RSS

Archives de Tag: banquiers

Von Greyerz : L’histoire de l’Or sur 5000 ans est beaucoup plus puissante que d’éphémères Banquiers centraux et manipulateurs

La richesse mondiale sera totalement décimée dans les 4-8 prochaines années. Peu importe que vous soyez très riche ou que vous soyez « propriétaire d’une maison » qui vaut encore quelque chose. La plupart des actifs perdront 75-95% de leur valeur, à mesure que la dette et les bulles d’actifs imploseront.

Mais très peu de gens réalisent ou anticipent la confiscation de richesse qui se profile. Cette confiscation aura lieu à plusieurs niveaux.

En ces temps difficiles, les gouvernements se feront jeter dehors par les gens ordinaires mécontents du déclin de leur capacité de survie. Beaucoup de gens perdront leur emploi, et la capacité des gouvernements à aider les pauvres et les affamés s’amenuisera aussi rapidement, à cause du manque de revenus fiscaux. Durant ce processus, les partis d’opposition vont promettre la lune… Nous assisterons à un bouleversement de la société à cause des turbulences politiques, des troubles sociaux, des conditions économiques désastreuses et de l’anarchie.

LES IMPÔTS DEVIENDRONT PUNITIFS

Plusieurs pays occidentaux sont devenus socialistes, ces dernières années, et cette tendance va se poursuivre avec la détérioration du climat général. Alors que les partis au pouvoir luttent désespérément pour leur propre survie, leur tâche devient de plus en plus compliquée car il n’y a plus d’argent dans les coffres et la monnaie imprimée n’a plus de valeur.

Les partis d’opposition promettront des solutions à tous les problèmes et n’auront aucune difficulté à se faire élire. Mais, une fois au pouvoir, ils échoueront misérablement. Il y aura des partis de gauche au pouvoir dans la plupart des pays occidentaux, mais nous pourrions assister à l’émergence de partis d’extrême-droite, à cause de la situation anarchique.

Quand les recettes fiscales diminueront, les gouvernements chercheront désespérément de nouvelles façons d’augmenter les revenus de l’État. À ce moment-là, les gens normaux seront pauvres, alors cela ne servira à rien de les taxer. La cible évidente sera, bien sûr, les riches, mais aussi la classe moyenne. Les riches auront probablement perdu la moitié ou plus de leur fortune, mais les gouvernements socialistes en quête de revenus veilleront à ce que la majeure partie de leur richesse restante disparaisse également.

CONFISCATION PAR LES TAXES

Les impôts sur la fortune seront confiscatoires et atteindront 75%-90%. C’est ce que les masses désespérées exigeront, que ce soit pacifiquement ou avec violence.

Ce qui arrive en ce moment en Arabie saoudite avec le prince héritier Mohamad ben Salman, qui confisque la richesse d’autres princes et hommes d’affaires saoudiens, pourrait servir d’exemple.

Les gouvernements américain, britannique ou allemand pourraient décider de geler les avoirs des riches et émettre des mandats d’arrêt exigeant le transfert de 85% de leur fortune. Le refus ne constituerait pas une option, car il entraînerait une longue peine d’emprisonnement et la confiscation de 100 % des richesses.

Le moment est venu d’anticiper les risques de confiscation et les impôts punitifs. Bientôt, il sera trop tard.

Tout cela semble totalement draconien et irréaliste dans notre société « civilisée ». Mais quiconque doute que ces mesures puissent se concrétiser n’a qu’à étudier l’histoire. Il y a d’innombrables exemples de confiscation de richesse. Cela se passe généralement durant des périodes d’excès et de décadence, où il y a des écarts importants entre riches et pauvres, comme c’est le cas aujourd’hui. Pendant la Révolution française de 1789, l’aristocratie a non seulement perdu une grande partie de ses richesses, mais aussi la vie. La même chose s’est produite durant la Révolution russe, en 1918. La richesse et les vies de l’aristocratie furent décimées.

IL EST DANGEREUX DE SE VANTER DE SA RICHESSE

Nous pourrions atteindre un stade d’anarchie à cause de la souffrance des masses. À ce moment-là, elles se tourneront contre les banques, les gouvernements et les riches, ce qui mènera à de grandes violences, comme l’histoire le démontre. Tout ce qui représente la richesse sera méprisé par les masses, qu’il s’agisse de maisons, d’automobiles, de bijoux, de vêtements ou d’autres biens de luxe. L’étalage de la richesse que nous voyons aujourd’hui pourrait devenir très dangereux, voire fatal.

La majorité des gens pourraient dire qu’il s’agit d’alarmisme ou de sensationnalisme. Le problème est que nous pensons que notre époque est différente. Certains trouvent normal de voir des Rolls Royce ou des Ferrari construites sur mesure à New York, Londres ou Hong Kong, coûtant 250 000 $ ou plus. Très peu de gens protestent contre les prix élevés d’une maison dans les villes ci-dessus, à 100 millions $ et plus. Il arrive régulièrement qu’un tableau soit vendu pour une somme supérieure à 100 millions $.

½ MILLIARD DE DOLLARS POUR UN TABLEAU

Mais si vous voulez un Léonard de Vinci, vous devez payer la somme astronomique de 450 millions $, comme l’a fait un acheteur anonyme, cette semaine, à la vente aux enchères de Christie à New York. Un niveau de prix que très peu de gens peuvent envisager.

Est-ce qu’un demi-milliard de dollars restera le record pour une peinture pendant des décennies ? Oui, en monnaie d’aujourd’hui, ce sera certainement le cas. 111 tonnes d’or pour un tableau ne sera probablement pas battu avant 100 ans ou plus. Au cours des 4 à 8 prochaines années, cette peinture pourra probablement être achetée pour beaucoup moins d’une tonne d’or, pour 110 kilos ou moins (110 kg d’or valent aujourd’hui 4,5 millions $).

LA LOI ET L’ORDRE VOLERONT EN ÉCLATS

Pour les gens ordinaires, dont la plupart ne sont pas conscients de ces excès, un demi-milliard de dollars pour une peinture est la décadence ultime. Cette dangereuse tendance ne restera pas impunie. Et personne ne doit croire que la loi et l’ordre, qu’il s’agisse des policiers ou militaires, fonctionnera lorsque la société volera en éclats. Malheureusement, il n’y aura aucune protection pour les groupes cibles.

Les armes n’aideront guère pour combattre la foule. La meilleure solution est de vivre dans un endroit où vous êtes entourés de gens aux vues similaires, ou dans un pays moins exposé. Cette option n’est pas envisageable pour beaucoup de gens, mais cela vaut la peine d’y penser, tandis qu’il reste encore du temps.

Permettez-moi d’insister sur le fait que j’espère sincèrement que rien de tout ça ne se produira. Mais, si on regarde les risques et les probabilités, nous sommes à un moment de l’histoire où ces événements sont susceptibles d’avoir lieu. De tels excès, ainsi que l’écart entre riches et pauvres, ne pourront pas continuer sans un retour vers la moyenne, au moins.

UNE BANQUE SUISSE REFUSE DE DONNER SON OR À UN CLIENT

Pour revenir à la confiscation, il semble que les banques jouent déjà ce jeu. Dans un article récent, j’ai expliqué que les banques suisses ne détenaient pas tout l’or physique acheté par leurs clients. J’ai également mentionné comment les banques refusent de libérer l’or qu’un client détient dans la banque.

J’ai récemment été contacté par une personne qui est allée à sa banque, à Zurich, l’une des deux plus grandes banques suisses, pour y retirer son or physique. Il avait lu mon article sur le sujet. La banque, une des plus grandes banques de gestion d’actifs au monde, lui a dit qu’il ne pouvait pas retirer son propre or, à cause de nouvelles règles internes de la banque.

Mais cet homme n’a pas abandonné si facilement. Il a demandé à la banque une lettre confirmant leur refus de lui donner son or. Il a dit à la banque qu’il remettrait cette lettre à la police. La banque a clairement eu peur et, après trois heures d’attente, on lui signifia qu’il pourrait finalement avoir son or. Très généreux de la part de la banque de lui rendre ses actifs, n’est-ce pas ?

Une nouvelle confirmation que les banques ne restitueront pas leurs actifs aux clients sans une bataille juridique. Mais ce n’est que le début. Bientôt, les banques seront tellement sous pression qu’elles essaieront de conserver les actifs de leurs clients. Peu de gens pensent que c’est possible, mais dans un avenir proche, les banques, insolvables, ne seront pas en mesure de remettre quoi que ce soit à leurs clients. Encore une fois, j’encourage fortement les gens à sortir leurs actifs des banques, que ce soit en Suisse ou ailleurs. Le système financier est déjà en faillite, quoi qu’en disent les banquiers centraux.

Détenir de l’or physique hors du système bancaire, dans une bonne juridiction, est la meilleure assurance contre ces risques. Mais, comme je l’ai dit plus haut, la planification fiscale est tout aussi importante que de détenir les bons investissements.

 

 

Les mouvements à court terme du prix de l’or ne sont pas si importants, étant donné que nous verrons bientôt des multiples des prix actuels. Malgré les manigances de la BRI et des banques de négoce d’or, qui déversent des milliards d’or papier, l’or résiste très bien.

Il semble que la dernière petite correction soit terminée et que la tendance haussière ait repris. Peut-être devrons-nous attendre la décision de la Fed sur les taux d’intérêt, en décembre, pour observer un mouvement haussier majeur dans l’or. Mais, quoi que fasse la Fed, cela n’aura qu’un effet à très court terme.

L’or va monter bien plus haut, peu importe la politique de la banque centrale ou la manipulation de l’or papier.

5 000 ANS D’HISTOIRE SONT BEAUCOUP PLUS PUISSANTS QUE D’ÉPHÉMÈRES BANQUIERS CENTRAUX ET MANIPULATEURS.

source

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 5 décembre 2017 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Les dernières nouvelles de nos amis banquiers avec Pierre Jovanovic

 
1 commentaire

Publié par le 27 septembre 2016 dans économie, général, International, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , ,

Le QE (planche à billet) peut il soutenir les prix des actifs pour toujours ?

1124-MI-blog

 

Ici une bonne analyse de ZH qui pointe les problèmes structurels de l’économie que la planche à billet ne pourra pas régler , et notamment le vieillissement de la population, et la population active qui baisse inexorablement. Z . 

Mythes populaires et force de travail qui plonge

Ce ne est pas seulement les électeurs qui achètent les mythes populaires. Beaucoup d’investisseurs le font aussi. Peu de gens ont un regard plus large que le mythe selon lequel les banques centrales peuvent créer de la croissance économique à travers la planche à billet .

Ce que les banquiers centraux et leurs partisans semblent oublier, ce est que la croissance provient de la vie, de la respiration des êtres humains.

Ça semble souvent beaucoup plus compliqué que ce ne l’est réellement. Mais une véritable croissance économique provient de deux choses: le nombre de travailleurs dans la force de travail et la productivité de ces travailleurs.

C’ est un problème pour les États-Unis. Parce que, selon un rapport récent de  The Economist , la main-d’œuvre potentielle est appelé à croître de moins d’un tiers du taux de 0,9%, que nous avons vu entre 2003 et 2013.

Pour Faire empirer les choses, de nombreux baby-boomers américains – dont le premier a bénéficié de la sécurité sociale en 2008 – sortent  de la population active. Au lieu de chercher un emploi, ils choisissent de vivre sur les prestations.

Cela contribue à expliquer pourquoi le pourcentage d’adultes en âge de travailler à la recherche d’emplois aux États-Unis a chuté d’environ 66% à moins de 63% lorsque la crise financière mondiale a frappé.

Et ce ne est pas seulement les Américains qui sont plus âgés en moyenne.

D’apres  The Economist :

« [Le] ratio des travailleurs par rapport aux retraités est maintenant en train de plonger dans les pays les plus développés et bientôt dans de nombreux marchés émergents. Le Japon est déjà en train de liquider les actifs étrangers de son peuple acquis pendant leurs années de forte épargne; La Chine et la Corée du Sud commencent à le faire et l’Allemagne bientôt aussi ».

Moins de travailleurs dans la population active. Plus de retraités à soutenir pour ceux qui ont des emplois. Les Retraités étrangers encaissement leurs bénéfices sur les (marchés) actions, et les obligations des États-Unis. Janet Yellen et co. gardent espoir que les investisseurs seront assez crédules pour croire que la magie de QE pourra continuer à faire léviter les actifs financiers pour toujours.

Sinon, les investisseurs boursiers et obligataires vont commencer à reconsidérer les prix qu’ils sont prêts à payer pour posséder leurs morceaux de papier.

travailleurs par retraité

Travailleurs passés et projetés par retraité dans les pays sélectionnés – via macrobusiness.com.au .

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-28/can-qe-prop-asset-prices-forever – resistanceauthentique

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 novembre 2014 dans économie, général

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

ENCORE DEUX BANQUIERS RETROUVES MORTS !


 

    – Ce 25 février 2014, nous avons appris qu’un 4e banquier de la JP Morgan a été retrouvé mort d’une crise cardiaque à…34 ans: « 

Jason Alan Salais, a 34-year old Information Technology specialist who had worked at JPMorgan Chase since May 2008 (…) The incidence of heart attack or myocardial infarction among men aged 20 to 39 is one half of 1% of the population, according to the National Center for Health Statistics and National Heart, Lung, and Blood Institute, based on 2007 to 2010 data, marking this as another unusual death at JPMorgan

    « , lire

l’article complet de Wall Street on parade

    .

 

– Ce 25 février 2014, James Stuart a été retrouvé mort dans des circonstances inconnues, lire Journal Starvia ZH.

– Et voilà, Mr Li Junjie, un 3e banquier de la JP Morgan vient de sauter dans le vide ce mardi soir à Hong Kong.

– Ryan Henry Crane, cadre supérieur des bureaux de trading de la JP Morgan. Mort suspecte.

– Gabriel Magee, trader de la JP Morgan à Londres, mort plus que suspecte, Wall Street on Parade vous explique (comme je l’avais fait dans Blythe Masters) que les liens entre la CIA et la JP Morgan London sont très forts et que l’histoire du saut vu par les promeneurs est totalement bidon. La désinformation a été organisée en amont. Lire ici. L’article explique aussi que Magee n’avait pas l’intention de se suicider, il venait d’envoyer un sms à son amie pour lui dire qu’il quittait le bureau et qu’il arrivait.

– Mike Dueker de Russell Investments et un ancien de la Saint Louis Federal Reserve. Il avait une enquête pour des abus de gestion sur des pensions de retraités.

– Tim Dickenson, directeur de communications Swiss Re UK, mort suspecte.

– William Broeksmith, ex grand patron de la Deutsche Bank qui a bidonné les comptes de sa banque pour cacher ses pertes en CDS.

– David Bird, spécialiste des matières premières au Wall Street Journal a disparu. Lire ici New Jersey Hills. – Richard Talley, PDG de American Title, avait une enquête de la SEC des assureurs sur le dos. Mort suspecte.

http://www.jovanovic.com/blog.htm

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 février 2014 dans Insolite

 

Étiquettes : , , ,

Lobby bancaire au coeur de l’Etat …

berruyer banquarchie suite

Berruyer a raison : il faut dénoncer tout cela ! Revue de presse 2013 Z@ laresistance 

Pour ceux qui ignoreraient encore l’omniprésence des banquiers aux côtés  d’un pouvoir prétendûment « adversaire de la finance » (cf. ici ou ), Olivier Berruyer vient de donner une suite à son billet sur l’énarchie bancaire. Il y dénonce la « forfaiture » que constituerait une nomination dont on parle : celle de François Villeroy de Galhau, actuel directeur général délégué de la BNP, à la direction du Trésor, en remplacement de Ramon Fernandez.

berruyer banquarchie suite« Pour que le Canard [enchaîné] sorte cette information, et que le Monde la ressorte en indiquant “confirmer” les propos du Canard, c’est que les journalistes ont forcément eu confirmation de personnes très haut placées à Bercy, Matignon et/ou l’Élysée. Ce n’est pas juste une rumeur sortie d’on ne sait où…

Et donc, que cela se fasse ou pas, on est sûr d’une chose : de très hautes personnes de l’appareil d’État ont en tous cas songé à le nommer, ce qui est gravissime, et constitue pour moi une forfaiture. Personnes n’ayant clairement pas le moindre sens de ce qu’est un symbole.

Et ces symboles sont bafoués en permanence, comme le rappelle La Tribune dans ce papier – hélas bien loin d’être exhaustif…

Une telle nomination serait – je pèse mes mots – catastrophique pour l’État. Déjà que la proximité est incroyablement forte, comme je l’ai montré dans ce billet circonstancié, on livrerait ici directement les clés de ce qu’il reste d’État aux banques.

Cette situation qui remet à l’ordre du jour la problématique du pantouflage – déjà dénoncé sous Sarkozy avec l’affaire Pérol – et nous oblige donc à une grande vigilance, mais aussi à une mobilisation pour lutter contre ces dérives anti-républicaines.

Je vous propose donc de vous mobiliser via la pétition dans le billet suivant… C’est vraiment très important de faire buzzer ce sujet – autant suspendre le blog si un tel homme arrive aux commandes.  « 

2017 banque ou banque - la reforme sabotee

Les crises.fr, le 21 novembre 2013

http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2013/11/21/lobby-bancaire-au-coeur-de-letat-suite/

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 novembre 2013 dans général

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’or Lybien a-t-il été volé par les banquiers?

Image

Comme je l’ai déjà dit de nombreuses fois, il n’existe que trois méthodes qui peuvent permettre à la banque centrale d’un gouvernement d’obtenir de l’or :

–         En échangeant des substituts papier contre du métal

–         En confisquant l’or des citoyens

–         Par la conquête

Maintenant que vous avez connaissance des alternatives qui existent, laquelle choisiriez-vous ?

L’or de la Lybie n’a-t-il pas été lui aussi placé auprès de la Réserve Fédérale ? ‘Désolé, amis Lybiens, mais vous n’avez plus rien. Bye-bye !’

Une partie de cet or pourrait-il servir à soutenir financièrement Al Qaeda ? Après tout, un article récemment publié traite de l’affaire d’un convoi Lybien transportant de l’or vers le Niger. Avec AFRICOM solidement implanté au Nigéria, cette satrapie pourrait bien exaucer les vœux des théoriciens du nouvel ordre mondial.

Et puisque ce rapport a été publié par le Conseil National de Transition, toute personne raisonnable pourrait penser que l’or de la Lybie lui a été volé et se trouve désormais entre les mains des banquiers internationaux – plus particulièrement de la Fed des Etats-Unis ou du Royaume-Uni.

Quel bande d’Etats voleurs purement et simplement : La Lybie était un pays riche et prospère : que n’ont-ils pas fait au nom de la démoncratie !

La bataille pour la Lybie est bientôt terminée… tout comme l’est la bataille pour ses 144 tonnes d’or

Après une impasse qui a duré six mois et durant laquelle aucun des camps n’a su prendre l’avantage sur l’autre, il a suffi de quelques jours aux forces rebelles Lybiennes pour entrer sans résistance à Tripoli. Bien que je sois certain que tout cela aura des conséquences comparables à ce qu’il se passe actuellement en Egypte, je ne suis sans aucun doute pas le seul à me demander pourquoi la situation a progressé si rapidement.

Peut-être la réponse peut-elle nous être apportée par les 143,8 tonnes d’or que possède la banque centrale Lybienne. Ce n’est peut-être rien aux côtés des 366 tonnes d’or qui appartiendraient au Venezuela selon le Conseil Mondial de l’Or – et dont une grande partie n’a pas encore été rapatriée – mais la question de savoir où le cartel bancaire est parti chercher l’or que demande Chavez vient peut-être de trouver sa réponse.

Je n’insinue pas que l’or Lybien ait au cours de ces 6 derniers mois déjà pris la route pour Caracas, mais je devrais peut-être. Cela expliquerait pourquoi le prix de l’or est désormais de 1600 dollars et continue de grimper.

Il y a une guerre de l’or souterraine en ce moment comme je l’ai déjà dis, et dans ce contexte, cela explique pas mal de choses …

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 mars 2013 dans général, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :