RSS

Archives de Tag: avec

Krach boursier imminent? Interview avec Charles Sannat

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 13 novembre 2018 dans économie, général, International, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , ,

Contacts Cosmiques » avec Jean-Pierre Petit – NURÉA TV

L’atrophysicien Jean-Pierre Petit met les pieds dans le plat …

 

Étiquettes : , , , ,

L’Amazonie, convoitée par l’agrobusiness et l’industrie minière, en danger imminent avec l’élection de Bolsonaro

L’Amazonie, convoitée par l’agrobusiness et l’industrie minière, en danger imminent avec l’élection de Bolsonaro

Vous commencez à comprendre ce que je vous explique aujourd’hui ?  Bolsonaro ne défend pas son peuple , il défend le système et les lobbys comme celui de l’agrobusiness . Imaginez à quel point le peuple Brésilien, qui y croit,  s’est fait avoir !! (avec l’aide des médias de masse et des GAFA, je reparlerai de leur pseudo opposition et de leur rôle réel) C’est pareil pour une majorité de peuples dans le monde qui pensent reprendre le pouvoir en élisant des pseudo « nationalistes » (des vrais extrémistes) qui défendent leurs intérêts, mais qui en fait renforcent le système, car même si ce n’est pas toujours flagrant à 1ere vue, le résultat est garanti . Trump, l’Italie, Orban, etc .. Tout ceci est une grosse arnaque . Les peuples se font avoir une fois de plus. Les authentiques anti-systeme ne sont pas au pouvoir des démocrassies, ils créent la démocratie.  Z 

Le nouveau président brésilien élu ce 28 octobre a multiplié les annonces visant directement l’Amazonie, les défenseurs de l’environnement et les communautés autochtones. Jair Bolsonaro veut la fin des démarcations de terres indigènes et ouvrir de larges zones de forêts à l’exploitation minière et à l’agrobusiness, des secteurs économiques qui ont appuyé sa candidature. Si l’élection de Bolsonaro, et la violence qu’il attise par ses discours, constituent une menace directe pour la vie des communautés locales, l’avenir de l’Amazonie nous concerne tous : l’accélération de sa destruction aura de lourdes conséquences sur l’équilibre climatique de la planète.

« Bolsonaro est une menace pour la planète »prévenait entre les deux tours de l’élection brésilienne la journaliste brésilienne Eliane Brum dans les colonnes d’El Pais Brasil. Parce que le nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, ancien militaire, élu dimanche 28 octobre avec 55 % des suffrages exprimés, menace la démocratie dans le cinquième plus grand pays du monde. Mais aussi parce qu’il représente un danger direct pour le climat, et donc, pour le monde entier.

Le nouveau président élu – qui doit entrer en fonction en janvier – a déjà annoncé qu’il voulait retirer le Brésil de l’Accord de Paris sur le climat. Avant de tempérer ce refus : le Brésil respecterait l’Accord de Paris si on lui laissait les mains libres sur l’Amazonie. C’est bien là le cœur de son programme en matière de destruction de l’environnement : le politicien d’extrême droite a multiplié les déclarations qui laissent craindre le pire pour l’Amazonie brésilienne, ses forêts et ses réserves d’eau douce.

Le programme de Bolsonaro prévoit la mise sous tutelle de l’environnement par le ministère de l’Agriculture. Cette « fusion » aura pour conséquence de soumettre encore davantage la défense de l’environnement aux intérêts de l’agrobusiness, puissant secteur économique au Brésil. De vastes cultures de soja – souvent OGM, exportées ensuite vers l’Amérique du Nord et l’Europe – remplacent progressivement l’écosystème amazonien et participent à la déforestation.

Violences contre les agences de protection de l’environnement

Bolsonaro soutient aussi l’ouverture de larges zones de l’Amazonie à l’exploitation minière. Il conteste les mesures de protection des terres indigènes et des quilombolas, ces communautés de descendants d’esclaves affranchis. Les députés et sénateurs dits « ruralistes » élus au parlement comptent sur le nouveau président pour défendre leurs intérêts face aux communautés amérindiennes et aux dépens de l’intérêt général de la planète.

Quelques jours avant l’élection présidentielle, ce groupe d’élus issu de différents partis de droite qui représentent l’agrobusiness au parlement brésilien, avait officiellement annoncé son soutien à Bolsonaro. Suite aux élections législatives du 7 octobre, les élus ruralistes peuvent désormais compter sur 115 députés et sénateurs. Sans oublier les nouveaux élus du parti de Bolsonaro, le PSL, qui est devenu le deuxième groupe politique à la chambre des députés avec 52 élus, juste derrière celui du Parti des travailleurs (gauche).

Suite et fin

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Tensions à Bruxelles: un eurodéputé italien écrase avec sa chaussure les notes de Moscovici

Scène très symbolique, cet eurodéputé Italien écrase comme un insecte les notes de Moscovici (avec sa chaussure « made in Italie », lol) .

Haute tension entre les technocrates bruxellois et l’Italie eurosceptique. Mardi dernier, 23 octobre 2018, la Commission européenne, par la voix du commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici, a rejeté le projet du budget italien et demandé au gouvernement de la coalition M5S-La Ligue de lui présenter un budget révisé sous trois semaines. Une première dans l’histoire de l’Union européenne. Une première sous forme de représailles dictées par la vengeance rentrée des européistes envers le gouvernement « populiste » italien.

Angelo Ciocca, député européen de la Ligue, a exprimé à sa manière son exaspération face à ce qu’il qualifie de « montagne de mensonges » écrite par Moscovici et d’irrespect envers l’Italie. Il a tapé littéralement du pied sur la table : en retirant sa chaussure pour écraser les notes du commissaire européen. A Strasbourg, j’ai marché (avec une semelle fabriquée en Italie) sur la montagne de mensonges que Moscovici a écrite sur notre pays. L’Italie mérite le respect” peut-on lire sur son compte twitter. (source)

On voit bien où veux en venir l’Italie, et le politologue interrogé ici a raison : les Italiens vont utiliser l’Europe comme bouc émissaire . Que personne ne se trompe malgré la déclaration de Giuseppe Conte relayée à la fin, qui est stratégique : L’Italie prépare sa sortie de l’Euro . Z 

 
7 Commentaires

Publié par le 26 octobre 2018 dans général, Politique, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Rendez-vous avec Roch. Episode 8. Tout ce que vous croyez savoir.

Tiens Roch est de retour, donc apparemment il n’a pas été censuré par Youtube . Une bonne chose pour la liberté d’expression . Mais par ailleurs il y a tellement de news que je ne peux pas toutes vous diffuser sur le front de la liberté d’expression – qui est de plus en plus attaquée de toutes parts … (pour le moment, mais ça viendra) En attendant, voici une analyse qui sort largement du cadre, après chacun se fait son opinion, c’est le but de diffuser de telles vidéos : élargir votre champs de vision (qu’on soit d’accord avec ce qu’il raconte ou pas).  Z 

Cet épisode a été tourné dans un fief important de la Résistance, le Gîte de l’Aigle à Bugarach . Après avoir debunker les programmes de la NASA et donc le fantasme d’un glorieux « avenir de l’Humanité » ; après avoir révélé au monde entier, aux anglais et aux américains, que SATAN, l’INTELLIGENCE est à l’origine de ce monde artificiel enfermé dans une boucle spatio-temporelle, Roch s’attaque aujourd’hui à l’autre pilier de notre réalité : l’Egypte antique, de façon à prouver que nous vivons réellement dans une simulation holographique fractale. Le but est de nous déprogrammer et de mettre à mal l’agenda de cette Intelligence artificielle, son plan et son schéma, de façon à libérer l’humanité et à la préparer au retour du Généralissime. Un commando d’élite s’est infiltré en nous, un rebelle qui a été longuement malmené, mais qui n’attend que nous pour relever la tête et renverser le système de cette matrice artificielle.

 
7 Commentaires

Publié par le 21 octobre 2018 dans général, Nouvel ordre mondial, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , , ,

Les Pays-Bas annoncent être en état de «guerre informatique» avec la Russie

Les Pays-Bas sont en état de cyberguerre  avec la Russie

Les pays bas  continue de hausser le ton, et reproche maintenant à Moscou des provocations militaires en Arctique … Mais ce qu’on apprend ici est fort important, la rhétorique de la ministre néerlandaise de la Défense est subtile, mais ça me semble assez clair : c’est la guerre contre la Russie ! Z 

La ministre néerlandaise de la Défense a déclaré que les Pays-Bas se trouvaient en état de «cyberguerre» contre la Russie, rapporte des médias néerlandais. Amsterdam s’est également dit prêt à envoyer ses «cybersoldats» pour appuyer l’Otan «si nécessaire».

Les Pays-Bas sont en «cyberguerre» avec la Russie, a déclaré dimanche à la télévision néerlandaise la ministre de la Défense de ce pays, Ank Bijleveld.

«Ce qui est arrivé est vraiment dangereux», a déclaré Mme Bijleveld à la suite d’un incident survenu près du siège de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) qui impliquait, selon elle, des officiers du GRU.

À la question de savoir si la situation entre les deux pays pouvait être qualifiée de «cyberguerre», elle a répondu:

«Oui, c’est bien le cas.»

Et de poursuivre:

«Des gens essaient en permanence d’intervenir de différentes manières dans notre vie, d’influencer notre démocratie. Nous devons nous débarrasser de notre naïveté dans ce domaine et prendre des mesures.»Le budget du pays consacré à la cybersécurité a augmenté après que l’incident a été rendu public.

«Nous investissons davantage dans les services de renseignement pour pouvoir voir ce qui se passe et prendre des mesures si nécessaire», a fait savoir la ministre néerlandaise.

De plus, Mme Bijleveld a déclaré que les Pays-Bas avaient proposé à l’OTAN d’utiliser ses «cybersoldats».

Le jeudi 4 octobre, le ministère néerlandais de la Défense a déclaré que les services secrets des Pays-Bas avaient déjoué une cyberattaque contre l’OIAC qui aurait été menée par quatre ressortissants russes, ajoutant que les hackers russes présumés munis de passeports diplomatiques avaient été expulsés du pays.

Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les accusations des autorités néerlandaises de nouvelle action de propagande. Moscou a plusieurs fois indiqué à La Haye que la «campagne d’espionite antirusse», lancée aux Pays-Bas, causait un grave tort aux relations bilatérales.

Une source au sein du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré qu’il n’y avait eu et qu’il ne pouvait y avoir aucune cyberattaque russe contre l’OIAC parce que Moscou avait accès à toutes les informations de cette organisation. Elle a qualifié les accusations néerlandaises «d’exemple d’une politique frôlant l’obscurantisme appliquée par certains pays occidentaux». Le ministère a ajouté que l’espionite occidentale gagnait en ampleur.

source

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 octobre 2018 dans général, Guerre - 3e guerre mondiale

 

Étiquettes : , , , , , ,

Politique et Eco – avec Olivier Delamarche

Le célèbre économiste, Olivier Delamarche, suspendu de la chaîne BFM TV à cause de sa liberté de ton, est l’invité de Pierre Bergerault dans « Politique-Eco ». Ensemble, ils évoquent les troubles qui secouent la France, l’Europe et le monde : croissance, démographie, retraites, chômage, dette, crise de l’UE et de l’Euro… Un débat passionnant et à contre-courant !

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :