RSS

Archives de Tag: comète ISON

INSOLITE / De la vrai fausse neige tombe du ciel en GÉORGIE !!!

Je vais reprendre en main toutes ces questions aussi :  cette fausse neige pourrait elle provenir de la poussière de la comète ISON ? C’est ce qui m’est venu le 1er à l’esprit ;

Des Chemtrails ? 

On dirait un genre de méthane qui ne s’enflamme pas par contre ……

Le pire c’est  qu’elle a l’apparence ( au toucher etc) de la vrai neige !  Mais elle ne fond pas …

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 février 2014 dans Insolite

 

Tags: , , , , ,

Vidéo

Nous passons en ce moment par les débris de la comète ison : pluie de météore "isonide" / Une boule d’énergie approcherait la terre par le sud ?! (visible sur stéréo)

C’est ce que montre BP dans cette vidéo : on a un pic d’impacts de météores en ce moment même !

D’ou surement les aurores vertes qu’on voit en Amérique du nord et qu’on va voir jusqu’en Angleterre  : les minuscules particules des débris de la comète peuvent créer un phénomène de "noctolescence" dans l’atmosphère , créant   cet étrange ciel :

INSOLITE / Etrange ciel vert dans les sud des USA ! Aurore Boréales et Perturbations dans les communications !

Aucun médias n’en parle (en même temps pourquoi  créer la  panique…) , mais on a les astronomes amateurs , et surtout les statistiques directes : Ces choses là ça ne s’invente pas !

Et des témoignages de lecteurs :

ce dimanche vers 16h (12 Janvier 2014) une pluie de météore a traversé notre ciel (situation géographique nord est proche Belgique !) et sur toute la toile aucuns commentaires alors qu’ils étaient visibles partout dans le ciel !!! Oups c’est vrai il fallait mieux se concentrer sur des sujets plus important comme celui d’un humoriste qui ose parler un peu plus que la moyenne!!! pauvre monde il ne serait même pas capable de voir une chose lui tomber sur la tète! cela me fais froid dans le dos!!! Je tiens à préciser que cette pluie était abondante mais comme d’habitude personne ne s’occupe de ça

La pluie est intense selon BP (en qui j’ai bien plus confiance qu’en la NASA) ! Et il confirme que c’est bien la pluie "isonide" (lié à la comète ISON)

Les autorités seraient préoccupés par les impacts de météores au sol ;

Dans cette autre vidéo , http://www.youtube.com/watch?v=qBmMbWaWx_8 , on voit une explosion de l’activité météorique à partir du 6 janvier : exactement au moment où nous nous attendions à passer par la ceinture de débris causé par la Comète ISON , comme mentionné dans nos papiers de décembre .

Donc les chances qu’une grosse météorite tombe existent, on l’a dejà beaucoup évoqué … personne ne peut savoir : c’est possible …

On a d’ailleurs failli s’en prendre un gros il y a une dizaine de jours, une 20 aine de kilomètres, c’était le 2e de l’histoire qu’on avait pas vu venir, , il s’est heureusement désintégré, …tout juste, il aurait pu passer !

En tout cas tout ceci expliquerait les étranges aurores vertes sur terre actuellement …

Il y a aussi explosion de l"activité solaire  (éruption classe X le même jours que le début de l’activité météorique), géomagnétique et protonique, le vent solaire est ultra puissant http://www.youtube.com/watch?v=C41YnV6U7xA : tout ça doit etre lié, aussi avec ce qui se passe ci dessous :

Car il y a mieux……..ou pire  !

Regardez ça : c’est quoi cette affaire … qu’est ce que c’est ?!!!

BP est préoccupé par Une boule d’énergie approche la terre par le sud ! Je mettrais bien le conditionnel mais on a des images  ;

On a voit sur Stéréo dans la vidéo ci dessus ! C’est ÉNORME et impressionnant ? ça parait plus gros que le soleil ! Qu’est ce qu’on a loupé là… ?

D’apres l’intervenant, les gouvernements sont en train de traquer cette "boule" dans le monde entier, et black out total dans les médias !

Regardez moi ces photos : qu’est ce que ça peut bien être ?!

L’intervenant dit que c’est de la taille de mercure, mais ce n’est pas mercure ; de plus ce corps étranger va créer des décharges électriques d’après lui : "c’est 100% magnétique d’après ce que nous savons maintenant" dit il ;

C’est tellement noir que c’est pas visible à l’oeil nu … La terre va faire face à cette objet , il serait sur notre trajectoire !

C’est quoi ce truc ? Les gars sont paniqués ! Est ce que ça a un rapport avec les débris de ISON ?

Les nations seraient impuissantes envers cet objet  ; Les européens auraient envoyés des missiles, il ne faut rien attendre de la NASA ;

Bon, soyons prudent, on va attendre des éléments et informations plus nombreuses , mais c’est une histoire troublante , les  gars inventent pas des images de satellite comme ça ….

Essayez aussi de trouver des infos sur tout ça, on y reviendra…

L’article sera mis à jour si on a du neuf . / des lecteurs ont remarqué la date 2009 ou effectivement cette objet apparaît (fallait le voir ça, bravo à eux !!) donc je sais pas pourquoi BP publie cette ITW maintenant … on  verra, en attendant j’ai mis le conditionnel .

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

 
29 Commentaires

Publié par le 13 janvier 2014 dans Espace, général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , ,

Vidéo

Les risques de la douche de météores provoquée par les débris de la Comète Ison : Deep impact, world war Z … ou empoisonnement au Cyanure ?

Regardez d’abord ces vidéos, on analysera  la prochaine fois : dans celle ci, voici ce que la NASA prévoyait (vidéo officielle)

Ici une superbe modélisation qui montre le champs de débris du à la désintégration de la Comète Ison  (qui change donc la donne) et qui provoquera une douche de météores sur terre … (d’ici à mi janvier)

Thor nous rappelle que la poussière de comète amène non seulement virus et maladies nouvelles mais peut contenir du CYANURE , comme observé avec la comète de Halley !!!

Et enfin, la douche de météores vendra de 2 cotés ! Superbe modélisation …  qui explique bien que la situation a changé et qu’on ne connait pas encore la taille des débris ! ("deep impact" possible)

Il se peut que ce soit des débris fins comme le dit la NASA… mais quand on y pense, même dans ce cas là la poussière de comète contient tous genres de virus (world war Z ? ) ou autres composants qui nous sont toxiques (cyanure, ammoniaque etc)  .

Il se peut aussi qu’il ne se passe rien, et que nous aurons un beau spectacle, une pluie d’étoiles filantes genre géminides .

 
16 Commentaires

Publié par le 22 décembre 2013 dans général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Coup de théâtre , non seulement la comète ISON ne serait pas morte, mais elle serait plus que jamais dangereuse / Pic de la pluie de météorites…en ce moment avec 100 à 200 météores/heure ! (article Mis à Jour)

Coup de théâtre, à vérifier , plutôt à confirmer !! On rouvre le dossier !

Les astronomes amateurs les plus réputés et fiables , dont BP et 0077 , lancent l’alerte : ISON non seulement n’est pas morte, mais elle est plus dangereuse que jamais à cause de la masse de débris et de son imprédictibilité !

Elle passerait toujours à proximité de la terre aux dates prévus et ce serait confirmé par la NASA qui dirait toujours la surveiller sur HUBBLE  

BP a retrouvé la comete ISON sur Hubble : elle serait encore en vie !!!

Déjà que ISON seule intacte posait un problème et une douche de météore était prévue, mais ISON en morceaux …

J’aimerais bien le max d’infos que vous avez dessus : on l’a peut être enterrée trop vite !

DAHBOO77 aussi l’a retrouvé : c’est le pire scénario d’après lui, car ISON en un seul morceau c’était gérable, mais avec une queue de débris de environ 40 millions de miles, c’est la grande incertitude et un grand danger !

« J’aimerais juste vous dire que j’ai beaucoup suivi  la comète ISON avant et après sa périhélie. Et je peux vous affirmer que cette comète n’est pas réellement morte, la nasa a confirmé avoir des satellites toujours en focus sur la comète.

Mais a l’heure d’aujourd’hui la nasa est discrète et les images,  très rares. J’ai tout suivis en direct les images de la nasa étaient tout simplement truqués et on avait une image du soleil superposé sur elle même qui provoquaient un "genre" de mouvement visuel mais au bout de 3 heures d’images identiques, ça marche plus le soleil la prouvé. Il a été plutôt actif lors de la périhélie. La nasa a donc affirmé a la seconde même que la comète était "morte" sans avoir fait aucun test ou attendre la confirmation. Ils avaient un Live Show sur Google Hangout et se réjouissaient de la désintégration totale de la comète.
( http://www.youtube.com/watch?v=3NB3j1SqG-I )
L’info qui a d’ailleurs été assez diffuse sur les mainstream.

Des astronomes amateurs ont commencés a mettre en ligne le 30 , 1 heure après la perihelie, des vidéos prouvant le mensonge de la Nasa, après "s’être tiré les cheveux" la nasa est revenue sur ses première prédiction et ont donc affirmés que la comète ISON avait survecu a sa périhélie. Pour maintenant redonner comme info  … sa mort.  Mais les videos plus haut vous montrerons que la comète suit son court et que les astronomes amateurs seront toujours la pour nous montrer la vérité. Ils sont plusieurs a être assidu autour de ISON et confirment qu’elle continu plus ou moins son trajet initial. »

Faudrait voir ce qu’en pense THOR  …

Quelle comète !! c’est reparti sur STEREO !!

Un internaute,HesTheLamb , en arrive au mêmes conclusions (en Français)

De plus , est ce à mettre en relation ? La NASA a annoncé une pluie de météorites en ce moment …

Dans la vidéo ci dessus, on apprend que MANDELA serait mort fin juin, et surtout que  La NASA annonce une pluie de météorites le 14 décembre !  (géminides) : c’est en ce moment 

Est ce en Rapport avec ISON ?  Non, a priori ,pas d’inquiétudes sur la pluie de météorites actuelle,c’est un phénomène  récurent, mais on verra ce que ça a donné dans les prochains jours !

Mis à Jour : Pic de la pluie de météorites…en ce moment 100 à 200 météores/heure !

 
15 Commentaires

Publié par le 15 décembre 2013 dans Espace, général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

La comète ISON A SURVÉCU au roi Soleil ! De retour d’entre les morts ! la terre "pourrait" passer par le champs des débris en janvier …

Icy fuzzball <i> (Image: SOHO / ESA et la NASA) </ i>
Fuzzball Icy (Image: SOHO / ESA et la NASA)
This movie shows Comet ISON orbiting around the sun – represented by the white circle — on Nov. 28, 2013. ISON looks smaller as it streams away, but scientists believe its nucleus may still be intact. The video covers Nov. 27, 2013, 3:30 p.m. EST to Nov. 29, 2013, 8:30 a.m. EST.
Image Credit:
ESA/NASA/SOHO/Jhelioviewer

Hé oui on l’annonçait morte, évaporée , "qui a fait pshiiit" : la comète ison à certes perdu du poids, mais elle est bel et bien de retour du royaume des morts !  Avec un morceau (voir la totalité du noyau) qui a survécu : c’est confirmé ! (communiqué NASA)

ISON serait même complètement  intacte  !

 
Un fragment de la comète ISON a survécu à son passage à proximité du Soleil (voir image ci-dessus). Selon la NASA, ce fragment contiendrait un morceau, demeuré intact, du noyau de la comète. Crédits : NASA / SOHO
[Mise à jour : 29 novembre à 16h58, heure de Paris] – Un fragment de la comète ISON a bel et bien survécu, ainsi que les dernières images acquises par les satellites d’observation solaire l’indiquent. Plus encore, selon les toutes dernières informations fournies par la NASA, ce fragment contiendrait bel et bien tout ou partie du noyau de la comète… Plus d’informations à ce sujet dans les prochaines heures.

Comète ISON : elle pourrait avoir survécu, selon la NASA titrait le journal des sciences en début de journée

Un coup de théâtre vient de se produire ! Alors que de récentes images rapportées il y a une heure par le satellite STEREO-A incitaient à penser que la comète ISON s’était désintégrée aux alentours de 20h30, de nouveaux clichés acquis par SOHO (un autre satellite d’observation solaire) suggèrent qu’elle aurait en fait bel et bien survécu à son passage près du Soleil (voir image ci-dessus) ! Il semble qu’il s’agisse en réalité d’un fragment de la comète, mais qui est toutefois situé sur l’orbite de ISON.

Selon ce communiqué, le fragment de comète ayant survécu possèderait en son sein un morceau, demeuré intact, du noyau de ISON (une hypothèse issue de l’analyse des images fournies par le satellite SOHO (Solar and Heliospheric Observatory). Ce qui serait une nouvelle très importante, puisque cela signifierait que ce "fragment" présente toujours une activité. Ce qui inciterait alors à considérer que ce fragment est ni plus ni moins… la comète ISON elle-même, même si elle a été affaiblie durant son passage près du Soleil. Mais soyons prudent, et attendons encore quelques heures…

http://www.journaldelascience.fr/espace/articles/comete-ison-seul-fragment-aurait-realite-survecu-3349

La voix de la Russie titrait :

Des débris de la comète ISON peuvent tomber sur la tête des Terriens

http://french.ruvr.ru/news/2013_11_29/Des-debris-de-la-comete-ISON-peuvent-tomber-sur-la-tete-des-Terriens-0760/

méfiance , des fois ils font des hoax ! INFO NON VALIDÉE 

Par contre , BP montre qu’il  a un large champs  de débris qui s’est constitué, la terre y passe en janvier 

Le figaro vient de  titrer :

La comète Ison a survécu à son passage près du Soleil

http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/11/29/01008-20131129ARTFIG00386-la-comete-ison-a-survecu-a-son-passage-pres-du-soleil.php
"

ce matin, surprise, une tâche brillante a fait sa réapparition sur les images de Soho, exactement à l’endroit où la trajectoire d’Ison était attendue. «Nous ne voyions plus qu’une très faible queue, qui semblait provenir des restes de poussières de la comète, et puis, petit à petit, une condensation brillante est réapparue sur les images», raconte Dominique Bockelée-Morvan, astronome et directrice de recherche au CNRS à l’Observatoire de Paris. Cette «condensation brillante» est le signe d’un regain d’activité du noyau de la comète, ou de ce qu’il en reste s’il s’est fragmenté, qui recommence à émettre des gaz et de la poussière en étant chauffé par le Soleil.

Il est encore trop tôt pour affirmer si la comète est intacte ou fragmentée, et quelle proportion de sa masse de départ a été conservée, mais il reste en tout cas suffisamment de matière pour former un noyau avec une activité visible. Il faudra aussi expliquer pourquoi Ison est restée invisible pendant une période assez longue après son passage au plus près du Soleil. Une des hypothèses est que la température a été tellement élevée que les poussières ont été directement brûlées et vaporisées, ne laissant plus aucun matériel capable de disperser la lumière et de rendre la comète visible. Le noyau lui-même est invisible, puisqu’il est de couleur très sombre et ne fait qu’un peu plus d’un kilomètre de diamètre. En s’éloignant assez, la température a dû redescendre suffisamment pour que les poussières puissent survivre."

SPACEWEATHER titre "Comet ISON de retour d’entre les morts"

Comet ISON nous rattrape avec une surprise après la périhélie hier lorsque les images de LASCO ont montré que quelque chose avait survécu à la périhélie. Très probablement, il s’agit des restes de la queue ou le noyau de la comète  qui suit la même trajectoire, si elle était intacte.Mais ce qui reste de ce fait brillera plus , quand ça a passé le périhélie. Dans la dernière images LASCO nous pouvons voir un endroit plus lumineux que dans l’imagerie antérieure indiquant qu’il a toujours eu «quelque chose».   ISON intacte ou pas  , ce sera clair dans les prochains jours lorsque plus des images et des données viendront, mais les scientifiques   conclurent que la comète ISON a fait un voyage rugueux autour du Soleil et n’est pas encore assommé . Une fois de plus, il s’est avéré que les comètes sont si imprévisibles …

http://www.spaceweatherlive.com/en/comet-ison

lire aussi http://www.newscientist.com/article/dn24672#.Upj8jnBWySo

BPEARTHWATCH : ISON SE RECONSTITUE !

Ici on voit bien

En fait ce qui s’est passé c’est que la partie "neige sale" de la comete qui entoure le noyau que je pense rocheux et ferreux, a commencé à fondre à son approche du soleil, et le noyau lui meme à du commencer à se disloquer ;

Mais une fois la périhelie passée et ISON s’éloignant du soleil, la force gravitationnelle fait qu’elle se recompacte, ou se reconstitue !

Ce qui prouve que c’est une comète fort solide : j’avais raison !

Maintenant, reste à savoir ce qu’elle a perdu comme "poids" et donc la quantité et la nature des débris qu’elle a laissé derrière elle ! 

Et bien sur ,  si et quand la terre passera à travers cette zone de débris ! 

Voix de la RUSSIE Fait des HOAX , donc j’ai pas confiance !*

Donc on verra ça, mais si c’est le cas, ce ne sera que le début de la fête !

On a bien vu à l’approche d’SON la réaction du soleil : 8 éruptions de classe X !!

Ce sera la même chose à son départ !!

Ce n’est que quand elle est au plus prés que le risque tombe, d’après le modèle de décharge plasmique des comètes , il faut une certaine distance pour que l’interaction "plasmique" ait lieu et que  l’interaction electro magnétique soit forte ! 

non seulement elle est en vie, mais gagne en brillance et taille !

Hé bien, on a pas fini de parler de cette comète, la comète du siècle, est bien là…. elle n’ a pas fait "pshiiit" comme l’annonçait déjà certain rigolos, c’est, et ce sera, un peu plus compliqué … : l’hypothèse du choc cosmique devient possible !

En tout cas, le soleil devrait recommencer à faire parler de lui prochainement ! 

Le roi est mort, vive le roi ! 

VISIBLE SUR STEREO AHEAD CORE 2 (LASCO C3)

  revue de presse 2013 Z@laresistance

 
54 Commentaires

Publié par le 29 novembre 2013 dans Espace, général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Dossier ISON – La comète ISON (presque) au plus près du Soleil ! La NASA met en place google hangout pour tout SUIVRE !

Dernieres images d’ison ce jour

BON, Hé bien on verra ! Moi je maintient qu’elle a un noyau solide, et qu’elle elle va survivre  ! Au moment où j’écris elle est plus qu’intact !

La comète ISON (presque) au plus près du Soleil

PERIHELIE. C’est aujourd’hui, 28 novembre, que la comète ISON atteindra son périhélie, c’est-à-dire son point le plus proche du Soleil. On saura alors si ce gros bloc de glace résiste à ce passage risqué. si l’évadée du nuage d’Oort, aux confins du système solaire, supporte cette fournaise et les forces de marée du Soleil sans se briser, "elle deviendra une comète très spectaculaire que l’on pourra observer le soir après le coucher du Soleil au début du mois de décembre 2013, puis toute la nuit par la suite".

On sera fixé ce soir

Selon les derniers calculs de la Nasa, ISON passerait alors au plus près de la Terre le 26 décembre, à quelque 64 millions de km de nous. Certains astronomes estiment que si elle survit à son périhélie elle pourrait devenir extrêmement brillante et peut-être même dépasser la luminosité de la pleine Lune.

DIRECT. Le sort d’ISON sera déterminé entre 19h et 20h30, elle sera alors à tout juste 1,17 million de kilomètres de la surface du Soleil. La Nasa organise un Google Hangout qui permettra de suivre la comète en direct durant son périhélie. En attendant, ci-dessus, voici un petit film réalisé par la sonde SOHO, dédiée à l’observation de notre étoile et du vent solaire produit par la couronne, qui a capturé des la comète fonçant vers le Soleil.

Des astrophysiciens partagés sur le sort de la comète ISON

w20

Des astrophysiciens américains sont partagés quant au sort de la comète ISON, qui passera au plus près du soleil jeudi. La majorité d’entre eux pensent toutefois que ce gros bloc de glace cosmique va se disloquer.

"Un grand nombre d’entre nous s’attend à ce que la comète se brise en morceaux et certains pensent qu’elle se vaporisera totalement", a indiqué Carey Lisse, un expert des comètes au laboratoire de physique appliquée Johns Hopkins, lors d’une conférence de presse téléphonique.

Celui-ci note cependant que "d’autres scientifiques estiment qu’elle pourrait survivre" et passer de l’autre côté du soleil avec un noyau réduit mais entier. "Je pense qu’il y a peut-être 30% de chances pour cela", a dit M. Lisse, tout en se déclarant "pessimiste" sur cette éventualité. ISON ne passera qu’à 1,17 million de km du soleil et subira alors des températures de 2700 degrés.

"Cette comète n’est pas très solide, elle est formée à 50% ou peut-être 30% de glace d’eau", et la taille du noyau est assez petite par rapport à la moyenne des comètes observées jusqu’à présent, a expliqué le scientifique. Son diamètre a été estimé à 1,2 kilomètre maximum, a-t-il ajouté.

"Pas d’expérience"

"Nous n’avons jamais observé avant une comète comme ISON, qui vient du nuage d’Oort aux confins (extrêmement froids) du système solaire et qui va frôler le soleil", a relevé Karl Battams, astrophysicien au Naval Research Laboratory à Washington. "De ce fait, nous n’avons pas d’expérience qui nous permettrait de prédire ce qui va se passer", a-t-il estimé, ajoutant qu’on ignorait "si ISON ne s’est pas déjà fragmenté" en s’approchant du soleil.

Depuis sa découverte en septembre 2012 par des astronomes amateurs russes, cette comète provenant des origines du système solaire, il y a 45 milliards d’années, mobilise toute la communauté scientifique. Elle s’est échappée du nuage d’Oort il y a seulement quelques millions d’années, relèvent les astrophysiciens.

Si ISON survit à son passage rapproché du soleil, elle sera visible la nuit en décembre et ce jusqu’à début février. Elle croiserait dans ce cas au plus près de la Terre le 26 décembre à environ 64 millions de kilomètres.

http://www.leparisien.fr/sciences/des-astrophysiciens-partages-sur-le-sort-de-la-comete-ison-27-11-2013-3354859.php

Comète ISON: Tous aux abris?

Certes, le Soleil est à 149.600.000km de la Terre. Mais le passage ce jeudi de la comète ISON près du centre du système solaire peut-il représenter un danger pour nous Terriens?

Lors de son passage le 28 novembre à «seulement» 1,17 million de km du soleil, la comète subira des températures de 2.700 degrés. De quoi pulvériser ce gros morceau de glace cosmique: «Un grand nombre d’entre nous s’attend à ce que la comète se brise en morceaux et certains pense qu’elle se vaporisera totalement», a indiqué Carey Lisse, un expert des comètes au laboratoire de physique appliquée Johns Hopkins. Celui-ci note cependant que «d’autres scientifiques estiment qu’elle pourrait survivre» et passer de l’autre côté du soleil avec un noyau réduit mais entier. «Je pense qu’il y a peut-être 30% de chances pour cela», a dit Carey Lisse, tout en se déclarant «pessimiste» sur cette éventualité.

La queue de la comète, actuellement longue de 10 millions de kilomètres, pourrait s’étendre sous l’effet de la chaleur sur 50 à 60 millions de kilomètres. Mais rien à craindre en cas de fragmentation à l’approche du soleil, les morceaux de glace seraient dispersés avant de se diriger vers la Terre, assurent les spécialistes. La comète devrait passer au plus près de notre planète le 26 décembre.

http://www.20minutes.fr/sciences/1256185-20131128-comete-ison-tous-abris

La comète à 20 h ce jour  !! 

 
22 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2013 dans Espace, général

 

Tags: , , , , ,

Comment voir à l’oeil nu Ison, "la comète du siècle"? + Comment utiliser stéréo ?

La comète Ison s'approche du soleil à vitesse grand V. Elle brille intensément sur cette photographie prise par la Nasa le 19 novembre 2013.

La comète Ison s’approche du soleil à vitesse grand V. Elle brille intensément sur cette photographie prise par la Nasa le 19 novembre 2013. / Crédits : NASA/MSFC/MEO/Cameron McCarty

 Comment utiliser stéréo ?

aller d’abord ici

http://stereo-ssc.nascom.nasa.gov/cgi-bin/images//

choisissez le satellite : Ahead HI1 par exemple

choisissez la resolution : j’utilise toujours 512 x 512

cochez la case Slideshow pour l’avoir en film

choisissez les dates , et c’est parti faites Search

Vous verrez ISON en live avec  Ahead HI1 par exemple


Frame Start:    Stop:    Reverse:    Swing:

Page Generated: 24-Nov-2013 09:59:29 EST
Responsible NASA Official: Joseph B. Gurman
Privacy Policy and Important Notices
Feedback and comments: webmaster

Annoncée depuis un an comme "la comète du siècle", Ison est visible à l’oeil nu depuis mi-novembre. Si elle survit à son passage près du Soleil le 28 novembre, le spectacle se prolongera jusqu’à mi-janvier.

Elle est visible à l’œil nu. Pour le plus grand bonheur des amateurs de comètes de l’hémisphère nord, depuis mi-novembre, il suffit de se munir de jumelles pour la voir dans toute sa splendeur. Ison, surnommée "la comète du siècle" passera au plus près du Soleil à la fin du mois de novembre prochain.

> Comment l’observer ?
En France, depuis mi-novembre, la comète Ison est visible à l’œil nu entre 5h30 et 6h30 du matin, un peu avant le lever du Soleil. Il faut alors trouver un endroit dégagé et regarder l’horizon  en direction de l’Est – Sud-Est, près de la constellation de la Vierge. Une paire de jumelles est cependant conseillée.

Pendant les quelques jours qui entourent le moment où elle sera le plus près du Soleil, le 28 novembre, son observation sera difficile sans instruments spécialisés du fait de l’éclat du Soleil. Si son noyau ne se disloque pas d’ici là, elle devrait ensuite être plus brillante que jamais dès le début du mois de décembre et jusqu’à mi-janvier.

La comète Ison passe près de la Constellation de la Vierge, le 8 novembre 2013.
La comète Ison est passée près de la Constellation de la Vierge, le 8 novembre 2013. Crédit : NASA/MSFC/Aaron Kingery

> Quel est son parcours ?
Repérée en septembre 2012 par des astronomes amateurs russes, la comète file à 80.000 km/h vers le Soleil. Sa trajectoire va frôler notre étoile le 28 novembre. Elle passera alors à seulement 1,17 million de km de sa surface et subira alors une température de 2.700 degrés, selon l’Institut de mécanique céleste de l’Observatoire de Paris (IMCCE), interrogé par l’AFP.

Si elle résiste à cette fournaise qui risque de provoquer sa désintégration, elle sera alors à nouveau visible. La comète devrait passer au plus près de la Terre le 26 décembre, à 64 millions de km de notre planète.

Photographie de la comète Ison réalisée le 21 octobre 2013 par le télescope HUbble.
Photographie de la comète Ison réalisée le 21 octobre 2013 par le télescope Hubble. Crédit : NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

> Jusqu’à quand va-t-elle briller ?
La luminosité d’Ison augmente au fur et à mesure qu’elle s’approche du Soleil. La température fait fondre sa glace, ce qui produit de l’eau de la poussière et des gaz formant une longue queue brillante. La Nasa estimait que son noyau glacé était encore intact en octobre et que la comète "allait très vraisemblablement survivre à sa rencontre avec le Soleil".

D’autres chercheurs craignent qu’elle se fracture dès la fin du mois de novembre. "On ne sait absolument pas ce qui va se passer à son passage au périhélie (NDLR : point de sa trajectoire le plus proche du soleil) Il y a eu beaucoup de mesures faites mais pas forcément confirmées, c’est un peu pile ou face", explique à l’AFP Patrick Rocher, astronome à l’IMCCE. "Le seul moyen, c’est d’attendre et d’observer. Patience!", déclare-t-il. On sera fixé début décembre.

La comète Ison photographiée par le télescope Hubble le 26 juillet 2013.
La comète Ison photographiée par le télescope Hubble le 26 juillet 2013. Crédit : NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

http://lci.tf1.fr/science/nouvelles-technologies/comment-voir-ison-annoncee-comme-la-comete-du-siecle-8317395.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 novembre 2013 dans Espace, général

 

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Comète ISON : un aspect étrange qui inquiète les astronomes + dernières images

Haha, certains sites se réveillent : notre appel a été entendu ?

revue de presse 2013 Z@laresistance

À moins d’un mois de son rendez-vous spectaculaire avec le Soleil, la comète ISON continue d’intriguer les observateurs. La trajectoire de la courageuse comète, qui effleurera le Soleil fin novembre, réserve encore des surprises aux scientifiques. En effet, son aspect semblerait pour le moins inhabituel à ce stade de son voyage…

1,8 million de kilomètres… C’est à peu près ce qui séparera la comète ISON du Soleil lorsque celle-ci viendra frôler l’astre, début décembre. En attendant, les scientifiques continuent d’observer le long voyage de la comète vers son destin. D’après plusieurs observations, datant du 24 octobre dernier, la "Comète du Siècle" posséderait une magnitude de 1,3, soit une luminosité 3,3 fois plus faible que celle prévue par le Minor Planet Center, dans le Massachusetts. La comète vient tout juste d’entamer la dernière ligne droite de son long voyage, avant de réaliser son proche passage du Soleil. Et les astronomes ignorent toujours si elle survivra à cette rencontre ou si elle disparaîtra car les observations ne permettent pas de trancher sur la question. ISON montre même des aspects étranges à certaines moments. Une drôle de tête Selon Carl Hergenrother du Laboratoire Lunaire et Planétaire de Tucson, une partie de l’étrangeté d’ISON dépend des fréquences auxquelles elle est observée. "Les observations visuelles ou par appareil à charge couplée montrent que la comète brille de façon normale, alors que les observations CCD-R montrent une comète qui brille à peine. Ces dernières montrent majoritairement la poussière de la comète alors que les visuels CCD-V affichent plutôt de larges composants gazeux". "Il semblerait qu’au cours des derniers mois, la production de gaz d’ISON s’est élevée contrairement à la production de poussière. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais l’un des deux doit se mettre au niveau de l’autre", explique-t-il. Pour sa part, John Bortle, observateur de comète aguerri est tout aussi perplexe. Selon lui, l’aspect d’ISON est "catégoriquement étrange. La comète, très brillante avec une longue queue se situe à l’intérieur du halo de chevelure, bien plus étalé mais très diffus et peu lumineux". Il explique que les personnes utilisant de larges télescopes remarquent souvent l’étrangeté de la comète. En revanche, ceux qui sont quipées de télescopes classiques ou de grosses jumelles observent une comète large, plus ou moins brillante, mais uniforme. Or, "à cette distance du Soleil, elle ne devrait plus avoir cette apparence dichotomique", précise-t-il. Observateur depuis plus de 50 ans, John Bortle a eu l’occasion de contempler plusieurs centaines de comètes. Mais "alors que la comète vient de traverser l’orbite de la Terre, je n’en ai jamais vu aucune qui lui ressemblait à cette étape du voyage. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça ne me plaît pas", s’inquiète-il, repris par Space.com. Un pas en avant, un pas en arrière Autour du 19 octobre dernier, ISON semblait briller plus fortement qu’auparavant. Bruce Gary, le premier à photographier la comète le 12 août, écrivait même : "la brillance de la comète continue sur la même lancée que celle débutée le 19 octobre. La chevelure interne est de plus en plus lumineuse. La semaine prochaine devrait être excitante". Pourtant, quatre jours plus tard, la comète montrait des signes d’essoufflement en perdant de sa luminosité. "Je ne sais pas ce qui se passe avec cette comète", s’exaspérait presque Bruce Gary. En analysant les données depuis le 4 septembre, les chercheurs se sont aperçus qu’ISON réagissait au Soleil comme un corps solide et non comme une comète classique. Le temps presse Mais peu importe ce qui se passe au sein d’ISON, cette dernière semble continuer inlassablement son voyage vers le Soleil puisqu’elle a traversé l’orbite de la Terre, le 30 octobre dernier. Au cours des deux derniers mois, les observateurs ont regardé la comète s’illuminer à un taux que beaucoup considéraient trop lent. Ils attendent d’ailleurs toujours que sa luminosité augmente. Cela pourrait encore arriver, mais la comète pourrait aussi être à court de temps, puisqu’il ne lui reste plus que quelques semaines avant sa rencontre solaire. Des scientifiques nippons ont récemment pu filmer la comète en attachant une caméra spéciale à un télescope de l’observatoire de Tottori au Japon. Selon eux, elle deviendrait de plus en plus visible. Mais le doute demeure. Sa luminosité restera t-elle faible ? Ou, au contraire, se décidera-t-elle à briller de mille feux comme les astronomes l’espèrent ? Sortira-t-elle indemne de son face à face avec le Soleil ou bien la chaleur extrême et les forces d’attractions la forceront-elles à se briser ? Autant de questions auxquelles les scientifiques ne peuvent toujours pas répondre, et qui les laissent anxieux.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/com%E8te-ison/comete-ison-un-aspect-etrange-qui-inquiete-les-astronomes_art31277.html
Copyright © Gentside Découverte

 

 
8 Commentaires

Publié par le 7 novembre 2013 dans général, Insolite

 

Tags: , , , , , ,

De l’Apocalypse solaire et De la comète ISON

(erreur vidéo rectifiée)

Là ça commence à faire vraiment beaucoup et ça augmente en intensité ! : une autre  éruption  de classe X hier , ce qui en fait  5 en à peine 15 jours !

Hier c’était est une classe X 3.3 , avec une éjection de masse coronale  directement orientée vers nous, bien malheureusement ! 

Images LASCO C2

" les satellites en orbite terrestre ont juste détecté une éruption solaire classe  X3.3  de la grande tache solaire AR1890 (5 novembre 2212 @ UT). Le Solar Dynamics Observatory de la NASA a enregistré un  flash  ultraviolet extrême:" source spaceweather

Regardez ce qui s’est passé entre le 24 et le 28 octobre avec des flashs solaires UV incroyables (à ce jour on ne sait pas encore quels peuvent être leurs effets, ce sont des phénomènes exceptionnels) , comme celui qu’il vient d’avoir ! C’est très impressionnant (on le voit bien dans la vidéo de présentation) 

AR1890 est une tache «bêta-gamma-delta ‘ avec un champ magnétique qui abrite l’énergie pour de fortes explosions instable.

Aujourd’hui c’est encore une classe M 3.8  avec une CME (une éjection de masse coronale), apparemment non dirigée vers nous, peut être un coup oblique : Ace pourrait remonter au plafond !

La Région active 1890 était plutôt calme avec seulement une éruption de  classe C occasionnelle jusqu’à 13h46 UTC aujourd’hui, quand elle a produit une éruption solaire M3.8 impulsive. Le Plasma solaire peut être vu quittant le site de l’explosion sur l’imagerie SDO / AIA 304A . Une éjection de masse coronale est probable, mais la région active 1890 n’est pas encore dans une excellente position pour une CME  dirigée vers la terre. Nous devons attendre l’imagerie stéréoscopique de LASCO , pour confirmer s’il y avait une CME , et sa trajectoire  .  source spaceweather

Un triangle de tache active fait actuellement face à la terre et de plus il y a eu un alignement planétaire :  Le dimanche matin, le 3 novembre, la Nouvelle Lune passait devant le soleil, en produisant une éclipse solaire visible à partir de la côte est de l’Amérique du Nord jusque à la côte ouest de l’Afrique, de plus  Ison, Mercure, Mars se sont alignés ; Les prochains jours seront à surveiller 

Comme le montre la vidéo de présentation, la situation avec le soleil n’est pas normale, depuis fin septembre le nombre d’éruption a commencé à augmenter exponentiellement et aujourd’hui depuis une quinzaine de jours nous en sommes à une par jour minimum, et pas des petites : aussi bien le nombre que l’intensité augmente, et à vu d’oeil !

Le satellite ACE a montré un bombardement constant pendant une semaine la semaine dernière  et juste quand ça commençait à retomber un peu, hé bien ça repart ..

CM1

Ça avait commencé le 27 oct et ça c’est terminer le 2 ou 3 oct : regardez la courbe !

Quand la terre est bombardée comme ça le champs magnétique s’affaiblit , et la magnétosphère absorbe tout ce flux  … sauf qu’ a un certain point, que nous n’avons pas franchi bien sur et heureusement, elle ne peut plus absorber , et donc les grands transformateurs risquent à ce moment d’exploser, tout simplement, renvoyant l’humanité (ou une partie) dans les cavernes : c’est ce qu’on appelle killshot  ; 

Il y a 4 éléments à prendre en compte actuellement :

Le maximum solaire, un cycle 24 inouï était attendu, hé bien après un calme anormal, c’est parti !

Les alignement planétaires, qui sont fatals 

Le nombre de comètes sundiving du groupe de Kreutz qui viennent s’échouer dans notre soleil  est actuellement anormalement très élevé

La comète ISON se rapproche, ainsi que dans une mesure moindre, les comètes   Encke et Lovejoy

Ce dernier point nous l’avions prévu, et cela se vérifie : il y a d’abord eu l’interaction de la comète ISON avec MARS , et le fait de voir J7409 disparaître d’un coup (ainsi que toutes les photos intéressantes de cette interaction) , c’est très révélateur : il était sur le net depuis longtemps , était connu des astronomes amateurs, et  dés qu’il a posté des photos de l’interaction d’ ISON avec MARS , il a disparu !  Vous avez dit bizarre   ?

Toutes les bonnes infos disparaissent directement du net c’est bien connu  ….

Heureusement on a encore des traces, mais le shutdown de la NASA tombait vraiment bien !

Donc, cela montre que cette comète a un champ magnétique très fort ! Elle a donc surement un noyau ferreux du fait de sa taille moyenne (5 km)

En passant à proximité de la terre, fin décembre début janvier, il faudra donc s’attendre a de gros risques d’éruptions volcaniques, solaires, et tremblements de terre majeurs !

Tout cela montre qu’elle interagira avec tout ce qu’elle trouvera sur sa route, à commencer par le soleil, a qui elle met un véritable coup de fouet, littéralement  , c’est le moins que l’on puisse dire…

De nombreuses personnes, dont la NASA, savaient cela, on avait d’ailleurs diffusé plusieurs sources différentes qui n’avaient rien à voir entre elles, les lecteurs qui nous suivent ont bien vu cela (Ed dames, voix de la Russie  bob fletcher etc) …il y a un lien clair entre les comètes et l’activité solaire, et notamment ISON , la comète du siècle !  (c’est bizarre qu’aucun autre média  français ne voit ça…c’est clair comme de l’eau de roche !) 

Dans la vidéo ci dessus (dernières images en date) se confirme que c’est surement l’alignement Ison,lune, Mercure, Mars qui a causé la classe X d’hier ; mais aussi qu’ISON accélère sa vitesse à l’approche du soleil, et le fait qu’elle est constituée de plusieurs  objets (en plus de ceux qui la suivent) qui ne forment qu’un grâce à la force gravitationnelle , se confirme de plus en plus ..

Et rien ne présage que ça va s’arrêter : c’est un moment dangereux et ce qu’il va falloir faire est de surveiller non seulement le soleil, mais aussi tous les alignements planétaires  .

http://www.youtube.com/watch?v=1gbJK-eQ8aM 

Sachant que James MACCANEY, celui qui a émis cette théorie du modèle de décharge plasmique des comètes (qui se revérifie donc), a prévenu de l’alignement lune,terre,jupiter,vénus,ison de janvier : ça va secouer ! 

"Accrochez vous à votre fauteuil" avait-il dit : ça en prend bien la route !

Sans compter la douche de météores confirmée par la NASA qui présentera de gros risques de chutes d’astéroïdes de toutes tailles et des virus en tous genres provenant de la poussière de comète  qui sera dispersée dans notre atmosphère et retombera sur toute la surface de la terre !

Pas plus tard qu’hier on apprenait que l’ONU créait un groupe d’alerte pour protéger la Terre en cas de menace d’Astéroïdes  ! Et que Obama prenait le contrôle sur la "politique climatique" US ! Ce n’est pas un hasard : les autorités semblent conscientes et préoccupés par la situation . 

http://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/11/05/asteroide-lonu-cree-un-groupe-dalerte-pour-proteger-la-terre-en-cas-de-menace/

Les exercices internationaux de simulations du killshot en grandeur nature tombent donc finalement vraiment pile à point, c’est le moins que l’on puisse dire ….

Tout ces éléments nous permettent de reposer notre question, dont on avait posé la problématique pratiquement dés la création du blog , ayant pris connaissance de l’arrivée d’ISON , et aujourd’hui nous y arrivons peut être  :

Sommes nous dans la séquence du killshot ? 

Voici un des nombreux articles écrit sur le sujet, pris presque au hasard : relisez les ! http://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/10/03/attention-la-nasa-ferme-toutes-les-donnees-au-public-sur-ison-le-physicien-mac-canney-sonne-l-alerte/

revue de presse 2013 Z@laresistance

 
21 Commentaires

Publié par le 6 novembre 2013 dans général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vidéo

INSOLITE / Un corps céleste géant de la taille de mercure repéré (encore visible) dans notre système solaire par Stéréo HI-B : le cas de la planète X et de l’étoile à Neutrons

C’est incroyable ce que révèlent les images Stereo HI-B du 31 octobre au 5 novembre : il y a apparemment un immense corps céleste inconnu qui semble présent dans notre système solaire

Ça tombe bien, de nombreux astronomes amateurs ont vus et signalés depuis peu l’apparition d’une nouvelle étoile dans le ciel visible par télescope entre arcturus (constellation du bouvier) et vénus

Stéréo ne se trompe pas : alors qu’est ce ?
Un des satellites de la planète X , blue kachina, un corps expulsé ?

Ce corps céleste géant serait environ de la taille de mercure !
Certains ont prétendu que c’était ALDEBARAN : il l’évoque mais ne valide pas cette thèse, ALDEBARAN étant bien bien trop grande (42 x notre soleil) et trop lointaine…

On vous le dit, il se passe des choses pas claires dans le ciel !

En outre selon lui l’orbite d’ISON donné par le Jet propulsion laboratory n’est pas correcte et pourrait percuter la terre … du moins passer beaucoup plus prés que ce qui est dit (c’est quand même un des meilleurs astronomes amateurs sur YT)

Ce qui nous a fait penser à ce documentaire, qu’on a vu il y a à peine quelques jours :

Il existe non seulement des comètes invisibles, mais aussi des corps celestes invisibles ou tres durs à détecter !

C’est le cas des étoiles à NEUTRONS, qui naissent lorsqu’une supernova s’effondre sur elle même : la supernova  qui va grandir jusqu’à parfois atteindre des centaines de fois la taille de notre soleil va créer une petite boule très dense de neutrons en s’effondrant :

Ce mini soleil, très très dense, ne fait à peine qu’entre 5 et 20 kilomètres de diamètre : oui vous lisez bien ! 

A leur naissance ces étoiles sont éjectées et propulsée dans l’espace à haute vitesse et vélocité, et bien sur, elle détruisent tout sur leurs passage car leur champs magnétique et énormissime , malgré leur mini tailles !

C’est comme si notre soleil se transformait en supernova, ce qu’il fera dans quelques milliards d’années ( quoi que …. relisez certain de nos papiers…) , et qu’en s’effondrant sur lui même il en restait une petite boule de neutrons d’à peine 5 Km !**

Les étoiles à Neutrons sont très difficiles voir quasi impossibles à repérer à cause de leur luminosité presque inexistante, et de leur taille… en plus ;

A moins d’un coup de chance, ou que ce soit "au dernier moment" !

L’univers en regorge, ce n’est pas un phénomène rare…

Et si ce que nous voyons sur stéréo en était une ? Peu probable en raison de la taille de l’objet… mais cela pourrait expliquer comment un objet de cette taille aurait été propulsé dans notre système interne !

Ainsi que du même coup l’afflux de météorites et de comètes en tout genre ! L’étoiles à Neutrons pourrait se situer au bord de notre système solaire voir même bien plus loin …

Et si planète X était une étoile à NEUTRONS et non une naine brune ? 

C’est peu probable que planète X qu’on à identifié, en soit une, elle serait bien trop grosse …

Mais si elle était "transportée" par une telle étoile ou si une neutron star arrivait dans notre système solaire, ce pourrait être la fin de l’humanité sans que personne ne l’ai vu venir … ou alors au dernier moment …

A confirmer bien sur cette info (la nature de l’objet est à confirmer, …pas l’info) , mais cela nous rappelle à quel point nous ne sommes que des petites gouttes d’eau, dans l’infini de l’univers, et que nous sommes finalement très vulnérables dans l’immense univers électrique , et dangereux !  

Même si l’humanité existait depuis 10 millions d’années, ce ne serait rien à l’échelle astronomique, et si notre civilisation devait être détruite par un événement cosmique, une nouvelle reviendrait dans 10 millions d’années, en pensant êtres les premiers, …et les seuls ….

NB : objet encore visible sur STÉRÉO BEHIND HI 1 !! http://stereo-ssc.nascom.nasa.gov/cgi-bin/images

revue de presse 2013 Z@laresistance

 
44 Commentaires

Publié par le 5 novembre 2013 dans général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 322 autres abonnés

%d bloggers like this: