RSS

Archives du 5 décembre 2018

Emmanuel Todd : « Le risque majeur pour la France n’est pas la révolution mais le coup d’Etat »

 Selon Todd, face aux Gilets jaunes, le gouvernement cherche le chaos pour provoquer une rupture  

« On peut imaginer que, dans une situation de chaos et d’inquiétude, cette sympathie générale de la population pour le mouvement cède devant la peur du désordre. Et je pense que le gouvernement cherche le chaos pour créer cette rupture. « 

« Je pense que le risque majeur pour la France, ça n’est pas la révolution maintenant, c’est plutôt le coup d’Etat » :

« Je considère que Macron est à l‘offensive dans cette stratégie du chaos… »

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 5 décembre 2018 dans général, Politique, société, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Christophe Barbier a trouvé LA solution pour les gilets jaunes !!!

LOL !!! Ils sont fascinants …

 
6 Commentaires

Publié par le 5 décembre 2018 dans général, Politique, société, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , , ,

Ambulanciers, agriculteurs, étudiants et lycéens se greffent à la contestation des Gilets jaunes

J’ai été ahuri par la réaction du gouvernement face à ce mouvement de ras le bol général des Français et aux « réponses » ridicules qu’il y a apporté : il ne semble toujours pas prendre la mesure de l’urgence absolue de la situation qui est gravissime ! Le mouvement de contestation s’étend, comme je l’avait prédit dés le début. C’était prévisible tout simplement car quand il y a une idée comme celle de se « révolter » pour avoir une vie meilleure qui germe dans la tête du peuple qui est à bout, on ne peut plus l’arrêter.  Ce à quoi nous assistons est une phénomène très profond, c’est une remise en cause de toute la société actuelle, un phénomène de rejet et une défiance inédite envers le « système » en place et ceux qui le représentent, une remise en cause de notre système « démocratique » lui même. Ce n’est pas une simple « révolte » d’une partie du peuple pour le pouvoir d’achat, ne pas le comprendre peut être fatal. Nous sommes dans une situation « pré-révolutionnaire ». Une fois que le peuple a compris que c’est lui qui détient le pouvoir, c’est terminé, plus rien ne pourra l’arrêter.  Z 

Trois semaines après le début des manifestations des Gilets jaunes, émaillées de nombreuses violences à Paris et en province, d’autres mouvements de contestations prennent de l’ampleur : ambulanciers, agriculteurs, lycéens et étudiants.

Alors qu’un acte 4 de la mobilisation des Gilets jaunes est annoncé par plusieurs pages Facebook pour le 8 décembre, ce sont désormais d’autres pans de la société qui réclament d’être entendus par l’exécutif, dont les réformes à marche forcée semblent avoir braqué différents secteurs d’activités.

Les ambulanciers contre de nouvelles dispositions de la Sécurité socialeAinsi, le 3 décembre, plusieurs centaines d’ambulanciers ont convergé en direction de la place de la Concorde à Paris avant de bloquer les Champs-Elysées. Ils réclament notamment la suppression de l’article 80 du projet de budget de la sécurité sociale 2017, entré en vigueur le 1er octobre 2018. Depuis cette date, la prise en charge du transport des patients revient directement aux hôpitaux et cliniques plutôt qu’à l’Assurance maladie, tout comme le choix des ambulances privées, auparavant réservé aux patients.

Lycéens et étudiants contre les réformes de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieurLe même jour, porté par la contestation des Gilets jaunes, le mouvement de protestation contre les réformes dans l’Education nationale a pris de l’ampleur, avec des dizaines de blocages de lycées dans toute la France. A certains endroits, des heurts ont éclaté. Une centaine de lycées ont été perturbés à travers la France, qu’il s’agisse de blocages complets ou partiels. Parmi les académies les plus touchées figurent Toulouse, avec une quarantaine d’établissements perturbés, Versailles et Créteil, avec une vingtaine dans chacune de ces académies.

A Toulon, des lycéens sont descendus dans la rue et ont brûlé plusieurs poubelles et la police a fait usage de gaz lacrymogènes. Les étudiants de plusieurs universités ont également fait montre de leur mécontentement concernant la réforme de Parcours Sup, la plateforme d’inscription à l’université, accusée d’être inégalitaire, ainsi que la hausse des frais de scolarité pour les étrangers.

Le 4 décembre, des incidents ont à nouveau éclaté devant des lycées de région parisienne, après une première journée de perturbations dans 188 lycées de France à l’appel des syndicats lycéens UNL, SGL et Fidl.

Les agriculteurs contre la hausse des taxes agricolesLe lendemain, ce sont des agriculteurs hostiles à la hausse des taxes agricoles qui ont déversé 40 tonnes de pierres devant la préfecture d’Eure-et-Loir à Chartres. La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), de son côté, a appellé à une manifestation la semaine prochaine. Par ailleurs, les représentants du secteur ont appelé à une manifestation «la semaine prochaine» pour que le gouvernement tienne «ses promesses» consignées dans la récente loi alimentation, selon une annonce faite par la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert.

Plus de trois semaines après le début de la contestation des Gilets jaunes, le gouvernement a tenté ce 4 décembre d’amorcer une sortie de crise politique. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a en effet annoncé, après avoir rencontré la veille les partis politiques, un moratoire de six mois sur la hausse de la fiscalité sur le carburant, revendication au cœur de la colère des manifestants.

 
1 commentaire

Publié par le 5 décembre 2018 dans général

 

Étiquettes : , , , , , ,

Les premières pénuries arrivent, elles vous prendront par surprise

Je pense qu’il est bon de prendre ses précautions, selon des sources certaines, Samedi dernier à Marseille les denrées de bases dans les magasins ont été dévalisés en moins de temps qu’ils ne faut pour dire ouf . Je ne connais toutefois pas l’étendue du phénomène dans cette ville. Et je ne sais pas si ça s’est produit dans d’autres villes. Mais il est clair que si la population prend peur, ça peut aller très vite, et les magasins peuvent vite se vider ! Ajouter à cela les 1eres pénuries qui commencent à se développer  et les difficultés à s’approvisionner …. Z

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Mon film préféré c’est La 7e compagnie ! Un tel délice. Alors que notre pays s’en va pour sombrer dans le chaos, sachez que BFM et les autres ne vous le diront que lorsqu’il sera trop tard.

Voici comment commence mon film préféré. Je vous en avais déjà parlé il y a quelques mois.

« Par ce clair matin de mai 1940, l’armée française reculait, selon le porte-parole du grand quartier général, dans les meilleures conditions.

Aucune armée avant celle-ci n’avait reculé aussi bien, ni surtout aussi vite, le porte-parole du GCQG n’allait pas jusqu’à dire que c’était un plaisir de reculer comme ça, mais presque.

L’opinion de la 7e compagnie de transmission sur la qualité de ce recul était légèrement différente. »

Tout va bien. On va dialoguer en gardant le cap…

Pendant ce temps, sur le terrain, moi je n’ai déjà plus d’essence chez moi. Officiellement, aucune pénurie.

Le chef Chaudard, lui, sur le terrain, a une appréciation un peu différente de la situation et de la qualité de la non-pénurie.

Au Blanc-Mesnil, la concorde règne.

À Toulon, pas de réchauffement climatique… Ça baigne !

À Meaux, pas de quoi en faire un fromage, même pas un peu de brie de… glaces!

À Aubervilliers, il faut que jeunesse se passe…

Bref, selon la Pravda, partout, partout, ce n’est que calme et volupté en attendant que notre Jupiter ne parle. Enfin, officiellement. Officieusement, ce fut partout, en ce lundi, une journée d’affrontements entre jeunes lycéens et les forces de l’ordre.

Dialogue et fermeté. 

Cela dit, pour le président, le discours va être compliqué. Il faudrait un recul en rase campagne, pourtant, imaginez si le gouvernement grec avait reculé aux premiers deux ou trois policiers brûlés par des cocktails Molotov lancés par des dangereux gauchistes et anarchistes grecs ? Parce qu’en Grèce, les violences, c’est vraiment très violent ! Imaginez si Thatcher avait cédé aux mineurs aux premiers blessés ou aux premiers affrontements ? On n’abandonne évidemment pas le pouvoir sans se battre.

La Grèce a été mise au pas et les mineurs anglais aussi, et c’est bien la politique que pourrait vouloir mener Macron.

Ne pas céder parce que sinon c’en est fini de la crédibilité française à Bruxelles.

D’où l’idée du dialogue et de la fermeté, mais de rien céder sur l’essentiel… Macron n’a pas fondamentalement tort. Il a raison si c’est un mouvement social. Il s’égare si c’est une révolution. Tout tient dans l’analyse de la situation. Une erreur d’appréciation peut se payer collectivement plus que cher.

Pire, si Macron cède aujourd’hui, son quinquennat est terminé. Il est lui-même fini politiquement au bout de 18 mois quand bien même les gilets jaunes rentrent chez eux. Et imaginez qu’il cède… et que les gilets jaunes ne rentrent toujours pas chez eux. Il aurait définitivement tout perdu. Dans la psychologie jupitérienne, il ne faut pas avoir peur. Macron ne pourra pas faire sa politique sans passer en force comme il a pu le faire avec la SNCF… et cela avait fonctionné avec les cheminots. Alors pourquoi pas aussi avec le reste de la population. La tentation de ne pas céder est évidente. En ne cédant pas, le pire devient possible de part et d’autre.

Tout le monde sait bien ce qui se joue ici.

Le premier qui lâche a perdu et le plus motivé l’emportera.

Lorsque deux incompréhensions et deux volontés opposées se rencontrent, le choc est généralement très violent. En France, il peut être éruptif et cataclysmique. Ce choc est à redouter.

Macron est allé déjeuner avec les forces de l’ordre et quelques CRS. Il n’est pas allé les voir pour le plaisir ou pour passer la brosse à reluire. C’est ce que l’on vous fera croire, certains parleront même de démagogie. Mais ce n’est rien de tout cela.

Macron ne peut pas gagner ce conflit seul.

Il est obligé de compter sur les forces de l’ordre. Il est donc allé s’assurer de la capacité des CRS et autres gendarmes mobiles à affronter un conflit majeur. Macron est allé voir, sentir par lui-même, s’il est suivi ou pas par la garde prétorienne de la République. C’est depuis son retour sa seule préoccupation. Il ne veut pas céder et ne cédera pas s’il pense que les forces de l’ordre feront leur travail jusqu’au bout.

En fait, ce sont les CRS qui vont gagner ou perdre ce conflit qui se résume à une question de capacité de maintien de l’ordre et de capacité de répression…

Pour résumer, tout repose sur l’analyse de la situation mouvement social/révolution et capacité des forces de l’ordre à encaisser la violence d’un mouvement social… ou révolutionnaire.

Alors, ici le chef Chaudard. Tout va bien pour le moment, mais remplissez tout de même les musettes. Le moment est venu de faire une révision complète de vos stocks. Les premières pénuries arrivent, elles vous prendront par surprise, car on ne vous en parlera pas. Le grand QG vous dira jusqu’à la fin que tout se passe bien.

Allez, je vous laisse, il faut que j’aille chercher quelques bocaux de raviolis. Jamais sans mon casse-croûte, et une musette vide, cela m’angoisse.

La semaine risque d’être très longue et le mois de décembre une véritable torture pour nos nerfs.

Après le discours de Macron, je ferai un point confidentiel à mes abonnés à la lettre STRATÉGIES qui viendra compléter et préciser les scénarii évoqués et travaillés dans la lettre de novembre et intitulée « Révoltes, Révolutions, et Patrimoines ».

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour insolentiae

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 décembre 2018 dans général

 

Étiquettes : , , , , ,

L’UE va lancer un «système d’alerte» contre la ‘désinformation’ !

La Russie en ligne de mire, l'UE va lancer un «système d'alerte» contre la désinformation

je l’ai déjà dit, si il y a des tentatives d’ingérences étrangères quelconques dans nos affaires, il faut faire avant tout de la pédagogie,  les citoyens ne sont pas abrutis. Ils se chargeront eux même d’éliminer le problème. Restreindre la liberté d’info (et par ricochet nos libertés) n’est pas la solution, le meilleur moyens d’annihiler à la source les campagnes de propagande d’états étrangers est de les rendre visibles et de les confronter au débat démocratique pour pouvoir les dénoncer.

Dans Macron veut Contrôler le net « pour sauver l’internet libre » !!!!! j’écrivais ceci :

Pour que la démocratie vive, il faut des citoyens éveillés, via une conflictualité des idées et des opinions ce qui passe par la diversité des médias et le pluralisme de l’info, la libre circulation de l’info, une appropriation démocratique de l’info par les citoyens. (entre autres) 

Ce qui implique d’exclure toute forme d’intervention arbitraire et directe du pouvoir politique dans ce domaine. 

Meme ce qu’on qualifie de désinformation (une notion assez subjective) a sa place , pour qu’on puisse la réduire à néant par la confrontation des idées dans le (perpétuel) débat démocratique . C’est comme ça qu’on renforcera notre démocratie (et qu’on empêchera fondamentalement toute ingérence étrangère dans nos affaires) Il faut libérer l’info, et non la museler. 

Alerter les gens, je suis d’accord. On sait tous que les médias Russes font parfois de la propagande (et d’autres il faut quand même le préciser, y compris parmi nos médias mainstreams), ne serait ce que dans le choix de leur ligne éditoriale, on sait quels candidats ils soutiennent, et j’alerte les gens régulièrement sur cette problématique. (lire ici par exemple, ou ne serait ce que l’article précédent

Les Russes disposent de moyens technologiques considérables et nous sommes dans une guerre mondiale de l’info on le sait. Mais il ne faut surtout pas entrer dans le jeu de ces puissances étrangères (lire ici), et sacrifier nos libertés non plus.

Je le répète, nous ne laisserons jamais quiconque s’ingérer dans nos affaires d’une quelconque manière que ce soit !!! Il suffit simplement de faire de la pédagogie, d’informer le citoyen. 

A coté de ce problème, qui est réel, les Russes ont quand même annihilé Daesh et le terrorisme en Syrie, ce qui nous rend un grand service … Z  

A l’approche des élections européennes de mai 2019, l’Union européenne va mettre en place un «système d’alerte rapide» où les Etats pourront partager des informations sur des «tentatives coordonnées d’acteurs étrangers». En ligne de mire : la Russie.

La Commission européenne a lancé ce 5 décembre un plan d’action contre la désinformation en ligne à six mois des élections européennes. L’organe appelle Etats membres et acteurs d’internet comme Facebook à se mobiliser face à une menace. Sa «source principale» est attribuée sans grand suspense… à la Russie.

L’exécutif européen a annoncé la mise en place d’un «système d’alerte rapide» entre les institutions européennes et les pays de l’Union européenne pour partager leurs données «en temps réel» sur d’éventuelles «campagnes de désinformation» en cours, en amont du scrutin prévu fin mai 2019.

Nous avons vu des tentatives d’ingérence dans les élections et les référendums, avec des preuves désignant la Russie comme une source principale de ces campagnes

De leur côté, les acteurs majeurs d’internet comme Facebook, Twitter et Google, qui ont pris des engagements dans un «code de bonnes pratiques» signé en septembre, sont appelés à rendre des comptes dans des rapports mensuels sur leurs actions contre la désinformation en ligne.

«Nous avons vu des tentatives d’ingérence dans les élections et les référendums, avec des preuves désignant la Russie comme une source principale de ces campagnes», a fait valoir devant la presse Andrus Ansip, vice-président de la Commission en charge du marché unique numérique. «Nous devons être unis et unir nos forces pour protéger nos démocraties contre la désinformation», a-t-il ajouté, en présentant le plan d’action préparé par l’exécutif européen.

Une plateforme numérique sécurisée pour que les Etats partagent leurs informations

La Commission européenne a annoncé qu’elle allait «plus que doubler» en 2019 le budget d’une cellule spécialisée chargée de lutter contre la désinformation et de sensibiliser l’opinion, qui passerait à cinq millions d’euros.

Les pays européens sont appelés à prendre eux aussi des mesures de ce type. Le «système d’alerte rapide», qui doit être mis en place d’ici le mois de mars, prendra la forme d’une plateforme numérique sécurisée. Les Etats membres et les institutions européennes pourront y partager des informations sur des «tentatives coordonnées d’acteurs étrangers pour manipuler» le débat démocratique, selon un document de la Commission.

Facebook, Twitter, Google et la compagnie Mozilla (à l’origine du navigateur Firefox) ont signé en septembre un «code de bonnes pratiques», non contraignant, où ils s’engagent notamment à distinguer clairement contenus publicitaires et informations, ainsi qu’à fermer plus rapidement de faux comptes actifs.

Ils y ont également promis d’adopter une politique claire sur l’utilisation et l’identification des «bots», ces comptes programmés pour diffuser des messages automatiques, et à coopérer avec des «fact checkers» (vérificateurs de faits) et des chercheurs pour contrer la désinformation. Les signataires «doivent rapidement et efficacement appliquer les engagements pris», en se «concentrant sur des actions qui sont urgentes pour les élections européennes de 2019», a enfin exhorté la Commission.

source

 
1 commentaire

Publié par le 5 décembre 2018 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , ,

Le pacte de l’ONU sur les migrations ? Pas de panique, ce n’est que DU VENT …

Franchement, ce que je peux parfois lire sur ce pacte c’est du grand n’importe quoi. Je fais donc ce papier ça va être vite réglé, ça ne mérite même pas un papier, car c’est un faux problème. 

Ce pacte sur les migrations, c’est juste DU VENT, ça ne repose sur rien c’est juste « symbolique » en somme, ce n’est qu’un bout de papier qui ne repose sur absolument rien de solide – il est « non contraignant », = aucune contrainte juridique, donc peu importe ce qui est écrit dedans – que tous les états du monde vont signer, hormis une 10 aine. (surtout les pays dirigés par des « anti immigration » disons comme ça, mais la liste s’allonge…)

Non pas car ça représente un danger quelconque pour eux, mais car ils n’ont pas que ça à foutre que de signer des trucs qui ne servent à rien ! Aussi pour des raisons symboliques et idéologiques, « l’ONU n’a pas à donner son avis sur cette question » qui est du ressort de chaque nation souveraine (principe de la souveraineté des États dans la conduite des politiques migratoires que réaffirme ce pacte d’ailleurs), et surtout car ce pacte est déséquilibré, il ne présente la question migratoire que comme un phénomène positif, sans parler des cotés négatifs. Ce qui est absurde car complètement hors réalité. Il suffit de le lire, il transpire l’idéologie des élites mondialistes (qui va de pair avec les intérêts des pays du sud), il en est complètement symbolique. 

Ce n’est pas un traité, mais un simple pacte, un accord informel articulé autour de la problématique des droits de l’homme sur la question migratoire. C’est un pacte « pour le principe » en somme. Il n’est pas fait pour être « appliqué ». Et d’ailleurs de nombreux pays vont le signer, mais s’essuieront avec aussitôt après … 

Les US n’ont même pas calculé, vous croyez  que les chinois et les russes (et la grande majorité de tous les autres pays « du nord » d’ailleurs) signeraient un truc « sérieux » sur cette question, de plus en passant inaperçus ?? Franchement, vous ne croyez pas que si il y avait le moindre « danger » avec cette affaire je me serais pas mobilisé depuis longtemps ? (et TOUS les patriotes de ce pays avec) !!!! On aurait pas attendu le 5 décembre, quelques jours avant la signature !! 

C’est une pure perte de temps cette affaire de pacte sur les migrations, je n’ai pas que ça à faire, c’est pourquoi absolument personne n’en parle ! Seuls certains médias d’extrême droite car c’est leur beurre et certains illuminés sur le web qui n’ont soit rien compris, ou qui tentent de surfer sur les peurs, en ont parlé. Et la peur est une sentiment très très puissant, c’est le plus puissant avec l’amour. Jouer avec ce genre de peurs en France en ce moment, de plus quand ce n’est pas justifié, peut créer une énorme catastrophe. 

Seul le Parisien a fait un papier pour dénoncer, avec raison, les Fantasmes (ils parlent de théories du complot mais moi je sais pas ce que c’est !) autour de ce pacte ; et le figaro qui dénonce de la propagande. (tiens ça vient de changer depuis aujourd’hui après que j’eu terminé ce papier, les articles pleuvent !!)

Nous on a attendu après personne depuis belle lurette pour dénoncer le projet de l’élite mondiale de créer une humanité indifférenciée en dissolvant les nations dans une grande marmite mondiale. Ce pacte qui n’aucune valeur encore une fois, n’en est qu’une des nombreuses manifestations. 

Ce qui est par contre inquiétant c’est que en pleine crise des gilets jaunes, Marine le Pen en a fait une conférence de presse le 3 décembre, pour tenter de mettre la question migratoire – son fond de commerce – au centre de la contestation.

C’est une tentative de récupération politique du mouvement. Et c’est dangereux en soi, mais aussi car ça détournerait les français des vrais problèmes et de leur réelles préoccupations. Les problèmes ils sont nombreux, la question migratoire en général en fait certes partie et c’est un gros problème, mais ce n’est qu’un des nombreux problèmes.

Je vous diffuse d’ailleurs 2 vidéos de médias russes car ce sont les seuls qui parlent de la question (en vidéo) sans partir dans un délire total, mais ils ont quand même réussi à nous y fourrer un peu de propagande, et n’oubliez pas la propagande russe sur certains sujets politiques car nous sommes dans une guerre mondiale de l’info. Qui soutiennent les Russes en France et qui ont ils soutenu lors de la dernière présidentielle ?

De quel parti politique les médias russes font-ils régulièrement la promo ? Le FN (RN), tout le monde le sait. 

Tout le monde connait mes positions sur ces questions, et sait que je suis pour la nation et contre l’immigration massive, mais pas la nation sauce Le Pen, arnaque du système. Je suis un authentique défenseur de la nation, et la nation c’est le peuple ! (dans sa totalité et dans toute sa diversité) 

Ce n’est en tout cas pas ce pacte qui va changer quoi que ce soit sur la question migratoire, les états sont (encore) souverains sur cette question. Je le répète ce n’est que du VENT !

C’est pas car il y a marqué « pacte, migration et ONU » dans la même phrase qu’il faut paniquer et délirer, ça fait juste dévier des vrais problématiques du moment ! Ne soyez pas de vulgaires moutons, sachez vous informer correctement.

Quelle perte de temps de parler de ce pacte…

Concentrez vous sur les VRAIS problèmes ! Z 

 
5 Commentaires

Publié par le 5 décembre 2018 dans général, Politique, société

 

Étiquettes : , , , , , ,

QUAND LES LOBBIES S’ATTAQUENT À NOTRE SANTÉ

Très bon travail citoyen ce fil d’actu ! Bravo ! Z 

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 décembre 2018 dans général, Santé - nutrition, Vidéos (Toutes)

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :