RSS

Archives de Tag: en septembre

Charles Gave (en septembre) : « Macron… Il Risque de ne pas Finir son Mandat »

Prémonitoire ??

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans économie, général, Politique, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Pourquoi la Fed ne relèvera pas ses taux en septembre

Il est évident que les US ont besoin d’un dollar faible pour doper leur économie (1.2 % de croissance le dernier trimestre je le rappel). Donc face aux QE au Japon et en Europe et à la politique des taux négatifs, qui vont exacerber les pressions déflationnistes aux US et mettre une pression à la hausse sur le dollar, je pense que non seulement la FED ne va pas relever ses taux en 2016, mais qu’elle les (re) baissera en 2017 . D’ici là elle fera de la com, comme toujours . 

Suite à l’ intervention de Fischer hier à J-Hole , les cotes pour une hausse des taux ont à peine bougé – 16% de chances de hausse en sept (légère hausse) et 32% en Dec (donc une chance cumulative de 48% d’une hausse en 2016) …

Le dollar est maintenant en baisse – ayant augmenté après les commentaires de Fischer …

Les rendements obligataires chutent (même le 2Y) – ayant augmenté après les commentaires de Fischer …

Les actions se fanent vite – ayant monté après les commentaires de Fischer …La chute du pétrole est tirée par trois facteurs principaux – l’Irak qui stimule les exportations de 5%, le Niger , et l’effet Fischer sur le dollar. (Zero Hedge)

Et le VIX explose :

——————————————————————————

Une campagne médiatique laisse croire que la Fed pourrait relever ses taux en septembre. Il n’en sera rien.

Mais le dollar pourrait continuer à s’apprécier face aux autres devises.

CNBC et les commentateurs essaient de prétendre que la déclaration du FOMC (comité de politique monétaire de la Fed), diffusée le 17 août dernier, indiquerait que la Fed va relever les taux en septembre.

C’est totalement absurde. Premièrement, les élections présidentielles auront lieu en novembre. L’un des candidats (Donald Trump) a déjà déclaré que s’il était élu, il demanderait à la totalité du conseil des gouverneurs de la Fed de démissionner, et en particulier à la présidente de la Fed, Janet Yellen. Dans ce contexte, l’idée que la Fed puisse relever les taux en septembre et prendre le risque de faire exploser le marché actions (ce qui ferait élire Trump), relève de la folie furieuse.

Comprenez bien que je ne prends parti pour aucun camp politique, là. Je formule simplement une évidence : la Fed est constituée d’individus qui, comme tout le monde, veulent conserver leur emploi. Alors l’idée que les membres de la Fed agissent volontairement dans un sens menant tout droit à leur limogeage est totalement folle.

Souvenez-vous, nous parlons du même groupe d’individus que celui qui a usé de prétextes tels que les banques italiennes, le BREXIT, la Chine… et littéralement toutes sources d’inquiétude concernant l’économie mondiale, pour ne pas relever les taux au cours de ces huit derniers mois.

La Fed remettrait le couvert après une première hausse de taux mal digérée ?

Et curieusement, la Fed s’apprêterait à relever à nouveau les taux en septembre ? Surtout après que la première hausse se soit si bien passée ?

La Fed relève les taux... le marché implose

La politique mise à part, la Fed a besoin, en réalité, que les marchés actions américains demeurent à des niveaux élevés. Pour ce faire, et avec une économie américaine vacillante, le seul recours de la Fed est de déprécier le dollar US.

Le graphique ci-dessous représente le dollar index (dollar évalué contre un panier de devises) et le S&P 500.

Evolution comparée du dollar index (en noir) et de l'indice S&P 500 (en bleu)

Comme vous le constatez, chaque fois que le dollar index passe au-dessus des 96 points et y reste, les jours des actions sont comptés. Comme l’indique le graphique ci-dessus, un dollar fort est très déflationniste.

Pour rappel : 40% des revenus du S&P 500 proviennent de l’étranger. Alors si le dollar grimpe, d’autres devises majeures (l’euro et le yen) baissent… et donc les revenus et bénéfices des entreprises américaines chutent.

Sachant cela, l’idée que la Fed relève les taux (ce qui renforcerait le dollar et ferait plonger les actions), deux mois avant une élection, est particulièrement absurde. Après tout, la seule “réussite” que la Fed puisse revendiquer, concernant sa politique, c’est la hausse du marché actions ! Alors pourquoi prendre le risque de tout pulvériser, surtout si votre job est en jeu ?

La hausse du dollar est le cauchemar de la Fed En réalité, la Fed tente désespérément de réprimer la hausse du dollar depuis qu’il a flambé au deuxième semestre 2014.

Comme je l’ai déjà indiqué, plus de 9 000 milliards de dollars de dettes – émises par des gens qui ne vivent pas en dollar mais dans une autre monnaie – flottent un peu partout dans le système financier.

Tout cet argent (l’équivalent des PIB de l’Allemagne et du Japon réunis) est très vulnérable à tout renforcement du dollar US. Lorsque vous empruntez en dollars US, vous pariez en réalité sur la baisse du dollar US. De ce fait, tout mouvement de hausse du dollar US signifie des pertes explosives.

De plus, les marchés des changes internationaux brassent des transactions représentant un volume journalier de 5 000 milliards de dollars. Or le dollar représente 86% de toutes ces transactions.

Alors, si la Fed perdait le contrôle du dollar, cela sonnerait la fin de la partie pour cette institution et toutes ses pratiques. Par conséquent, la Fed persiste, à la moindre occasion, à tenir un discours susceptible de faire baisser le dollar.

Alors pourquoi même évoquer un relèvement des taux ? Parce que la Fed est au pied du mur. En affirmant pendant sept ans que les Etats-Unis vivaient une reprise, la Fed a été contrainte de relever les taux au moins une fois.

Toutefois, maintenant qu’elle s’est débarrassée de ce premier relèvement, elle va faire tout ce qu’elle peut pour reporter toute nouvelle hausse. Souvenez-vous, le taux directeur de l’euro est actuellement à -0,4%. Celui du yen est à -0,1%. Celui du dollar est à 0,5%. Ces différentiels de taux sont considérables. La Fed n’a aucun désir de les amplifier. [Bien que le dollar affiche encore un rendement positif, l’or s’est apprécié de 16% depuis le début de l’année. Mieux encore : les petites minières, elles, ont progressé de +160% — et ce n’est sans doute qu’un début. La question, c’est… sur lesquelles miser ? Comment investir avec un maximum de profit… et un minimum de risque ? Cliquez ici pour toutes les réponses.]

En bref, le comportement des marchés a pris une dimension un peu erratique, mais avec peu d’incidence sur la réalité.

Souvenez-vous, Obama a rencontré Janet Yellen en avril dernier. L’année électorale pipe les dés. La Fed peut bien évoquer un relèvement des taux… mais un discours reste un discours. Et il est très improbable qu’elle relève à nouveau les taux en 2016, au minimum jusqu’à ce que l’élection présidentielle soit passée.

Bon… Tout cela étant dit, je pense réellement que nous allons avoir droit à un nouveau round de déflation… Pas à cause de la Fed, mais parce qu’une autre grande banque centrale va annoncer une politique susceptible de faire grimper le dollar US plus haut.

Pour résumer ma pensée : Pour des raisons politiques, la Fed ne peut pas, et ne pourra pas, relever les taux cette année.

Toutefois, la BCE et la Banque du Japon tentent désespérément de faire baisser leurs monnaies. Ces deux banques centrales mènent actuellement des QE, et elles ont mis en oeuvre une politique des taux négatifs avec peu de résultats.

Alors je m’attends à ce qu’elles prennent des mesures plus agressives rapidement. Ces nouvelles mesures inciteront soit l’euro, soit le yen à baisser… ce qui forcera le dollar à grimper.

Graham Summers

Plus d’infos sur : http://la-chronique-agora.com/fed-ne-relevera-taux-septembre/
Copyright © Publications Agora

Richard Russell: « Attendez-vous à ce que ce soit la panique pour posséder de l’Or Physique »

Malheureusement décédé en Novembre 2015, Richard Russell qui était le patriarche des « newsletters » économiques, et qui publiait les Dow Theory Letters(Site toujours tenu à jour) depuis 1958 avait prévenu le monde entier l’année dernière de s’attendre à ce que ce soit la panique pour posséder de l’Or physique alors qu’actuellement, l’Or et l’Argent sont encore en train de consolider leurs récents gains.

Les forces déflationnistes submergent les banques centrales

« Les énormes forces déflationnistes submergent toutes les banques centrales. Pour tenter de les contrer partout dans le monde, chaque nation veut une monnaie moins chère afin que cela puisse profiter à ses exportations… La conséquence, c’est un monde qui étouffe sous un accroissement constant de monnaie papier.

Cela fait grimper le prix des actifs. Le résultat sera une explosion limitée dans le temps du prix des actifs avec une flambée des impressions monétaires. C’est ce qui nous donnera la troisième phase du marché haussier qui avait débuté en 1980. En fin de compte, la puissance de la déflation mondiale mettra fin au marché haussier et nous allons entrer dans un marché baissier pour l’ensemble des actifs sauf pour l’Or.

Attendez-vous à ce que ce soit la panique pour posséder de l’Or Physique

Je pense que la réaction à la déflation mondiale sera une revalorisation du cours de l’Or et des nouvelles devises rattachées à l’or, afin d’essayer (comme Franklin Delano Roosevelt l’avait fait en 1933) de lutter contre la déflation. Seul 1% des investisseurs intelligents (smart money) le voient et se préparent pour cela. L’Or a repris son cycle haussier et progresse à la hausse dans un schéma en zigzag.

Richard Russell: « Le monde est au bord du chaos monétaire et financier »

Richard Russell: » l’effondrement des marchés détruira le système financier actuel ! »

Un dernier commentaire – je constate que tout à coup le désir de posséder de l’Or enfle. Dans les années à venir, nous nous attendons à ce que ce soit la panique pour posséder de l’Or. L’actif le plus dénigré et le plus méprisé au monde deviendra alors le plus apprécié et le plus précieux. J’ai choisi d’avoir l’esprit tranquille. Et c’est la raison pour laquelle, je conserve une importante position sur l’Or ».

Richard Russell avait raison…

La demande d’or en tant qu’investissement monte en flèche et atteint des sommets historiques !

L’Or a déjà fait un bond de plus de 25 % en 2016, et la demande d’or en tant qu’investissement est montée en flèche, pendant que les ventes de pièces de monnaies américaines en or ont explosé de 84 % à la hausse. Mais il n’y a pas que ça.

Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoir

Gerald Celente: C’est la dernière occasion inespérée pour acheter de l’Or et de l’Argent

Avec l’accélération des taux d’intérêt négatifs en Europe, de nombreux Européens se ruent en se réfugiant sur l’Or, surtout à la lumière des dangers que représente dorénavant la détention du capital au sein d’un système bancaire européen fragile. En réalité, la demande d’or en tant qu’investissement a maintenant dépassé celle des bijoux pour la première fois de l’histoire.

Source: kingworldnews

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 août 2016 dans économie, général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , ,

NWO, C’est arrivé en septembre : l’ONU a lancé Les objectifs mondiaux – Un plan d’action pour un Monde unifié (« Agenda 2030 »)

Et voilà , pendant que le monde s’enflamme , l’élite met en place une gouvernance globale comme on le voyait arriver de fort loin et depuis longtemps : Jamais la devise « Ordo hab chaos » n’aura eu plus de sens  !!!

Un des plus grands pas vers un gouvernement mondial que nous ayons jamais vus a eu lieu cette semaine, et pourtant presque personne n’en parle. En fait, il est même appelé unnouvel agenda universel pour l’humanité. Ce ne sont pas mes mots – ce sont les mots que l’ONU utilise.

Si vous ne croyez pas cela, allez regarder le document officiel pour ce nouvel agenda des Nations Unies. Vous n’avez pas besoin d’aller très loin dans la lecture. L’expressionnouvel agenda universel est tout près de la fin du préambule. Officiellement, le nom de ce nouveau programme ambitieux est l’Agenda 2030, et il est vanté comme un moyen d’obtenir du monde entier qu’il travaille ensemble pour rendre la vie meilleure pour nous tous. Et beaucoup des objectifs de ce nouveau programme sont vraiment admirables. Par exemple, qui ne voudrait pas mettre fin à la pauvreté mondiale? Mais lorsque vous regardez plus attentivement ce que l’ONU essaie de faire, vous trouvez des choses très inquiétantes.

Si vous n’aimiez pas l’Agenda 21, alors vous n’allez vraiment pas aimer l’Agenda 2030, parce que l’agenda 2030 reprend les choses à un niveau entièrement nouveau. L’Agenda 21 a été principalement axé sur le changement climatique et l’environnement, mais l’Agenda 2030 va beaucoup plus loin. Comme je l’ai mentionné précédemment, l’agenda 2030 porte sur l’économie, l’agriculture, l’éducation, l’égalité des sexes, la santé et toute une foule d’autres questions. Il a été avancé qu’il y a très peu de formes de l’activité humaine qui ne relèvent pas des objectifs de l’Agenda 2030 d’une manière ou d’une autre.

 

The Global Goals

Voici plus sur ce qui est véritablement un coup d’état mondial des élites, qui n’est surement, qu’un début :

Avez-vous entendu parler des objectifs globaux ? Si vous n’en avez pas encore entendu parler, soyez assuré que vous allez en entendre beaucoup parler dans les jours à venir. Le 25 septembre dernier, l’ONU a lancé un ensemble de 17 objectifs ambitieux qu’il envisage de réaliser au cours des 15 prochaines années. Un nouveau site web pour promouvoir ce plan a été réalisé. Vous pouvez le trouver ici. Le nom officiel de ce nouveau plan est l’Agenda 2030 (lien en Français), mais ceux qui sont derrière lui ont décidé qu’ils avaient besoin de quelque chose de plus accrocheur pour promouvoir ces idées dans la population globale. L’ONU a déclaré que ces nouveaux objectifs globauxreprésentent un nouvel agenda universel (lien en Français) pour l’humanité. En pratique, chaque nation sur la planète a volontairement adhéré à ce nouveau programme, et on attend de vous que vous y participer que vous le vouliez ou non.

Certaines des plus grandes stars dans le monde entier ont été recrutées pour promouvoir les objectifs mondiaux. Il suffit de consulter la vidéo YouTube que j’ai postée ci-dessous. Voici le genre de chose que vous attendriez d’un culte religieux Hardcore …

Si vous vivez à New York, vous êtes probablement au courant du Festival des citoyens du monde qui a eu lieu à Central Park samedi, où certains des plus grands noms de l’industrie de la musique ont fait la promotion de ces nouveaux objectifs globaux. Le lien suivant indique comment le New York Daily News décrit le rassemblement …

C’était une fête avec un but.

Un jamboree étoilé et un plaidoyer passionné pour mettre fin à la pauvreté ont secoué la grande pelouse de Central Park où plus de 60 000 fans se sont réunis samedi pour le Festival Global des citoyens.

Cet événement si cool a coïncidé avec la réunion annuelle des dirigeants du monde lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, avec en avant-première les performances de Beyoncé, Pearl Jam, Ed Sheeran et Coldplay.

Et ce n’était pas seulement l’industrie du divertissement qui faisait la promotion de ce nouveau plan de l’ONU pour un monde uni. Le pape François s’est rendu à New York pour donner le coup d’envoi de la conférence où ce nouveau programme a été dévoilé

Le pape François a apporté son soutien au nouvel agenda de développement dans un discours à l’Assemblée générale de l’ONU avant le sommet qui devait adopter le plan en 17 points, l’appelant un signe important d’espoir dans une époque très troublée au Moyen-Orient et en Afrique .

Lorsque le Premier ministre danois Lars Rasmussen a frappé son marteau pour approuver la feuille de route du développement, les dirigeants et les diplomates des 193 États membres de l’ONU se sont levés et ont applaudi bruyamment.

Ensuite, le sommet s’est immédiatement tourné vers l’objectif réel de cette réunion de trois jours, la mise en œuvre des objectifs, qui devrait coûter de 3 500 à 5 000 milliards de dollars chaque année jusqu’en 2030.

Ouah.

Okay, alors d’où viennent les milliards de dollars qui sont nécessaires à la mise en œuvre ces nouveaux objectifs mondiaux?

Permettez-moi de vous donner un indice – ils ne vont pas venir des pays pauvres.

Quand vous lisez le détails de ces objectifs globaux, beaucoup d’entre eux sonnent bien. Après tout, qui ne voudrait pas la fin de la faim? Je sais que je voudrais éradiquer la faim si je le pouvais.

La clé est de regarder derrière les mots et de comprendre ce qui est réellement dit. Et ce qui est vraiment dit, c’est que les élites veulent faire passer leur rêve d’un système mondial unifié à l’étage au-dessus.

La liste suivante vient de Truthstream médias, et je pense qu’ils ont fait un très bon travail de traduction de ces nouveaux objectifs globaux dans une langue que nous pouvons tous comprendre …

  • Objectif N° 1 : Fin de la pauvreté sous toutes ses formes partout
    Traduction : Les banques centrales, le FMI, la Banque mondiale, la Fed pour contrôler toutes les finances, une monnaie numérique mondialisée dans une société sans cash
  • Objectif N° 2 : la fin de la faim, assurer la sécurité alimentaire et l’amélioration de la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
    Traduction : OGM
  • Objectif N° 3 : Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tous les âges
    Traduction : La vaccination de masse, le Codex Alimentarius
  • Objectif N° 4 : Assurer une éducation de qualité, équitable pour tous, promouvoir les possibilités de formation continue pour tous
    Traduction: Propagande des Nations unies, lavage de cerveau à travers l’enseignement obligatoire et payant du berceau au tombeau
  • Objectif N° 5 : Assurer l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles
    Traduction : Le contrôle de la population par le biais forcé de la planification familiale
  • Objectif N° 6 : Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous
    Traduction : Privatiser toutes les sources d’eau, ne pas oublier d’ajouter du fluorure
  • Objectif N° 7 : Assurer l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous
    Traduction : Réseaux de compteurs intelligents partout pour un pic de tarification
  • Objectif N° 8 : Promouvoir une croissance économique durable pour tous, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
    Traduction : TPP, TIPP, zones de libre-échange qui favorisent les intérêts des méga monopoles multinationaux
  • Objectif N° 9: Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir l’industrialisation durable pour tous et favoriser l’innovation
    Traduction: Routes à péage, pousser vers les transports en commun, supprimer la liberté de déplacement, introduire des contraintes environnementales
  • Objectif N° 10 : Réduire les inégalités dans et entre les pays
    Traduction : Encore plus de bureaucratie du gouvernement au niveau régional comme un poulpe mutant
  • Objectif N° 11: Assurer pour tous des villes et des colonies humaines sures, résilientes et durables
    Traduction : Surveillance globale par l’État avec le contrôle des données personnelles
  • Objectif N° 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables
    Traduction : Austérité forcée
  • Objectif N° 13 : Prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts
    Traduction : Limitation des échanges, taxe/crédits carbone, taxes sur l’empreinte écologique
  • Objectif N° 14 : Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable
    Traduction : Restrictions environnementales, contrôle de tous les océans, y compris les droits miniers sur les planchers océaniques
  • Objectif N° 15 : Protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystèmes terrestres, la gestion durable des forêts, lutte contre la désertification, stopper et inverser la dégradation des terres et la perte de biodiversité
    Traduction : Plus de restrictions environnementales, plus de contrôle et des droits miniers sur les ressources
  • Objectif N° 16 : Promouvoir des sociétés pacifiques pour tous pour un développement durable, fournir un accès à la justice pour tous et bâtir des institutions efficaces, responsables pour tous et à tous les niveaux
    Traduction: Missions de l’ONU de maintien de la paix (Exemple 1, Exemple 2), la Cour internationale (aveugle) de justice, forcer les gens à vivre ensemble en utilisant les fausses crises de réfugiés puis médiation avec plus de maintien de la paix des Nations unies quand les tensions éclateront pour acquérir plus de contrôle sur une région, suppression du 2e amendement aux États-Unis (le port d’armes).
  • Objectif N° 17 : Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour un développement durable
    Traduction : Retirer la souveraineté nationale des États à travers le monde, promouvoir la mondialisation dans le cadre l’autorité bureaucratique pléthorique orwellienne de l’ONU

Si vous doutez de tout cela, vous pouvez trouver le document officiel pour ce nouvel agenda des Nations Unies ici. Plus vous creuserez les détails, plus vous vous rendez compte ce que sont vraiment ces insidieux objectifs globaux.

Les élites veulent un gouvernement mondial, un système économique unifié et une seule religion mondiale [le veau d’or, NdT]. Mais ils ne vont pas réaliser ces choses par la conquête. Au contraire, ils veulent notre adhésion de plein gré.

Les objectifs globaux sont un modèle pour un monde uni. Pour beaucoup, l’utopie que ces élites nous vantent, semble très prometteuse. Mais pour ceux qui savent ce qu’il en est, cet appel pour un monde uni est très, très inquiétant.

Michael Snyder

Lien sur l’article précédent traduit par le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.net/lonu-lance-un-nouvel-agenda-universel-pour-lhumanite/

Note du Saker Francophone

Dans le livre d’Aldous Huxley, Le meilleur des mondes, les gens sont vraiment heureux car déshumanisés. Et s’ils ne le sont pas, ils ont une drogue pour oublier.
On peut trouver certains objectifs sympas mais on peut douter que donner les clés du camion à des psychopathes soit une bonne solution. Il faut d’abord prendre notre destin en main puis ensuite discuter le plan d’action entre nous, les peuples. Sinon c’est un blanc seing à l’oligarchie qui ne va pas se gêner pour nous restreindre (ce qui semble probable dans tous les cas de figure) SANS toucher à son niveau de vie. Parce qu’elle le vaut bien!

Lire le document officiel

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

David Morgan : « Le marché va se Crasher en Septembre 2015 »

– Aucune devise papier dans l’histiore , AUCUNE qui n’est pas garanti par quelque chose de tangible (or ou argent) n’a survécu

dollar-en-or-depuis-1650

– L’or sera trop cher à l’avenir quand les devises papier s’effondreront, seul l’argent physique permettra de faire ses achats au quotidien .

– Les états unis doivent dévaluer toujours plus le dollar pour rester compétitifs, ils ne veulent pas d’un dollar fort : ce qui se passe actuellement avec l’euro est temporaire , et ils feront sûrement un QE 4 à un moment donné (pour plusieurs raison dont celle ci)

– Nous sommes dans un effondrement au ralenti, la seule question valable est le timing de cet effondrement :  il y a un point de non retour au delà duquel ça arrivera soudainement, les choses vont s’accélérer  .

 Tout n’est question que de la perception des gens de confiance et de masse critique : il suffit qu’une infime portion du public, ne serait ce que moins de 1% , s’aperçoive que les devises ne sont que du papier qui ne vaut rien, et c’est là que les problèmes commenceront pour les banksters . 

–  D’apres son « feeling » basé sur sa connaissance des marchés , son analyse des super-cycles de marchés, le point de basculement  arrivera en septembre .(7 ans apres 2008 donc)

Pourquoi le siLver est si peu cher dans cet environnement ultra haussier alors ?

– Une des nombreuses raisons selon david est que l’offre réelle est distordue par l’offre papier, dumpé sur le marché par les bullion banks qui travaillent ensembles .

– Mais le jour du jugement arrive dit david, et c’est la demande d’investissement lié à la perte de confiance, qui y mènent .

– On ne peut imprimer  de l’argent à partir de rien , l’injecter dans le système et penser que ça va marcher … ça peu marcher un peu au début, mais ensuite tout s’écroule .

La reprise US , plus de création de jobs, le plein emploi ?  

– Un seul chiffre : 93 millions d’américains en age de travailler n’apparaissent plus dans les stats, ils ne sont plus comptés, c’est une BLAGUE de parler de reprise (48 millions aux food stamps) ..

Pour finir, le coût d’extraction (all in) du silver était à 22 $ l’once avant la chute du pétrole , depuis la chute de ce dernier, c’est autour de 17 $ l’oz , les coûts ont baissés car l’energie a baissé, et on peut lui faire confiance sur ces chiffres, c’est un des top experts mondiaux du silver ..

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

L’or retrouve de l’éclat avec les tensions en Grèce, vers les 1400 $ en septembre ?

Gold bars are stacked at a safe deposit room of the ProAurum gold house in Munich

Après deux ans de baisse , l’or pourrait être haussier cette année. Crédit Photo : © Michael Dalder / Reuters/REUTERS

Le Figaro qui devient haussier sur l’or …

Selon leur spécialiste, « l’or  pourrait au moins atteindre le seuil des 1400 dollars en septembre prochain » : quand j’ai commencé cette revue de presse il y a 2 ans , trés peu de journaux mainstream parlaient de l’or, et si ils le faisaient, c’était la plupart du temps pour le dénigrer .

Puis on a vu les Echos changer son fusil d’épaule en fin 2013, puis d’autres …

Aujourd’hui presque tous parlent d’or, et certains passent même haussier … : quelle victoire . 

La moyenne mobile à 200 jours, un indicateur technique majeur, est situé à 1.252,34. $ . Ce support cassé à la baisse nous mènerait vers les 1240 $ . Si l’or clos au dessus de 1270 $ , on pourra penser aux 1330 $ . Z . 

Même s’il reste loin de son record à près de 2000 dollars, atteint il y a quatre ans, le métal précieux retrouve le chemin de la hausse. Le prix de l’once a grimpé de 7% depuis le début de l’année et le lingot de 13%.

Le retour de la crise grecque redonne un peu d’éclat à l’or. Le métal précieux, qui s’essouffle depuis deux ans, remonte légèrement la pente à la faveur du regain de tension en Grèce. Le pays a vu ses taux d’emprunt flamber ce jeudi matin suite à la décision de la BCE de couper une partie des financements de ses banques. Dans la foulée, l’once a grimpé à 1274 dollars dans les échanges asiatiques selon Bloomberg, loin de son plus bas à 1142 dollars enregistré en novembre 2014. Depuis le début de l’année, elle affiche un gain de 7,4%. Même mouvement pour le lingot, libellé en euro, qui s’affiche en hausse d’environ 13% depuis début janvier, à 35.620 euros.

Les craintes d’une sortie de la Grèce de la zone euro, évoquées depuis début janvier et nourries par la victoire électorale du parti anti-austérité Syriza d’Alexis Tsipras, redonnent à l’or son statut de valeur refuge pour les investisseurs. Ces derniers observent avec circonspectionles tentatives du nouveau gouvernement grec pour renégocier la dette colossale du pays. «Toute situation de panique, toute annonce mal interprétée, peut être un élément déclencheur à la hausse pour l’or, les investisseurs cherchant à tout prix à protéger leurs investissements», décrypte Vincent Pellizzari, trader chez RTFX.

Le scénario s’est déjà produit il y a quatre ans. En 2011, la crise grecque propulsait l’once d’or vers des sommets qui n’ont plus jamais été atteints, à près de 2000 dollars. La situation n’est toutefois pas la même aujourd’hui, préviennent les spécialistes. «À cette époque, l’ampleur de la crise en Grèce avait fait l’effet d’une bombe car elle était totalement inattendue pour les investisseurs. Aujourd’hui, le marché est préparé, la situation est connue. C’est pour cela que l’effet sur l’or n’est pas aussi important qu’à cette époque», explique Vincent Pellizzari. De plus, l’ascension de l’or est freinée par la robustesse du dollar qui rend l’achat plus onéreux et donc moins attrayant pour les investisseurs munis d’autres devises que le billet vert.

La BCE en renfort

L’incertitude sur la stabilité de la zone euro pourrait toutefois confirmer la bonne dynamique pour le métal précieux, marquée par une hausse de la demande destinée aux ETF gagés sur l’or. L’once reste soutenue par la course aux assouplissements monétaires que se livrent les banques centrales. «L’injection de liquidités par la BCE est un élément haussier fondamental qui devrait avoir un effet inflationniste bénéfique à l’or, considéré comme un rempart contre l’inflation», explique-t-on chez RTFX. De son côté, la Banque centrale américaine (FED) ne devrait pas se presser pour relever ses taux. Un élément positif pour l’or dans la mesure où tout relèvement rendrait l’once moins attractive pour les investisseurs à la recherche de rendements.

Autre facteur important: la demande asiatique. Cette dernière devrait être importante à l’approche de la saison des fêtes en Inde. Enfin, l’or devrait profiter d’un resserrement de l’offre. «Si l’once tombe autour de 1150 dollars, on arrive sous le prix de production moyen des mines», précise Vincent Pellizzari. Selon le spécialiste, si l’once a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de retrouver ses records historiques, elle pourrait au moins atteindre le seuil des 1400 dollars en septembre prochain

http://bourse.lefigaro.fr/devises-matieres-premieres/actu-conseils/l-or-retrouve-de-l-eclat-avec-les-tensions-en-grece-4059071

 
1 commentaire

Publié par le 6 février 2015 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Deux raisons d’acheter de l’or en septembre

leadimg

Nous voyons bien plus que 2 raisons, mais  en donne au moins 2 ! En outre on sait que les Indiens se reportent sur le silver ; revue de presse 2013 Z@laresistance

▪ Je dis souvent que le commerce de l’or correspond en réalité à deux types de transactions distincts. Il y a le Fear Trade ou transaction par crainte, dans lequel on achète de l’or par peur — de la guerre ou de mauvaises politiques gouvernementales. Ces acheteurs considèrent le métal précieux comme un abri sûr en temps de crise. Ainsi, l’or a augmenté avec la peur d’une guerre en Syrie pour rebaisser lorsqu’une action militaire beaucoup plus limitée est devenue probable.

Toutefois, il existe un autre facteur, au-delà de la Syrie, qui influe sur le cours de l’or. Il s’agit du Love Trade ou transaction par amour. Ce sont des personnes qui achètent de l’or pour l’offrir à l’occasion de jours fériés et de fêtes importantes.

Actuellement, nous sommes en plein dans cette époque de l’année. Historiquement, septembre est le meilleur mois de l’année pour l’or. Si l’on étudie les rendements mensuels sur plus de quatre décennies, le métal précieux enregistre sa plus forte hausse ce mois-ci, avec une moyenne de 2,3%.

September Is The Best Month For Gold

Les Indiens se préparent à la saison des mariages qui commence en octobre, suivie par Diwali, la fête des lumières hindoue qui dure cinq jours et qui est la fête la plus importante de l’année. En décembre, des millions de personnes retrouveront ceux qu’ils aiment pour échanger des cadeaux comme on le fait à Noël. Enfin, des millions de personnes célébreront le Nouvel An chinois à la fin du mois de janvier 2014.

▪ Il y a aussi la mousson…
En Inde, il ne faut pas non plus oublier la saison des moissons, car l’agriculture dépend des pluies.

Un moteur positif pour l’or cette année est le fait que le pays a connu une forte mousson. Les pluies qui ont débuté en juin ont recouvert la plus grande partie de l’Inde avec une rapidité jamais enregistrée depuis plus de 50 ans. Environ 70% de la pluviosité annuelle en Inde a lieu de juin à septembre, et une bonne saison de mousson signifie généralement des cultures exceptionnelles, ce qui augmente les revenus des agriculteurs.

Cela pourrait augmenter les achats d’or également, réduisant ainsi à néant les efforts du gouvernement pour réprimer l’habitude indienne d’achat d’or. D’un point de vue historique, de bonnes saisons de mousson sont liées à une forte demande d’or. « En 2010, dernière année où les pluies ont été largement au-dessus de la moyenne, la demande a explosé de 37% au quatrième trimestre après les récoltes », observe Reuters.

Dans les régions rurales indiennes, où on a peu accès aux réseaux bancaires, l’or est utilisé comme réserve de richesse affirme Reuters. Et avec la moitié de la population indienne qui travaille dans l’agriculture, il n’est pas surprenant que 60% de toute la demande d’or du pays provienne de ces zones rurales.

La communauté rurale indienne a enregistré une « forte hausse » de son revenu cette année rapporteMineweb. Mais au lieu d’acheter de l’or, Mineweb avance que les agriculteurs indiens pourraient plutôt acheter de la terre, du fait que l’or dans la monnaie locale atteint « des hauteurs vertigineuses ».

En particulier au cours des dernières semaines, alors que la monnaie faisait face à un nouveau record de faiblesse, l’or en roupies est monté en flèche. Au cours des trois dernières années, la valeur de l’or en roupies a augmenté de 58% ; en dollars américains, elle a augmenté de près de 12%.

Gold In Rupee Terms 2013

▪ Les Orientaux et l’or, une longue histoire
Malgré cette menace court terme possible sur la demande d’or, il ne faut pas oublier l’amour immémorial que portent les Orientaux au métal précieux. On peut voir ce sentiment encourageant dans le graphique ci-dessous : les Chinois et les Indiens entretiennent « une positivité particulière autour des attentes à plus long terme pour le prix de l’or », selon le World Gold Council (WGC).

En mai et en juillet, le WGC a demandé à 1 000 consommateurs indiens et à autant de consommateurs chinois de situer le prix de l’or dans cinq ans. Les deux graphiques montrent les réponses des sondés en mai, lorsque le prix moyen de l’or tournait autour de 1 400 $, et à nouveau en juillet lorsque le prix moyen de l’or tournait autour de 1 200 $ l’once.

India And China Gold Buying 2013

En très grande majorité, les consommateurs en Inde et en Chine pensent que le prix de l’or augmentera sur le long terme.

Ce qui est intéressant c’est de comparer les réponses entre mai et juillet : on note « un sentiment extrêmement résistant à propos de la future trajectoire de l’or », observe le WGC. En mai, 62% pensent que l’or augmentera ; en juillet, ils sont 66%.

Le sondage montre également peu de personnes croient que l’or va baisser en Orient. Seuls 11% des sondés en juillet tablent sur une baisse du prix de l’or.

Cette partie du globe entretient une relation autre vis à vis de l’or, que ce soit pour le Love Trade ou le Fear Trade. Et il est difficile de la briser.

http://la-chronique-agora.com/raisons-acheter-or-septembre/

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 septembre 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :