement, ça fait un moment qu’il n’y sont plus retournés ????

Réponse : les américains n’y ont jamais mis les pieds avec Apollo (ils y ont été par la suite, sous couvert de blacks programs)

Il y a 2 histoires : celle qu’on nous raconte, et l’Histoire , la vraie avec un grand H ! Z .

L’ironie dont usent les Russes quand ils parlent des « pérégrinations » lunaires des Américains montre qu’ils en savent beaucoup plus qu’ils ne veulent le dire. Ils proposent aujourd’hui d’aider la NASA à retrouver ses vidéos « perdues ». Ils devraient également l’aider à retrouver la mémoire. Non seulement les Américains ont perdu toutes les pièces (photos, pellicules, échantillons, etc.) concernant le voyage sur la lune, mais ils ont aussi oublié leur savoir-faire pour y retourner, ainsi que tout le savoir accumulé pendant une décennie, comme si les cerveaux de leurs ingénieurs et chercheurs avaient été lavés tout d’un coup,  d’autant plus que cet oubli est aggravé par la perte de leurs archives. Il est étonnant que les données du voyage d’Amstrong, qui concernent l’humanité toute entière (c’est Amstrong lui-même qui l’a dit en descendant de son véhicule), ne soient pas inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. (commentaire de réseau international)

***

Le représentant du Comité d’enquête russe a ironisé sur l’ingérence des Etats-Unis dans les affaires de la FIFA, en proposant son aide pour retrouver la vidéo perdue d’une expédition sur la Lune.

Les enquêteurs russes sont prêts à aider leurs collègues américains à résoudre le problème d’une vidéo perdue, a estimé mardi le représentant officiel du Comité d’enquête russe, Vladimir Markine, lors d’une interview pour le quotidien russe Izvestia.

« On peut les aider en lançant une enquête internationale sur une pellicule disparue,  celle qui avait été effectuée par des astronautes sur la Lune. Ou bien sur les 400 kilos  prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus. Non, nous n’affirmons pas que le vol n’a pas eu lieu et que tout a été tourné dans un studio. Simplement, tous ces matériaux scientifiques et même culturels constituent un héritage et leurs disparition constitue une perte pour nous tous », a lancé M.Markine.

Il y a quelques années, la NASA a déclaré avoir perdu la version d’une vidéo d’une célèbre expédition de Neil Armstrong, premier homme à avoir posé le pied sur la Lune.

Cette réaction ironique constitue une réaction à l’intervention des Américains dans les récentes affaires liées au football et à la FIFA.