RSS

La police avec les Gilets jaunes ? Un syndicat de police appelle à la grève illimitée

06 Déc

Le syndicat de police Vigi a déposé un préavis de grève illimitée à partir du 8 décembre concernant certains fonctionnaires du ministère de l’Intérieur. L’organisation affirme rejoindre le combat des Gilets jaunes.

Le syndicat de police Vigi a déposé un préavis de grève illimitée à partir de samedi 8 décembre, jour de la prochaine mobilisation nationale des Gilets jaunes. Ce préavis ne concerne que les agents administratifs, techniques, scientifiques, les ouvriers d’Etat et cuisiniers de la police nationale. Mais le geste est fort en pleine période de contestation.

Nous craignons d’avoir des morts parmi nous

«Les revendications portées par le mouvement des gilets jaunes, nous concernent tous. Il est temps de s’organiser légalement et d’être solidaire avec eux, pour l’avantage de tous. Nous sommes concernés car nous faisons partie du peuple. Notre préoccupation est de boucler la fin du mois et non de changer les moquettes de l’Elysée pour 300 000 euros», explique Vigi.

«Notre hiérarchie va encore nous envoyer prendre les coups à sa place et à la place du gouvernement le samedi 8 décembre 2018. Nous savons que nous aurons des blessés et nous craignons d’avoir des morts parmi nous, à cause de l’incompétence de directeurs», s’insurge le syndicat qui alerte : «Sans les adjoints techniques et ouvriers cuisiniers, les compagnies de CRS peuvent être immobilisées.»

N’allez pas vous faire blesser, mutiler ou tuer pour des personnes qui pensent que vous êtes de la chair à canon

Et de vertement critiquer Emmanuel Macron : «Dernièrement, le président de la République nous a pris pour des « mercenaires »  en voulant nous « acheter » avec une prime d’un montant inférieur au coût des heures supplémentaires sur la journée du 1er décembre.» Lors d’un déjeuner avec des CRS le 3 décembre, le locataire de l’Elysée avait annoncé le versement d’une prime exceptionnelle destinée aux forces de l’ordre mobilisées lors du troisième acte des Gilets jaunes.

Vigi appelle en outre les forces de l’ordre à user de leur droit de retrait qui permet à tout salarié d’arrêter son travail et de quitter son lieu de travail, lorsqu’il estime faire face à un danger grave : «N’allez pas vous faire blesser, mutiler ou tuer pour des personnes qui pensent que vous êtes de la chair à canon. Pensez à vous, vos familles et vos proches.»

suite et fin

Les gendarmes mobiles cèdent face aux ambulanciers

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, société

 

Étiquettes : , , ,

Une réponse à “La police avec les Gilets jaunes ? Un syndicat de police appelle à la grève illimitée

  1. Question

    7 décembre 2018 at 2:05

    Au moment de la prise de retraite , les policiers perçoivent-ils le traitement de leurs heures supplémentaires non soldées, ou font-ils un superbe cadeau au ministère ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :