RSS

Vidéo du WE : Guerres Spatiales

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 septembre 2014 dans Espace, général, vidéos Du Week End

 

Tags: , , ,

Quelques images Insolites : Ovnis ou lanternes chinoises ? – Un signe en Ukraine – Trouvaille en Antarctique ?

Voir A 1 : 46 pour celle Ci dessous

 
2 Commentaires

Publié par le 19 septembre 2014 dans général, Insolite

 

Tags: , ,

Artefacts de La Mana et Sphères étranges en Afrique du Sud qui dateraient de 2.8 milliards d’années

Belle série d’articles de http://michelduchaine.com/ : je vais bientot revenir sur tout ces sujets que j’ai déjà traité en profondeur : par exemple la pyramide du billet du 1 dollar daterait en fait de milliers d’années, et l’oeil dessus, sur celle retrouvée par SOTOMAYOR, n’est pas humain mais reptilien ! Cette pyramide mentionne la constellation d’Orion …. Ce qui indiquerait que ceux qu’on nomme les "illuminatis" descendraient de bien plus loin que ce que l’on pense, et ce qui rendrait intéressante la théorie à priori farfelue , de david Icke : on a pas fini de parler des  artefacts de La Mana . Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

En 1984 une large cachette contenant plus de 300 artéfacts a été découverte par un petit groupe de prospecteurs d’or dirigé par l’ingénieur Dr. Elias Sotomayor dans un tunnel 300 pieds sous terre dans une montagne recouverte par une jungle à La Maná en Équateur. La datation des artéfacts est cependant impossible par les dernières méthodes, car la technique de thermoluminescence ne serait pas adéquate du au fait à leur exposition à la lumière depuis la découverte. La technologie et la géométrie lithiques présentées par les artéfacts refusent de les placer dans n’importe quels contextes de la région, suggérant qu’ils peuvent être antérieurs aux cultures de la région. Le symbolisme présenté dans les formes et les designs et scriptes incrustés dans les artéfacts de La Maná concernent plutôt la culture Sanskrite, la langue mère depuis laquelle les glyphes Égyptiens et Mayas nous sont descendus.

L’analyse géométrique donnée ici suggère que dans les artéfacts de La Maná est encodé de l’information fractale à propos de propriétés de résonance de la calcite, informant la fonction du design des pyramides Orion de Gizeh en Égypte – la production d’eau Électrum.

 

L’artéfact le plus intrigant du groupe est une représentation d’une pyramide avec 13 divisions horizontales ou étapes et surmontée d’un œil qui voit tout, ou du troisième œil dans le symbolisme spirituel Sanskrit. Alors qu’il n’y a pas de seules vraies pyramides représentées dans les Amériques, seulement une multitude de pyramides à étages, cela doit être considéré comme une représentation de la Grande Pyramide de Gizeh qui se trouve à des milliers de kilomètres. Sur le côté renversé de l’objet se trouve une inscription en or de la ceinture d’Orion et une série de glyphes archaïques Sanskrits, qui ne sont toujours pas interprétables. On retrouve aussi cette même pyramide dans beaucoup de religions, et sur le billet d’un dollar.

L’artéfact le plus intrigant du groupe est une représentation d’une pyramide avec 13 divisions horizontales ou étapes et surmontée d’un œil qui voit tout, ou du troisième œil dans le symbolisme spirituel Sanskrit. Alors qu’il n’y a pas de seules vraies pyramides représentées dans les Amériques, seulement une multitude de pyramides à étages, cela doit être considéré comme une représentation de la Grande Pyramide de Gizeh qui se trouve à des milliers de kilomètres. Sur le côté renversé de l’objet se trouve une inscription en or de la ceinture d’Orion et une série de glyphes archaïques Sanskrits, qui ne sont toujours pas interprétables. On retrouve aussi cette même pyramide dans beaucoup de religions, et sur le billet d’un dollar.

  

Le mot Sanskrit « nâga » veut dire serpent/cobra alors que « kundalini » veut dire serpent, et est utilisé comme métaphore spirituelle pour une corde d’énergie résidant dans le corps humain, symboliquement représentée d’un cobra natif de l’Asie en bas de l’Himalaya. La symbologie du cobra est intéressante, on peut trouver 33 lignes horizontales sur son torse. On peut retrouver le chiffre 7 Maya et Sanskrit de par la forme de la bouche et des deux naseaux de l’animal.

 

 

Une paire de cartes avec des constellations ont aussi été trouvées. Tous ces objets ont été trouvé dans des tunnels sous La Maná. Deux figurines de pierre ont été trouvées sur un plateau incrusté de points formant différentes constellations qui luisent dans le noir avec de la lumière UV comme des étoiles la nuit. Les constellations présentées sur la base ne se conforment pas exactement avec nos observations modernes, ce qui veut dire que c’est très âgé, cependant elles peuvent être facilement identifiées comme représentation du ciel étoilée sous Orion, le chasseur. On retrouve aussi l’étoile solitaire Aldébaran, les Pléiades ou les Sept Sœurs, Castor et Pollux les Gémeaux, et autres.

 Une paire de cartes avec des constellations ont aussi été trouvées. Tous ces objets ont été trouvé dans des tunnels sous La Maná. Deux figurines de pierre ont été trouvées sur un plateau incrusté de points formant différentes constellations qui luisent dans le noir avec de la lumière UV comme des étoiles la nuit. Les constellations présentées sur la base ne se conforment pas exactement avec nos observations modernes, ce qui veut dire que c’est très âgé, cependant elles peuvent être facilement identifiées comme représentation du ciel étoilée sous Orion, le chasseur. On retrouve aussi l’étoile solitaire Aldébaran, les Pléiades ou les Sept Sœurs, Castor et Pollux les Gémeaux, et autres.

 

La base est un reflet terrestre symbolique du ciel la nuit sur laquelle deux figurines debout sont pétrifiées. Les figurines sont habillés de vêtements épais, ressemblent à des robots, et se penchent pour observer le ciel, et sont aussi fluorescentes. Ces deux figures énigmatiques scrutent silencieusement la région d’Orion.

 

Une série de 13 coupes fluorescentes a été découverte. Faites à partir de Jade, les coupes parfaites géométriques trouvées suggèrent que diverses techniques de rotation étaient utilisées lors de la coupe. La numération des petites coupes suggèrent que c’est associé au zodiaque et calcules des cycles de la précession sur Terre. Les numéraux de La Maná ressemblent à ceux de la culture Maya.

 

Cela a longtemps été suggéré que la connaissance profonde astronomique et la précision de l’observation du peuple Maya, Sumérien et Egyptien sont en fait un héritage laissé par une civilisation antérieure avancée. La culture Maya parle de ses ancêtres comme d’une civilisation avancée de gens à la peau blanche, un teint qui a pu provenir après une longue existence dans des milieux souterrains, et le domaine dans lequel les artéfacts de La Maná ont été découverts. Le début du calendrier cosmique Maya du Baktun est antérieur à la culture Maya elle-même par des millénaires, un fait qui propose que la continuité de la connaissance des cycles cosmiques s’est fait par une source ancienne avancée. Le calendrier cosmique décrit une période de 5200 ans et il se terminera le 21 Décembre 2012 d’après le calendrier Grégorien.

Cela a longtemps été suggéré que la connaissance profonde astronomique et la précision de l’observation du peuple Maya, Sumérien et Egyptien sont en fait un héritage laissé par une civilisation antérieure avancée. La culture Maya parle de ses ancêtres comme d’une civilisation avancée de gens à la peau blanche, un teint qui a pu provenir après une longue existence dans des milieux souterrains, et le domaine dans lequel les artéfacts de La Maná ont été découverts. Le début du calendrier cosmique Maya du Baktun est antérieur à la culture Maya elle-même par des millénaires, un fait qui propose que la continuité de la connaissance des cycles cosmiques s’est fait par une source ancienne avancée. Le calendrier cosmique décrit une période de 5200 ans et il se terminera le 21 Décembre 2012 d’après le calendrier Grégorien.

 

Le plus large des artéfacts trouvés à La Maná est une pierre ronde de granite composée de plusieurs symboles et lignes incrustées. Après observation on réalise que c’est une ancienne map monde ou la plupart des continents sont représentés. On peut même constater qu’à la gauche de ce qui représente l’Amérique du sud se trouve un morceau de Terre de la taille de Madagascar, et à la droite des Amériques se trouvent un plus gros morceau de Terre. Il y a trois parcours distincts, deux petits et un très visible. Sur le gros parcours au niveau d’Israël se trouve un œil rouge incrusté (l’œil se trouve exactement là ou est Jérusalem). C’est une énorme découverte il y a de quoi spéculer. On pourrait dire que le morceau de Terre dans l’Atlantique est l’archipel d’Atlantis, et celle dans le pacifique représente Mû. On pourrait voir ça comme un tour du monde, comme une autoroute qui connecte tout avec tout. Ou bien les grandes connexions du monde, les grands réseaux de trafic. Qui sait, mais de voir ces deux continents qui n’existent plus aujourd’hui indique que c’est une très ancienne mappemonde.

 Le plus large des artéfacts trouvés à La Maná est une pierre ronde de granite composée de plusieurs symboles et lignes incrustées. Après observation on réalise que c’est une ancienne map monde ou la plupart des continents sont représentés. On peut même constater qu’à la gauche de ce qui représente l’Amérique du sud se trouve un morceau de Terre de la taille de Madagascar, et à la droite des Amériques se trouvent un plus gros morceau de Terre. Il y a trois parcours distincts, deux petits et un très visible. Sur le gros parcours au niveau d’Israël se trouve un œil rouge incrusté (l’œil se trouve exactement là ou est Jérusalem).
C’est une énorme découverte il y a de quoi spéculer. On pourrait dire que le morceau de Terre dans l’Atlantique est l’archipel d’Atlantis, et celle dans le pacifique représente Mû. On pourrait voir ça comme un tour du monde, comme une autoroute qui connecte tout avec tout. Ou bien les grandes connexions du monde, les grands réseaux de trafic. Qui sait, mais de voir ces deux continents qui n’existent plus aujourd’hui indique que c’est une très ancienne mappemonde.


 

 EN CONCLUSION

 

L’histoire qu’on nous raconte n’est pas L’HISTOIRE : là où s’arrête l’archéologie conventionnelle, va l’archéologie "interdite", qui est celle qui s’applique à ce que nos "savants mainstreams" refusent de voir, et ne peuvent expliquer ;

 

 

 

 

Notez cette découverte :

 

Une culture inconnue découverte au Pérou

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)

À l’occasion des Premières Rencontres du Mystère et de l’Inexpliqué, organisée par Bob Vous Dite Toute La Vérité, la chercheuse-historienne Bleuette Diot donnait une conférence sur le thème de l’Archéologie Interdite. Mme Diot vient de publier aux Éditions Dorval un essai intitulé « Histoires Secrètes des Civilisations, de Göbekli Tepe à Sumer ». Nous l’avons donc interrogé à propos de l’Archéologie Interdite en générale, et du site archéologique de Göbekli Tepe en Anatolie, site vieux d’au moins 12 000 ans. Voici un extrait de son livre :

« La science respecte-t-elle ses propres principes, à savoir : étudier les faits et rien que les faits, même s’ils contredisent les théories établies ? Et bien, ma réponse est non.

Hélas, le filtrage des connaissances est communément pratiqué à partir du moment où les trouvailles archéologiques ne cadrent pas avec ce qui est officiellement admis, interdisant par là même à la science de progresser ! Une sorte d’autocensure s’opère spontanément dès que les faits ne cadrent pas avec ce que nous pensons détenir comme acquis. Si un certains nombre de chercheurs dissidents dénoncent aujourd’hui cette forme d’occultisme, d’autres experts en revanche, s’imaginant peut-être détenir le monopole de la Vérité, n’hésitent pas à traiter de pseudo-scientifiques tous ceux qui refusent d’entrer dans le moule académique. À l’inverse, il est souvent reproché aux historiens et archéologues conservateurs d’avoir trop souvent tendance à privilégier leurs propres théories au détriment des faits eux-mêmes, voire de les ignoner quand ceux-ci ne cadrent pas avec les théories admises. »

Source de l’article : http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/arti…

Pour aller plus loin : l’Archéologie censurée 

http://artivision.pagesperso-orange.fr/docs/archeologiece…

 

Des sphères étranges en Afrique du Sud datant de 2.8 milliards d’années :

Sphères anciennes 001

Au cours des dernières décennies, les mineurs sud-africains ont trouvé des centaines de sphères métalliques, dont au moins une a trois cannelures parallèles autour de son équateur. Les sphères sont de deux types – "l’un de métal bleuâtre plein avec des taches blanches, et un autre qui est une boule creuse remplie d’un centre spongieux blanc." Roelf Marx, curator du musée de Klerksdorp, Afrique du Sud, où une partie des sphères est logée, a indiqué:

"Les sphères sont un mystère complet. Elles semblent synthétiques, pourtant à ce moment dans l’histoire de la planète, lorsqu’elles sont apparues et on été déposées dans cette roche aucune vie intelligente n’existait. Les globes sont trouvés dans le pyrophyllite, qui est extrait près de la petite ville d’Ottosdal au Transvaal occidental. Ce pyrophyllite est un minerai secondaire tout à fait mou avec un compte de seulement 3 sur l’échelle de Mohs et a été constitué par sédimentation il y a environ 2,8 milliards d’années. D’autre part les globes sont très durs et ne peuvent pas être rayés, même par l’acier."

Cette sphère avec les trois cannelures parallèles autour d’elle est trop parfaite pour être quelque chose de naturel. Le dépôt de minérai précambrien où ces globes sont trouvés est daté d’au moins 2,8 milliards d’années. A cette époque les cellules microscopiques simples étaient tout ce qui était vivant sur la Terre. Mais ce n’était de toute évidence pas complètement vrai. Qui ont créé ou déposé derrière eux ces sphères magnifiques? Seraient-elles une sorte d’émetteur qui une fois découvert,envoie un message à qui de droit?

 

 

 

 

Alors qu’est-ce que nous savons, c’est à coup sûr sur l’histoire de l’homme ou non ?

Nous ne le faisons pas"Nous ne  nous posons pas de questions. Nous ne savons pas si nous avons vraiment erré à côté de T-Rex, nous ne savons pas si nous existions avant ce qui est actuellement enregistré, mais il est certain qu’ un diable ,un jour,aura  beaucoup de preuves à dire que ce sera peut-être vrai…parce que ce sera le diable qui parlera.

 

Voir le charbon a une mauvaise réputation pour être bien … juste un morceau de minerai.

Mais en 1944, un garçon de dix ans nommé Newton Anderson a chuté sur ce qui était un morceau de charbon régulièr sur le terrain et quand il a éclaté, une cloche en alliage de laiton fabriqués à la main est apparu avec un clapet de fer et un manche sculpté. L’analyse de la cloche était un mélange de métaux que les techniques modernes ne sont pas familiers avec.

Ce qui est encore plus gros ,c’est la source  d’où le      bloc de charbon  originait :il était âgé de 300.000.000 années.

Ensuite, il ya l’histoire qui a été signalé dans le Morrisonville Illinois fois le 11 Juin 1891, étaient une femme nommée SW Culp a trouvé une circulaire chaîne en or 8 carats qui était de 10 pouces de long intégrés dans le charbon qu’elle mettait dans son auvent.

Même avant cela, en 1885, Le Cube Salzbourg a été découvert. Le cube de fer, détaillé et synthétique a été trouvé dans un morceau de charbon d’un travailleur en Autriche et analysées pour être un des millions d’années.

L’aspect unique du   charbon, c’est que c’est un sous-produit de la décomposition des végétaux. La végétation devient enterré au fil du temps est ensuite recouvert de sédiments, qui fossilise la suite et forme une roche. Ce processus naturel pourrait prendre jusqu’à 400 millions d’années à accomplir. Cela signifie que tout ce qui est retrouvé noyé dans le charbon a été abandonné dans la végétation elle-même avant qu’il ne soit enterré dans les sédiments.

 Il y a 400 millions d’années. C’est près de 100 fois plus que ce que nous avons "a dit» ou ce qui est encore plus, ce que nous ne nous dit pas.

 Dwarka-1-dwakadish-temple 

Y at-il un groupe de personnes plus avancées que les humains qui existaient? Une autre course? Faut-il oser dire "A" mot …. étrangers ?!

Dans le film, " Dwarka: Atlantis de l’Est " , Amish Shah affirme que Dwarka, la ville submergée de l’Inde, a été mentionné dans le Mahabharata et a été décrit comme le site d’une bataille énorme entre la figure légendaire de Krishna et l’un de ses plus grands ennemis. Le poème épique raconte chars volants et les explosions explosifs qui pourraient tuer des millions de personnes en quelques jours.

La ville de Dwarka a dit avoir été construit comme la forteresse de Krishna par la mer. Les archéologues ont même recueilli des preuves médico-légales sous la forme d’objets autour du site de fouilles datant de 2000 ans avant JC et les savants modernes sont même en considérant ce soit autour de 1000 avant JC! 

Arjuna et Krishna

Ensuite, il ya la preuve étonnante par un expert astronomique sous le nom de Dr Narahari Achar, qui a utilisé des références spécifiques du Mahabharata et le logiciel d’astronomie de pointe, à poser que les événements de la bataille épique ont effectivement eu lieu autour de 3067 BC. Les auteurs étaient très précis référencement alignements et les mouvements planétaires qui ne pouvaient ont eu lieu une fois au cours des mille dernières années en laissant d’autres études futures de Dwarka pour éventuellement révéler comme la plus ancienne civilisation sur la Terre, et qui plus est, avec la technologie ancienne. ( Pour plus d’informations à ce documentaire, cliquez ici )

Alors … quel âge ont les humains vraiment? Il semble que nous devons simplement continuer à creuser …  la vérité.

 

http://michelduchaine.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 septembre 2014 dans général, Histoire et Paléontologie, Insolite

 

Tags: , , , , , , ,

Un robot capable de se déplacer en essaim, un autre de papier capable de s’assembler lui-même, et un dans les insectes pour l’espionnage

Voici le robot de papier capable de s’assembler lui-même

Plusieurs infos sur l’évolution rapide de la robotique, de la nanotechnologie et de l’Intelligence artificielle : De nos jours une mouche peut ne pas etre une mouche, et embarquer un matériel sophistiqué d’espionnage, et même capable d’attaquer ! (oui, meme dans un moustique) ; Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

Un robot capable de se déplacer en essaim

Il a été conçu pour voler comme les abeilles ou les criquets et étudier les comportements collectifs.

TACHES. Faire réaliser une tâche complexe à un robot nécessite des logiciels et du matériel hautement spécialisés et coûteux mais la même tâche peut aussi être décomposée en une série de tâches plus simples pouvant être effectuées par des automates moins sophistiqués en grand nombre. Pour étudier leur comportement, ils travaillent sur des prototypes comme ce robot abeille.

De la simulation à la réalisation

Habituellement pour étudier le comportement d’agents multiples les scientifiques utilisent des logiciels de simulation. Cependant, au-delà d’un certain nombre, elles deviennent inexactes car elles ne peuvent pas prendre en compte la variation des conditions extérieures. Une équipe de scientifiques britanniques et chinois a donc fabriqué Colias, un micro-bot  ressemblant à ceux réalisés dernièrement par les ingénieurs du MITmesurant quatre centimètres qui est capable de se déplacer très rapidement, à une vitesse de 35 cm/s.

COUT. Autre avantage de Colias son coût de fabrication est d’une trentaine d’euros par exemplaire. Il est donc possible d’en produire des quantités suffisantes pour reproduire le comportement d’un essaim d’insectes, d’un banc de poissons ou d’une nuée d’étourneaux, à la différence près que Colias ne vole pas et ne nage pas non plus.

Pour simuler le comportement de ces animaux les ingénieurs implémentent des règles simples sur la puce qui régit le déplacement du robot. Elles le dirigent en fonction de sa position par rapport aux autres robots et aux informations qu’ils s’envoient grâce à des capteurs infrarouges d’une portée de 0,5 à 2 cm. Une combinaison de trois capteurs leur permettent aussi d’éviter les obstacles.

Avec un faible coût, Colias peut être produit en grande quantité. Farshad Arvin.

"Colias a été utilisé dans un scénario bio-inspiré et a prouvé qu’il était extrêmement sensible pour l’étude des comportements collectifs. Notre objectif était d’imiter les mécanismes des essaims et de permettre à tous les groupes de recherche, même avec un financement limité, d’effectuer ce type de recherche avec de vrais robots" conclut Farshad Arvin, de l’École d’informatique de l’Université de Lincoln.

http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/20140919.OBS9729/un-robot-capable-de-se-deplacer-en-essaim.html

Voici le robot de papier capable de s’assembler lui-même

Des chercheurs de l’Université de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont conçu un robot qui peut s’assembler lui-même et qui peut ensuite fonctionner sans intervention humaine. Cette réalisation s’est inspirée des techniques japonaises de l’origami, l’art japonais du pliage de papier. Selon les chercheurs, cette technologie peut présenter des avantages dans diverses situations.

« Le robot a à l’origine la forme bidimensionnelle d’une feuille plate, mais peut se déplier jusqu’à devenir une machine arachnéenne qui peut se déplacer d’elle-même à une vitesse d’environ 5,4 cm par seconde », expliquent les chercheurs. Le robot se compose de plusieurs couches de papier, de feuilles de plastique qui peuvent se rétrécir et de circuits imprimés malléables.

Les circuits sont réchauffés par un microcontrôleur, la matière synthétique rétrécit et le robot commence à plier ses diverses parties. Quand le matériau est refroidi, il durcit et le robot est mis en état de se mouvoir de manière autonome.

Les chercheurs font remarquer que des robots plus complexes pourront à l’ avenir être capables de se déployer de la même manière notamment dans l’espace. « Grâce au peu de volume qu’ils occupent quand ils sont pliés, les robots peuvent être plus facilement stockés et transportés ce qui peut présenter un avantage logistique important et permet de limiter les frais » souligne le responsable du projet, Sam Felton, collaborateur au Microbotics Lab de l’Université de Harvard. « Imaginez des dizaines de satellites robotisés empilés comme des sandwichs pour être envoyés dans l’espace, puis qui s’assemblent eux-mêmes à distance et qui offrent ensuite des images et analysent des données », explique encore Felton.

« De cette manière, ces robots peuvent constituer une innovation importante notamment lors de dangereuses opérations de sauvetages ou de missions dans des environnements peu accessibles ».

Selon les chercheurs, les robots pourront dans le futur être également utilisés dans la vie quotidienne pour des tâches ménagères comme le nettoyage ou le repérage de fuites de gaz. « Il sera possible de commander et de faire imprimer un robot  dans un magasin spécialisé pour des tâches spécifiques », explique-t-on. « Une heure plus tard, on pourra venir chercher le robot et l’utiliser pour la fonction sélectionnée sur le lieu choisi. Les robots dépliables peuvent devenir une alternative intéressante aux robots traditionnels qui se trouvent à un endroit et exécutent chaque jour la même tâche ».

Ce robot pourvu de son équipement complet coûterait environ 75 euros.

http://www.express.be/business/fr/technology/voici-le-robot-de-papier-capable-de-sassembler-lui-meme/207026.htm

Le Pentagone insère des puces dans les insectes pour l’espionnage

Ils peuvent être utilisés pour espier des conversations, détecter des explosifs ou réaliser des missions de surveillance, de façon téléguidée

PAR ROSA MIRIAM ELIZALDE

ALORS qu’elle criminalise le Venezuela en le présentant comme un pays versé dans l’espionnage international et qu’elle tente d’anticiper la campagne contre le satellite Simon Bolivar, l’Agence des projets de recherche avancée (Darpa) du Pentagone – la même qui a créé Internet – a annoncé officiellement ses avancées dans les projets de création d’insectes hybrides qui sont utilisés dans des missions de surveillance.

Darpa a réussi à développer plusieurs types de cyborg – des organismes mi-biologiques, mi-techniques -, à partir desquels ils parviennent à contrôler totalement la locomotion de certains insectes, en insérant de minuscules puces de reconnaissance dans les larves.

Une fois adulte l’insecte peut être utilisé pour espionner des conversations, détecter des explosifs ou réaliser des missions de surveillance, de façon téléguidée.

Selon le communiqué signé par Amit Lal, le principal gestionnaire du projet HI-MEMS (Hybrides – Systèmes micro électronique mécanique) de Darpas, « on utilise les chenilles et les larves des insectes ». Comme chez la plupart des insectes le développement des tissus se produit dans les dernières étapes de la métamorphose, le tissu autour de l’implant tend à guérir rapidement pour former un tissu-machine fiable et stable.

L’objectif des MEM’S à l’intérieur des insectes est de « contrôler la locomotion en fonction de parcours prédéterminés, qui peuvent être contrôlés par GPS, des contrôleurs optiques ou des signaux d’ultrason émis depuis une commande à distance ».

« Les cyborgs – ajoute le communiqué, qu’on peut lire sur la page Web www.darpa.mil – pourraient porter au moins un capteur, comme un microphone ou un capteur de gaz, pour transmettre l’information à son destinataire. Les dérivés des technologies HI-MEMS permettront de nombreuses possibilités robotiques à un coût peu élevé, avec des conséquences sur le développement de futurs systèmes de défense autonome » (lisez espionnage).

Ce type de dispositif a déjà été utilisé pour surveiller les manifestants contre la guerre en Irak, selon une dénonciation publiée par le Washington Post le 10 octobre 2007 dernier, dans un article intitulé « Libellules ou insectes espions ? » (Tiré de Cubadebate)

http://www.granma.cu/frances/2008/mayo/juev22/21incesto.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 septembre 2014 dans général, Insolite

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Les épandages aériens de pesticides autorisés à 50 m de chez vous…

Une info inquiétante donnée par   http://www.agirpourlenvironnement.org , car les pesticides contaminent non seulement l’eau et la nourriture, mais surtout les organismes humains (les plus fragiles surtout) : Qu’attendent les agriculteurs, et nous en avons encore beaucoup possédants de grandes exploitations, qui sont encore indépendants (relativement) en France, pour changer radicalement leurs modes de productions, qu’attend on pour faire passer la santé des gens avant les bénéfices de l’industrie agro-alimentaire et du "lobby des pesticides" ?  Car on joue avec la santé des gens en autorisant les épandages si prés de nous, inutile d’être Einstein pour le deviner .Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

L’arrêté relatif aux épandages aériens de pesticides, publié ce jour, fixe un périmètre de « sécurité » d’à peine 50 mètres entre la parcelle traité et les lieux de vie. Effectués avec des aéronefs ou hélicoptères, le respect de ces 50 mètres est totalement illusoire mais semble contenter les tenants d’une écologie hors-sol.

Entre le 23 juin et le 15 juillet un projet d’arrêté, visant à définir les conditions des épandages aériens de produits phytosanitaires était soumis à la consultation du grand public.

Plus de 18 000 personnes ont envoyé un courriel au ministre de l’agriculture (via la cyberpétition mise en place par Agir pour l’Environnement) afin de réclamer une véritable interdiction des épandages aériens de pesticides ou à tout le monde la définition de normes réglementaires visant à limiter drastiquement les risques pour la santé des riverains. Plus de 99.8% des avis émis s’opposait aux épandages aériens.

Entre le projet d’arrêté soumis à consultation et l’arrêté publié ce jour au Journal officiel, seul l’article 3 a été modifié. Cet article définissait un « danger » justifiant le recours aux épandages, à savoir « la hauteur des végétaux, la pente ou le dévers des parcelles ». Au terme d’une forte mobilisation citoyenne qui aura vu 99,8% des citoyens s’exprimer en faveur d’une interdiction stricte des épandages, un agriculteur pourra recourir aux épandages aériens de pesticides sans que la notion de danger soit clairement définie dans l’arrêté publié.

L’arrêté fixe donc un périmètre de « sécurité » d’à peine 50 mètres entre la parcelle traité et les lieux de vie. Effectués avec des aéronefs ou hélicoptères, le respect de ces 50 mètres est totalement illusoire mais semble contenter les tenants d’une écologie hors-sol. Sur le papier, les ministères de l’Écologie et de l’Agriculture protègent donc les riverains. En réalité, ils ne protègent que les intérêts bien compris du lobby des pesticides.

Pour Agir pour l’Environnement, l’autorisation de recourir aux épandages aériens de pesticides est un scandale sanitaire qui se double d’un scandale démocratique. La consultation mise en place par le gouvernement n’était qu’une illusion démocratique au service du lobby des pesticides.

Télécharger ce communiqué de presse en version PDF.

http://www.agirpourlenvironnement.org/communiques-presse/l-epandage-aerien-de-pesticides-50m-des-habitations-est-maintenant-possibl-3829

 
1 commentaire

Publié par le 19 septembre 2014 dans Climat, général, Santé, société

 

Tags: , , , , , , , , , , ,

Les catastrophes naturelles les plus meurtrières depuis 2001 (INFOGRAPHIE )

cat nat

INÉGALITÉS. Tous les pays du globe ne sont pas égaux devant la nature. Ainsi, les catastrophes surviennent rarement au Canada, en Sibérie, en Afrique sub-saharienne ou sur la côte est de l’Amérique latine. En revanche, les Caraïbes, l’Extrême Orient et l’Asie du sud-est cumulent les risques (Manille, la capitale des Philippines, est d’ailleurs noyée par la tempête Fung-Wong depuis le 19 septembre 2014).

Ce sont des zones à haute activité sismique qui subissent par ailleurs un aléa climatique majeur: l’activité cyclonique (lire notre numéro 803). Toutes les grandes catastrophes de cette première décennie du 21e siècle sont arrivées dans ces deux régions : le tsunami en Indonésie en 2004, le cyclone Nargis en Birmanie et le tremblement de terre en Chine en 2008 et le tremblement de terre de Haïti en 2010.

Ces catastrophes hors-normes font grimper la moyenne à 106.000 victimes par an depuis le début du siècle pour une moyenne annuelle d’environ 800 évènements.

Le lien entre l’émission des gaz à effet de serre et les tempêtes tropicales

Si l’homme ne peut pas faire grand-chose contre la dérive des continents à l’origine des tremblements de terre, il a par contre une responsabilité majeure dans la fréquence accrue des cyclones violents. Selon le rapport duGroupe d’experts intergouvernemental d’évolution du climat (GIEC) de 2013, des liens scientifiques probants ont pu être établi entre la hausse des teneurs en gaz à effet de serre émis par l’activité humaine et la violencecroissance des tempêtes tropicales.

RÉASSUREUR. Selon le réassureur Munich Re, le nombre d’évènements climatiques extrêmes a été augmenté par quatre ces trente dernières années dans l’Asie du Sud-Est, provoquant pour plus de 500 milliards d’euros de dégâts. Le nombre d’inondations a fortement progressé.

Le réassureur ne met aucunement en doute les prévisions des scientifiques du GIEC et prévient donc les compagnies d’assurances dont il couvre les pertes, que l’activité cyclonique va se renforcer dans les prochaines années. Les résultats des modèles n’indiquent pas forcément une fréquence accrue des ouragans, mais plutôt une force plus élevée.

Les catastrophes, plus meurtrières dans les pays peu développés

L’autre enseignement de ce recensement, c’est l’inégalité des pays devant les catastrophes naturelles selon le niveau de développement. Dans les pays du sud, les protections des populations sont faibles et l’activité économique est peu développée, au contraire des pays du nord. Cela se lit dans les bilans.

HAIYAN ET SANDY. Ainsi, le cyclone Haiyan a frappé une région des Philippines où les investissements en digues, refuges en dur et sécurité civile ne sont pas réalisés. Haiyan a fait plus de 7000 morts pour 10 milliards d’euros de dégâts. La tempête Sandy a frappé New York, ville riche où la population est bien protégée. Bilan : 210 morts, mais plus de 36 milliards d’euros de dégâts.

Les assureurs font d’ailleurs une grande distinction entre le montant des destructions et ce qui est assuré. Si la différence est peu importante dans les pays développés, elle est béante dans les pays du sud ou le marché de l’assurance est balbutiant. Ainsi, seulement 10% des dégâts causés par les tempêtes en Asie ces trente dernières années étaient assurés. Et ces biens assurés étaient situés à 62% dans le seul Japon.

http://www.sciencesetavenir.fr/infographies/20140123.OBS3604/infographie-les-catastrophes-naturelles-les-plus-meurtrieres-depuis-2001.html

 
1 commentaire

Publié par le 19 septembre 2014 dans Climat, général, Insolite

 

Tags: , , , , ,

Enigme de la fin des temps : le retour du Messie, les deux témoins et le roi de Jérusalem

Un bel article de jobremy , assez long et encore inachevé, où jobremy tente de résoudre une des plus grandes énigmes de l’histoire de  l’humanité : celle de la fin des temps . Autre info à lire ici ; Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

 Cet article est en cours de rédaction, la deuxième moitié vient d’être profondément remaniée, mais une quinzaine de lignes manquent encore ! 

INTRODUCTION

Le propre d’une énigme est bien entendu d’être avant tout posée, mais également d’être ardue, évidemment de pouvoir être résolue et surtout de surprendre ses auditeurs lors de sa résolution. L’étude de la fin des temps, ce que l’on nomme eschatologie, n’est en fait qu’une suite de prophéties, d’énigmes, s’emboîtant les unes dans les autres, et qui ne doivent être résolues qu’à la fin du dernier acte. Lorsque le saint Esprit est accordé pour leurs résolutions, cela signifie alors que c’est la volonté du Père, et que le moment est arrivé où dans Son dessein, ces saints mystères doivent alors être révélés.

Le livre de l’Apocalypse ou de la Révélation n’est en réalité qu’à demi révélé, puisque par exemple les 7 sceaux doivent être brisés un à un pour se réaliser, de la même façon, les paroles des 7 tonnerres, au chapitre X, ne sont pas mentionnées. Chaque verset, du livre de l’Apocalypse, est en fait une énigme, énigmes qui ne peuvent être résolues qu’en parcourant toute la bible, en connaissant tous les prophètes et leurs livres et en y consacrant son temps, son énergie, en priant pour que notre Dieu nous accorde Son Esprit et alors seulement, la partie cryptée, non révélée, du livre de l’apocalypse, apparait clairement, d’une évidence telle que Sa lumière nous éblouit.

Bien sûr, le premier livre à comprendre, à méditer, est celui du prophète Daniel,puisque l’apocalypse n’est simplement que la conclusion du livre de Daniel,ensuite, les livres d’Esaïe, d’Ezéchiel, de Jérémie, de Zacharie et bien d’autres, sont également nécessaires, pour rassembler, mettre en ordre, tous les indices, tous les mots clés, que Dieu a fait écrire au fil de Sa parole. Certains mots sont ainsi plus importants que d’autres, et renvoient automatiquement le lecteur à d’autres passages clés de la Bible. C’est ce lent travail de fourmi, qui va permettre à l’eschatologue d’amasser, tous ces indices, toutes ces pièces de puzzle, pour qu’un jour, quand Dieu le décide, lui permettre, un peu avant les autres, de comprendre où nous en sommes dans le cours du temps. "(…)et les plus sages parmi eux donneront instruction à la multitude. (…)Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité." (Daniel XI,33 ; XII,3)

Alors, étant donné que nous sommes effectivement à la fin des temps, et que la Parole de Dieu, elle même, précise que beaucoup à la fin des temps, "feuilleteront", "parcoureront le livre"  et que la connaissance biblique alors se mettra à croître :"Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera."(Daniel XII,4), je vais à mon tour, proposer une énigme, un signe prophétique, que Dieu m’a permis de comprendre: "La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l’homme, propose une énigme, dis une parabole à la maison d’Israël!"(Ezéchiel XVII,1-2)

ETAT DES LIEUX ESCHATOLOGIQUE

Les chrétiens, ceux qui sont éveillés ou qui se réveillent, attendent, le retour du roi, leur messie : Jésus Christ, le Fils de Dieu. Les Juifs, quant à eux, attendent leur propre messie, leur Machiah, mais également un roi, issu de David pour régner à Jérusalem, à la fin des temps: "Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l’Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l’Éternel des armées, La pluie ne tombera pas sur elles."(Zacharie XIV,16-17). Les musulmans, de leur côté, savent également que Jésus doit revenir à la fin des temps, et que Jérusalem est une ville à part, c’est la raison pour laquelle Jérusalem est devenue une pierre pesante pour toutes les nations à la fin des temps: "Oracle, parole de l’Éternel sur Israël. Ainsi parle l’Éternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit de l’homme au dedans de lui. Voici, je ferai deJérusalem une coupe d’étourdissement pour tous les peuples d’alentour, et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle."(Zacharie XII,1-3).

Malheureusement, à notre époque, trop de confusions religieuses ont été enseignées,Bab-el, porte de Dieu, est devenue Babel, Babylone, confusion :"Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux (les peuples). C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.(…)Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement."(Apocalypse XVII,1-2 ; 4-6)

LES DEUX TEMOINS ET LES 10 CORNES

Dans le chapitre XI de l’apocalypse, deux témoins apparaissent sur la scène mondiale, un Jean-Baptiste/Elie qui doit venir d’abord, pour amener les chrétiens à la repentance, puis un Moïse moderne, pour le peuple Juif, car le jugement commencera, selon la règle biblique, par la maison de Dieu, ensuite seulement le jugement tombera sur le Grec (le païen) : "Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu?"(1 Pierre IV,17) ; "Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec ! (le païen) "(Romains II,9). Cette maison de Dieu, censée Le représenter sur la terre, ce sont toutes ces religions prostituées qui parlent en Son Nom, ce sont ces religions qui vont être bientôt détruites lors de la seconde trompette de l’apocalypse, et cela à travers ce que l’on nomme: La destruction de Babylone la grande, par les 10 cornes de la bête romaine qui remonte actuellement de l’abîme, ce fameux 8ème roi qui ne doit régner qu’une "heure" avec le dragon à la fin des temps: "Les dix cornes (sur la 7ème tête) que tu as vues et la bête (l’ensemble des 7 têtes politiques) haïront la prostituée (les religions de la maison de Dieu), la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu.(…)Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pasencore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.(…),Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi (la dureté de l’empire romain en train de renaître en occident), et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.(…)La bête que tu as vue était, et elle n’est plus (elle était dans l’abîme après les 2 guerres mondiales et la disparition du Tsar (César) et du Kaïser (César)). Elle doit monter de l’abîme (renaître, revenir à la vie, malgré le coup d’épée mortel des deux guerres mondiales), et aller à la perdition (…)Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes (les empires politiques mondiaux)."(Apocalypse XVII,16 ; 12 ; 11 ; 8 ; 3) .

Ces deux témoins apparaissent peu de temps avant l’avènement de notre Seigneur mais en premier lieu, ce qui doit attirer notre attention ne doit pas être l’apparition de ces deux témoins, mais l’agitation des nations, sécouées par les 4 vents des cieux : "Danielcommença et dit: Je regardais pendant ma vision nocturne, et voici, les quatre vents des cieux firent irruption sur la grande mer. Et, quatre grands animaux sortirent de la mer (4 grands royaumes ou empires) différents les uns des autres."(Daniel VII,2-3), " ces 4 vents des cieux également appelés les 4 cavaliers de l’apocalypse (Apocalypse chapitre VI), agitent la mer des nations de l’humanité et ceci afin d’en faire sortir , la bête à 7 têtes et dix cornes, pour le dernier acte ! :"Et il (le dragon) se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème." (Apocalypse XIII,1).

LA COLERE DU DRAGON ROUGE CONTRE LE CHRISTIANISME

Nous en sommes donc là aujourd’hui, les 4 vents des cieux, agitent la mer de l’humanité parce que le temps est venu pour le grand dragon rouge de jouer ses dernières cartes :"Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes."(Apocalypse XII,3). Ce dragon avec 7 têtes et 10 cornes représente le gouvernement de Satan avec les différents princes démons dirigeant les différentes nations: "Il me dit: Daniel, ne crains rien; . Le chef du royaume de Perse (le prince démon qui dirige la Perse) m’a résisté vingt et un jours; mais voici, Micaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès des rois de Perse."(Daniel X,12,13).

Ce dragon rouge sait que sa dernière "heure" est venue et c’est la raison pour laquelle il se manifeste aussi ouvertement à travers son signe dans les cieux, ce dragon rouge voulant dévorer la femme et l’enfant (le Christ, tête + corps, l’époux et l’épouse)d’où l’acharnement actuel du dragon rouge contre le christianisme et les persécutions contre les chrétiens qui représentent 80% des actes antireligieux et cela dans 139 pays soit les 3/4 des pays de la planète :"Un grand signe parut dans le ciel: une femme (la nouvelle alliance) enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement. Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c’était un grand dragon rouge (le gouvernement de Satan et de ses princes démons), ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté (sa dernière heure étant venue Satan veut tenter de détruire le christianisme une fois pour toute). Elle enfanta un fils (le christ, tête+corps, l’époux et l’épouse), qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer (durant le millénium de son règne). Et son enfant fut enlevé vers Dieu (donc agréé de Dieu) et vers son trône."(Apocalypse XII,1-5) ; et c’est la raison pour laquelle le dragon rouge commande à la bête à 7 têtes et 10 cornes de sortir de la mer des nations afin que les 10 cornes de sa dernière tête soient couronnées :"Et il (le dragon rouge) se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème."(Apocalypse XII,1).

Cela signifie que le temps est venu pour les 10 cornes, les 10 rois de l’empire romain renaissant, de recevoir leurs diadèmes, leurs couronnes: "Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal (l’empire romain), terrible, épouvantable et extraordinairement fort; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait; il était différent de tous les animaux précédents, et il avait dix cornes."(Daniel VII,7) ;  "Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête."(Apocalypse XVII,12)

L’agitation actuelle dans différents pays, avec ces guerres qui s’allument les unes après les autres, ces conflits religieux,  cela signifie simplement que les 10 orteils de la statue de Daniel II, les 10 cornes du monstre romain de Daniel VII, les 10 cornes de la septième tête de la bête d’Apocalypse XIII, ou les 10 rois de la dernière heure de règne de Satan selon Apocalypse XVII,12, sont en train de se mettre en place, de prendre le pouvoir, de réclamer leur couronne. Si Satan a compris qu’il lui reste si "peu de temps" et qu’il est, par conséquent en grande colère, c’est parce qu’il connait les Ecritures, et qu’il sait qu’il va bientôt être chassé du ciel à la 3ème trompette: "C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer!car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps."(Apocalypse XII,12) ; "Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau (Lucifer, le porteur de lumière); et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux."(Apocalypse VIII,10) ;"Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair."(Luc X,18).

LE SCHEMA DIRECTEUR DES EVENEMENTS

Durant le déroulement de ce "peu de temps" accordé à Satan, il y aura à un moment donné, cette fameuse  dernière "heure" de règne proprement dite de Satan, c’est à dire du dragon rouge et par voie de conséquence  dernières "heures" de règne des 10 cornes de la bête romaine remontée de l’abîme. De ce fait, nous avons donc le schéma directeur suivant: Agitation des nations, le fer de l’empire romain se remet en place en occident (le fer des orteils de la statue): "ses jambes, de fer (l’empire romain d’orient et l’empire romain d’occident); ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile (le 8ème roi ou Nouvel Ordre Mondial).(…)Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces.

Article assez long, la suite ici :  http://joberemy.wordpress.com/2014/08/08/enigme-de-la-fin-des-temps-le-retour-du-messie-les-deux-temoins-et-le-roi-de-jerusalem/

 
1 commentaire

Publié par le 19 septembre 2014 dans général, Religion

 

Tags: , , , , , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 374 autres abonnés

%d bloggers like this: