Le Yémen fait face à «la pire famine en 100 ans», selon les Nations unies. L’organisation internationale a prévenu que 13 millions de personnes pourraient être touchées.

Les Nations unies appellent donc la coalition, dirigée par l’Arabie Saoudite, à mettre un terme aux frappes aériennes et plus généralement au conflit.

En septembre, l’alerte était venue de l’ONG «Save the Children». L’organisation britannique affirmait que 5 millions d’enfants étaient menacés par la famine, à cause du conflit qui oppose depuis mars 2015 les forces pro-gouvernementales – soutenues par l’Arabie Saoudite – aux rebelles chiites houthis, soutenus par l’Iran.

Le conflit aurait déjà fait plus de 10.000 morts, en majorité des civils et déplacé plus de deux millions d’habitants. Selon l’ONU, trois Yéménites sur quatre ont aujourd’hui besoin d’aide, notamment alimentaire. Le pays est également menacé par une troisième vague de choléra.

source