RSS

Archives du 6 décembre 2018

Gainsbourg – « Aux armes et cætera »

« Je suis un insoumis qui aurait redonné à la Marseillaise son sens initial » 

Serge Gainsbourg

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général

 

Macron hué et insulté lors d’une visite surprise au Puy-en-Velay … se fait poursuivre par la foule !

J’aime bien l’OBS : « Certaines personnes ont rattrapé le convoi présidentiel, pour ‘INVITER’ Macron à démissionner » !! LOL 

Macron dans sa voiture qui se fait poursuivre par la foule au puy en velay : 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, société, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Fake News de BFMWC ! Des Gilets jaunes appelleraient à « tout bloquer dès le 10 décembre » et « à faire des provisions » : ça vient de la réunion et c’est isolé – Propagande et guerre de l’information …

Résultat de recherche d'images pour "gilets jaunes"

Une de plus, et pas des moindres. J’ai d’abord marché dans la Fake news de BFMWC (oui ça peut arriver..), mais aprés vérification approfondie, c’était du grand n’importe quoi, pour créer une rupture avec l’opinion publique. Mais ici on frôle l’inconscience, dans ce qui est une véritable guerre de l’info.

Au début j’avais titré Des gilets jaunes appellent à faire des provisions : « Nous allons tout bloquer dès le 10 décembre ».

J’aurais pu effacer simplement l’article, mais je préfère vous le laisser avec l’historique (pendant que je cherchais d’autres sources pour confirmer la news je commençais à douter fortement et j’avais modifié le papier et tout mis au conditionnel, c’est ce que vous aller lire avec les mises à jour) pour que vous voyez bien les dessous de la Fake news et de la propagande.

Et aussi pour que vous puissiez relayez l’info si nécessaire pour contrer la fake news. 

Alors, c’est qui qui donne des Fakes news ??? Et là c’est vraiment un faux grossier, on peut vraiment appeler ça une « fake news ».  

Voici l’article initial après donc une 1ere modification, qui avait pour titre Des gilets jaunes appelleraient à faire des provisions : « Nous allons tout bloquer dès le 10 décembre » :

Alors que des pénuries commencent déjà à apparaître – et que d’autres mouvements qui sont nés dans leur foulée, comme les chauffeurs routiers, les ambulanciers, les transporteurs de fonds et les déménageurs sont appelés à la grève illimitée à partir de dimanche soir – on irait vers une paralysie du pays et de grosses pénuries.

Ce ne serait vraiment pas lumineux comme idée, ils risqueraient en outre de perdre une grosse partie de l’opinion publique. Le message serait pourtant partagé en masse selon BFM. 

Mais je soupçonne fortement une Fake News de BFMWC qui donne l’info, précisément pour créer une rupture avec l’opinion et une désolidarisation de celle ci.

D’ailleurs si on clique sur le lien des soit disant messages on retombe sur une page qui n’a rien à voir …

Ce papier de BFM WC sent d’ailleurs la propagande à plein nez, à tous les niveaux …   Gilets jaunes « radicaux » , « modérés », « historiques » … Pffff, du grand n’importe quoi ! 

Voici l’extrait concerné qui arrive à la fin de l’article  :

« Nous allons tout bloquer dès le 10 décembre »

En marge des nombreux appels à un « acte 4 » samedi à Paris, les « gilets jaunes » sur Facebook, se partagent massivement un message appelant à un blocage général le 10 décembre.

Les auteurs de ce messages appellent à « faire des provisions, de l’essence du gazoil, faire le plein en nourriture et médicaments ». Et préviennent: « Nous allons tout bloquer dès le 10 décembre ».

« Aucune école, aucune administration ouverte! Aucun magasin ! Nous bloquerons les accès et sorties d’aéroport! Les grandes surfaces! Les bureaux! Nous prévenons la population! Rejoignez nous au différents barrages ou restez chez vous », préviennent-ils.

Ils appellent également aux blocages des dépôts et des raffineries dont certaines sont déjà touchées un peu partout en France et notamment en Bretagne.

Voilà ça vient d’être débunké par Libé , ça vient de la réunion, et c’est une fake news aussi, un message isolé qui n’à rien à voir avec rien !!!

Vous avez ici un parfait exemple de propagande (inconsciente) !! C’est vrai, il faut lutter contre les Fakes news  … de BFM !! C’est eux « la complosphere » !!  Z

 
2 Commentaires

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, société

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

L’Elysée craint «une très grande violence» le 8 décembre

Trop peu, trop tard ? Malgré ses annonces, l'Elysée craint «une très grande violence» le 8 décembre

Selon Marianne,  l’Elysée montre des signes de panique :   « l’Elysée envoie de sérieux signaux de fébrilité » Z

L’Elysée s’inquiète de la radicalisation du mouvement des Gilets jaunes et de possibles nouvelles violences lors du rassemblement du 8 décembre. Et ce, en dépit du recul de l’exécutif sur la hausse du carburant pour l’année 2019.

Le gouvernement ne croit visiblement pas que ses annonces, notamment l’abandon des hausses du carburant pour l’année 2019, auront un effet immédiat sur la mobilisation des Gilets jaunes. Dans la soirée du 5 décembre – peu après que l’Elysée soit intervenu pour corriger Matignon, qui avait avancé un simple moratoire sur la question – le palais présidentiel a dit craindre «une très grande violence» lors du prochain rassemblement, prévu le samedi 8 décembre.

«On constate une vraie radicalisation de certains Gilets jaunes, comme on a pu le voir dans les comparutions immédiates depuis [le 3 décembre] mais aussi dans leurs propos. Ils se radicalisent par la violence et politiquement», a soutenu en ce sens une source du ministère de l’Intérieur auprès de l’AFP, faisant état d’une «mobilisation de la part de l’ultradroite et de l’ultragauche».

Ce sont des putschistes. On est dans une tentative putschiste

Les services de renseignement vont encore plus loin, puisqu’ils auraient signalé à l’Elysée des «appels à tuer et à se munir d’armes à feu pour s’en prendre à des parlementaires, au gouvernement, à l’exécutif et aux forces de l’ordre», selon Le Figaro. Le quotidien précise qu’un important ministère a même reçu pour consigne d’interdire à ses personnels et aux ministres concernés de se rendre sur leur lieu de travail ce week-end. Un véritable climat insurrectionnel qui donne des sueurs froides à l’exécutif : «Ce sont des putschistes. On est dans une tentative putschiste», avance ainsi une source au palais présidentiel dans les colonnes du Figaro.

Lancés dès la fin du rassemblement du 1er décembre, les appels à un acte 4 de la mobilisation des Gilets jaunes sur les réseaux sociaux évoquent, pour certains, un renversement des institutions : «Dissolution de l’Assemblée nationale», «Manu, on arrive !», «Pot de départ de Macron !», ou encore «Tous à la Bastille». Et l’extension de la colère à d’autres secteurs ne va pas rassurer l’Elysée. Dopés par l’engouement suscité par les Gilets jaunes, ambulanciers, agriculteurs, lycéens et étudiants, ou encore routiers, sont en train de s’y greffer, multipliant les actions ces derniers jours.

source

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, Politique, société

 

Étiquettes : , , ,

« Méfiez-vous du peuple ! Vous l’avez mis dans la rue, mais vous aurez du mal à le faire rentrer ! »

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, société, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

La police avec les Gilets jaunes ? Un syndicat de police appelle à la grève illimitée

Le syndicat de police Vigi a déposé un préavis de grève illimitée à partir du 8 décembre concernant certains fonctionnaires du ministère de l’Intérieur. L’organisation affirme rejoindre le combat des Gilets jaunes.

Le syndicat de police Vigi a déposé un préavis de grève illimitée à partir de samedi 8 décembre, jour de la prochaine mobilisation nationale des Gilets jaunes. Ce préavis ne concerne que les agents administratifs, techniques, scientifiques, les ouvriers d’Etat et cuisiniers de la police nationale. Mais le geste est fort en pleine période de contestation.

Nous craignons d’avoir des morts parmi nous

«Les revendications portées par le mouvement des gilets jaunes, nous concernent tous. Il est temps de s’organiser légalement et d’être solidaire avec eux, pour l’avantage de tous. Nous sommes concernés car nous faisons partie du peuple. Notre préoccupation est de boucler la fin du mois et non de changer les moquettes de l’Elysée pour 300 000 euros», explique Vigi.

«Notre hiérarchie va encore nous envoyer prendre les coups à sa place et à la place du gouvernement le samedi 8 décembre 2018. Nous savons que nous aurons des blessés et nous craignons d’avoir des morts parmi nous, à cause de l’incompétence de directeurs», s’insurge le syndicat qui alerte : «Sans les adjoints techniques et ouvriers cuisiniers, les compagnies de CRS peuvent être immobilisées.»

N’allez pas vous faire blesser, mutiler ou tuer pour des personnes qui pensent que vous êtes de la chair à canon

Et de vertement critiquer Emmanuel Macron : «Dernièrement, le président de la République nous a pris pour des « mercenaires »  en voulant nous « acheter » avec une prime d’un montant inférieur au coût des heures supplémentaires sur la journée du 1er décembre.» Lors d’un déjeuner avec des CRS le 3 décembre, le locataire de l’Elysée avait annoncé le versement d’une prime exceptionnelle destinée aux forces de l’ordre mobilisées lors du troisième acte des Gilets jaunes.

Vigi appelle en outre les forces de l’ordre à user de leur droit de retrait qui permet à tout salarié d’arrêter son travail et de quitter son lieu de travail, lorsqu’il estime faire face à un danger grave : «N’allez pas vous faire blesser, mutiler ou tuer pour des personnes qui pensent que vous êtes de la chair à canon. Pensez à vous, vos familles et vos proches.»

suite et fin

Les gendarmes mobiles cèdent face aux ambulanciers

 
1 commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, société

 

Étiquettes : , , ,

Les banlieues hésitent à rejoindre les Gilets Jaunes

Passé les premières réticences, certaines associations de banlieue tentent désormais de mobiliser les troupes. L’objectif ? Que les quartiers populaires rejoignent les « gilets jaunes » « massivement ». Un scénario que redoutent les pouvoirs publics. D’autant plus que les lycéens ont commencé à s’arrimer au mouvement. […]

« L’idée que les banlieues puissent se mettre en mouvement inquiète tout le monde, commente Stéphane Peu, député PC de Seine-Saint-Denis, sollicité ces derniers jours par plusieurs ministères anxieux de l’état d’esprit des quartiers. Je constate un soutien aux “gilets jaunes” mais pas de connexion directe. »

Jusqu’à présent, nombre d’habitants des quartiers populaires se sont contentés d’observer ou de soutenir le mouvement à distance. […]

Lire l’intégralité de l’article (Le Monde)

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 décembre 2018 dans général, société

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :