RSS

Exclusivité pour nos lecteurs : "La pénurie d’argent métal est proche !" (juillet 2014)

Traduction à partir de https://www.youtube.com/watch?v=usJtx… , vidéo originale du 27 juillet 2014 par CrushTheStreet (branche de futur money trends)

Ceux qui nous suivent connaissent les MP, et donc l’affaire du déficit chronique de silver : j’ai donné 10 ans pour "la fin de l’argent" à ce rythme de déplétion (s’entend "la fin de l’argent" facilement exploitable : il y aura toujours de l’argent dans le sol, mais à quel prix ?)

Ça me parait correct 10 ans, comme estimation (on en sentira les effets bien avant, et peut être dans pas si longtemps que ce que vous pensez : c’est l’objet de cette vidéo… ) ,  d’après tous les éléments qu’on présente chaque jour  :

Pour bien comprendre cette vidéo, lisez quelques uns de nos 1248 articles sur le sujet des MP (métaux précieux). 

Résister commence par débancariser , c’est taper au portefeuille du système, et dans son talon d’Achille, qui est le système monétaire : l’argent fait tout ça à la fois, chaque pièce d’argent achetée est un coup pratique et réel porté aux "banksters", et à leur système de mis en esclavage des peuples, par la DETTE (dont il permet aussi de nous affranchir).

Il y a plus d’un an, j’écrivais ça (c’est bien sur aussi dans le concept même du blog) :

Avoir de l’or et de l’argent, c’est le plus grand acte de résistance , c’est dire non à la dette, non à l’esclavage, non au papier, non à l’élite, non aux banques privées, non aux 1%,  c’est le pouvoir de dire NON ! …

lire ici : Pourquoi L’or et l’argent métal représentent l’acte de résistance ultime

A diffuser … 

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 juillet 2014 dans général, or et argent métal

 

Tags: , , , , , , , , , ,

"Hors de contrôle", l’épidémie d’Ebola menace de nouveaux pays, selon MSF

Restez prudents … Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été) 

Alors que le virus Ebola a déjà fait plus de 1200 morts en Afrique de l’Ouest, "il y a un réel risque de voir de nouveaux pays touchés", selon MSF. Le Liberia a fermé toutes ses écoles.

LE LIBERIA FERME SES ÉCOLES

Le Liberia a décidé de fermer ses écoles "sans exception" pour tenter d’empêcher une propagation de l’épidémie, a annoncé mercredi sa présidente Ellen Sirleaf Johnson.

"Toutes les écoles sans exception ont l’ordre de fermer en attendant de nouvelles directives du ministère de l’Education", a-t-elle déclaré dans un discours à la télévision nationale.

Ebola : l’épidémie est "hors de contrôle" selon Médecins Sans Frontières

L’épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l’Ouest inquiète Médecins sans Frontières, qui parle d’une situation sous-estimée et hors de contrôle. La psychose gagne dans les pays touchés par le virus.

« Cette épidémie d’Ebola est sans précédent, absolument pas sous contrôle et la situation ne fait qu’empirer, puisqu’elle s’étend encore, surtout au Liberia et en Sierra Leone », a déclaré ce mercredi Bart Janssens, directeur des opérations de l’organisation Médecins sans frontières (MSF), dans un entretien publié par la Libre Belgique.Une déclaration inquiétante qui intervient au lendemain de l’annonce du décès d’un médecin chargé de diriger la lutte contre l’épidémie qui avait lui-même contracté la fièvre Ebola.

Un héros national en Sierra Leone
Il s’agissait du Dr Sheik Umar Khan, un virologue de 39 ans que le ministère de la Santé de la Sierra Leone a salué comme un « héros national », et qui avait été infecté il y a quelques jours. Bien que transféré dans un centre médical géré par l’ONG Médecins sans frontières (MSF) dans le nord du pays, celui-ci n’ a pas survécu à ce virus qui tue plus d’un maladie sur deux (taux de létalité supérieur à 60 %).
« C’est une perte énorme et irréparable pour la Sierra Leone puisqu’il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques virales du pays », a déclaré Brima Kargbo, le chef des services de santé en Sierra Leone. Et pour toutes ces raisons, la psychose augmente dans les pays touchés.

Le ministère des Finances libérien en quarantaine quelques heures
Par exemple, la compagnie aérienne Asky, basée au Togo, a suspendu ses vols en Sierra Leone et au Liberia en raison de craintes concernant la propagation du virus. Les passagers au départ de Conakry, la capitale guinéenne, seront pour leur part soumis à un contrôle sanitaire pour détecter d’éventuels symptômes, a précisé la compagnie. De plus, la principale compagnie nigériane Arik Air a également suspendu tous ses vols au départ et à destination de la Sierra Leone et du Libéria, toujours à cause de l’épidémie.
Enfin, au Libéria, la Fédération libérienne de football a annoncé ce mercredi la suspension « avec effet immédiat » de ses activités pour réduire les risques de propagation de l’épidémie d’Ebola. Là-bas, selon Le Figaro, le ministère des Finances a même annoncé avoir fermé temporairement – pour quelques heures entre lundi et mardi – son bâtiment pour une opération complète de nettoyage et de désinfection à la demande du ministère de la Santé. Il évoque également le placement sous surveillance sanitaire, pour 21 jours, de tous les hauts fonctionnaires du ministère ayant « eu des contacts directs ou indirects avec M. Sawyer », le coordinateur d’un programme ouest-africain dans le pays décédé le 25 juillet des suites d’Ebola.

Pour rappel, en Guinée, au Libéria, en Sierra Leone, et maintenant au Nigeria, 672 décès ont été imputés au virus Ebola depuis le début de l’épidémie en février 2014, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 1 201 cas ont par ailleurs été recensés.

http://www.pourquoidocteur.fr/Ebola—une-situation–hors-de-controle–pour-les-medecins-de-MSF–7411.html

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 juillet 2014 dans général, Santé, société

 

Tags: , , , , , , , , , ,

AVERTISSEMENT : DES ACTES TERRORISTES PLANIFIÉS PAR LA JUNTE DE KIEV SERAIENT IMMINENTS : 4 missiles balistiques ukrainiens tirés vers les zones des séparatistes !!!

4 missiles balistiques ukrainiens tirés vers les zones des séparatistes

Info traduit du Russe de http://www.vineyardsaker.fr/ repris par http://reseauinternational.net/ , et comme par hasard, on vient d’apprendre que 4 missiles balistiques ukrainiens tirés vers les zones des séparatistes !!! 

C’est une information d’une très grande gravité dont seule la chaîne CNN a rendu compte.

Pour la première fois depuis le début de ce conflit, le gouvernement de Kiev, soutenu par l’Union Européenne et les Etats-Unis a lancé 4 missiles balistiques SS-21(*) susceptible de transporter rien de moins qu’une charge nucléaire!

Ces 4 missiles ont été abattu par les forces de défenses russes sans que l’on sache précisément comment ils ont été détruit.

Ces tirs ont provoqué le déploiements de l’armée russe qui a été à deux doigts de lancer une offensive de grande envergure sur l’Ukraine.

Nous jouons avec le feu, et le feu… ça brûle.

Cette information a bien été confirmé, mais les provocations des forces et alliés de l’OTAN ne fait pas la « une » de nos médias.

N’oubliez pas, « radio Paris ment… »

Charles SANNAT

http://www.lecontrarien.com/flash-special-4-missiles-balistiques-ukrainiens-tires-vers-les-zones-des-separatistes-31-07-2014-scoop

Il n’y a pas que la chaîne CNN, RiaNovosti en parle aussi :

« Des missiles balistiques à courte portée sont employés par les troupes pro-Kiev qui mènent depuis le 15 avril une opération spéciale dans l’est du pays, a annoncé mardi la chaîne CNN, se référant à trois sources au sein du renseignement US. 

D’après les données de la chaîne, ces deux derniers jours, l’armée gouvernementale utilise des missiles dotés d’ogives de 454kg d’une portée de 89km. Il s’agit de l’arme la plus destructrice employée jusqu’à cette date au conflit, souligne la source. 

Les interlocuteurs de la chaîne ignorent où ces missiles sont tombés et quels dommages ils ont causé. 

Un représentant du renseignement américain a indiqué qu’il était peu probable que les Etats-Unis fournissent des clichés satellite prouvant ces tirs, les soldats ukrainiens étant « de bons gars ». Un autre interlocuteur de la chaîne a qualifié ces attaques d’ »escalade du conflit », tout en soulignant toutefois que l’Ukraine avait « le droit de se défendre ». 

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d’envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l’Ukraine suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février dernier. 

Les hostilités ont déjà fait plus d’un millier de morts parmi les civils et entraîné d’importantes destructions. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin. Les Etats-Unis soutiennent l’opération spéciale de Kiev. »

http://fr.ria.ru/world/20140729/201977921.html

Missile SS-21 (Scarab) le même mis en cause au début de l’affaire du vol MH-17, et qui curieusement à été mué en missile BUK par le gouvernement Ukrainien en premier (comme pour se disculper) et par les USA ensuite.

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été) 

Vidéo : Déclaration des forces de la résistance : Avakov et Nalyvaichenko préparent des actes terroristes

(sous-titres anglais réalisés par Arioc La chaîne YouTube)

# 1 – Avertissement d’Anton Guryanov

Traduit du russe à l’anglais par Gleb Bazov

« Camarades, amis, frères et sœurs,

Moi, Anton Guryanov, m’exprimant au nom des Forces de la Résistance que j’ai l’honneur de représenter, vais maintenant faire une déclaration officielle. Le texte de la déclaration est en face de moi, et, afin de ne faire aucune erreur, je vais m’y référer, de temps en temps.

Selon nos informations, les nazis de la junte de Kiev ont l’intention de commettre un acte terroriste majeur dans les prochains jours. Ou une série d’actes terroristes. Sur le territoire de l’Ukraine.

Depuis plusieurs jours, MM. Avakov et son assistant Shkiryak ont commencé à préparer les choses en vue de cet acte terroriste dans les médias de masse. Le but en est de faire accuser la Russie et, par là, d’introduire un régime de dictature totale sur le territoire de l’Ukraine. L’objectif maximal est de créer les conditions d’une intervention militaire de l’OTAN, et du contingent polono-lituanien en particulier.

La responsabilité de l’opération, qui répond au nom de code « Spalokhutemreve », a été confiée à un Major du SBU [Service de sécurité ukrainien], qui a été lui-même présenté comme étant Alexei Nikonov. Il est un proche collaborateur de M. Nalyvaichenko.

Cette information a été fournie par des fonctionnaires de haut rang à Kiev, qui sont inquiets pour leur avenir après la chute de la junte de Kiev, laquelle viendra inévitablement.

Et donc, les nazis ukrainiens ont choisi de suivre les traces de leurs prédécesseurs – les nazis allemands. Ils vont mettre en œuvre une opération analogue à l’incendie du Reichstag. Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’ils marchent dans les traces de leurs prédécesseurs.

Que doivent faire les gens du commun, qui en ce moment sont à l’écoute de cette déclaration ? Dans les prochains jours, ne pas visiter les lieux publics à forte affluence. Essayer de ne pas utiliser les transports publics, ou de ne les utiliser que le moins possible. En particulier, cela concerne le réseau du métro. Porter une attention particulière à surveiller leurs enfants. S’occuper des caves et des entrées des bâtiments, afin de s’assurer qu’aucun étranger ne s’y trouve et qu’aucun paquet de provenance inconnue n’a été déposé dans les caves ou/et les entrées d’immeuble.

S’il vous plaît, diffusez cette information à vos connaissances, amis et voisins ; à tous ceux que vous pouvez. Et que Dieu nous aide. »

# 2 – Mise en garde de « guerre froide et Novorossia »

Traduit du russe par Gleb Bazov
Origine: Guerre froide et Novorossiya VKontakte affichage

« Chers compatriotes !

Ce qui suit concerne tout particulièrement les résidents de Pavlograd, dans la région de Dniepropetrovsk ! S’il vous plaît, lisez ce message et transmettez-le à tout le monde !

Une provocation terrifiante est en cours de préparation dans la ville de Pavlograd, dans la région de Dniepropetrovsk. L’ampleur de cette provocation, en termes de victimes, sera plusieurs fois supérieure à celle du crash du Boeing de la Malaisie !

Kolomoiskiy et la junte de Kiev ont préparé des groupes de militants russophones qui, déguisés en miliciens, vont organiser une « nuit des longs couteaux » dans Pavlograd. Des centaines de civils pacifiques vont mourir !Cela sera mis en scène comme une action de « représailles » pour ceux qui sont morts dans les Républiques de Lugansk et de Donetsk.

Les faux témoins qui le confirmeront ont déjà été préparés. Cela peut arriver dès ce soir ! Les nazis ne devraient pas être autorisés à tuer en toute impunité !

S’il vous plaît, reposter ce message à tous vos connaissances et à tous ceux que vous aimez, appelez-les ! Plus il y aura de gens au courant, plus se réduira la probabilité que cela se produise !

Notre manque d’indifférence doit arrêter les monstres immoraux qui ont concocté cette provocation terrifiante ! Ne prenez pas de péché sur vous-même, ayez pitié de ceux qui peuvent être assassinés ! »

# 3 – Administration d’Etat de le Ville de Kiev

Remarque : Non traduit ici, mais le 25 Juillet 2014, l’Administration d’Etat de la ville de Kiev a publié sur son site Internet les documents suivants, relatifs à l ‘« Information pour la protection de la population de la ville de Kiev et Ordre de diffusion de l’information en cas d’urgences, qu’elles soient du fait de l’homme, naturelles ou militaires »
Avis de rappel; et Document d’origine.

Source : http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/07/warning-of-impending-terrorist-acts-by.html

 
2 Commentaires

Publié par le 31 juillet 2014 dans 3e guerre mondiale, général, International

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Gaza : l’ONU accuse Israël de « défier délibérément » le droit international / Le gouvernement envisagerait une dissolution de la Ligue de défense juive (LDJ)

Un bombardement israélien a visé un marché, mercredi 30 juillet dans une banlieue de la ville de Gaza.
Un bombardement israélien a visé un marché, mercredi 30 juillet dans une banlieue de la ville de Gaza. | AFP/MARCO LONGARI

Aux dernières nouvelles aussi, Les Etats-Unis réapprovisionnent Israël en munitions ;  Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été) 

Engagée depuis plus de vingt jours d’opération militaire dans la bande de Gaza, l’armée israélienne est vivement critiquée après une série d’attaques visant notamment des écoles sous protection de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient).

La haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Navi Pillay, a accusé jeudi 31 juillet Israël de défier les instances internationales dans sa guerre contre le Hamas palestinien à Gaza. Lors d’une conférence de presse, elle a condamné les attaques menées par l’armée israélienne à Gaza contre des maisons, des écoles, des hôpitaux et des centres de l’ONU.

« Aucune d’elles ne semble être accidentelle. Elles semblentêtre un acte de défi délibéré vis-à-vis des obligations résultant du droit international. »

UNE NOUVELLE ÉCOLE TOUCHÉE

Jeudi, les affrontements ont repris entre Israël et le Hamas, faisant au moins 7 morts côté palestinien. Une école sous contrôle de l’ONU située à Jabaliya a également été touchée par des frappes de Tsahal. Quinze Palestiniens réfugiés dans le bâtiment ont été blessés dans cette attaque de l’aviation israélienne, qui visait apparemment une mosquée située à proximité de l’école.

La veille, dans une des journées les plus meurtrières du conflit, au moins 108 Palestiniens avaient été tués dans une série de bombardements. Seize d’entre eux avaient été tués par des tirs de chars israéliens sur une école de l’ONU. Israël a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances du drame, soupçonnant ouvertement le Hamas d’être à l’origine des tirs.

Dans un communiqué, l’UNRWA a dit être à un « point de rupture », avec au moins 200 000 Palestiniens réfugiés dans ses locaux. La même agence onusienne avait annoncé, la veille, avoir découvert une cache de roquettes dans une autre de ses écoles, dénonçant l’attitude des groupes armés palestiniens.

Lire le décryptage : Les installations de l’ONU à Gaza, cibles récurrentes d’Israël

Portant à 86 000 le nombre de soldats engagés dans l'opération « Bordure protectrice », cette annonce intervient au lendemain d'une journée encore une fois très meurtrière.
Portant à 86 000 le nombre de soldats engagés dans l’opération « Bordure protectrice », cette annonce intervient au lendemain d’une journée encore une fois très meurtrière. | AFP/JACK GUEZ

SEIZE MILLE RÉSERVISTES EN RENFORT

Malgré ces vives critiques, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a affirmé que l’armée israélienne continuerait « avec ou sans cessez-le-feu » à détruire les tunnels dont se sert le Hamas palestinien à Gaza pour lancer des attaques en territoire israélien. « Nous n’accepterons donc aucune proposition qui ne permettrait pas à l’armée israélienne de finir ce travail », a-t-il expliqué.

Plus tôt dans la journée, Israël avait mobilisé 16 000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86 000 au total. Le cabinet de sécurité avait décidé à l’unanimité de poursuivre les attaques contre les « cibles terroristes » du Hamas. Un général chargé du secteur de Gaza a cependant expliqué que la destruction des tunnels était « une question de jours ». Les Etats-Unis ont par ailleurs confirmé avoir réapprovisionné Israël en munitions, afin de remédier à la baisse de ses stocks.


1 348 Palestiniens tués depuis le 8 juillet

  • Au moins 1 348 Palestiniens ont été tués depuis le 8 juillet, et plus de 7 300 autres ont été blessés, selon les services de secours palestiniens. Ce bilan augmente au fil des bombardements, mais aussi à mesure que les recherches découvrent de nouveaux corps dans les gravats.
  • Côté israélien, 59 soldats et 3 civils ont été tués. L’armée a annoncéavoir frappé plus de 4 000 « cibles » dans la bande de Gaza et recensé environ 2 000 roquettes tirées sur Israël.

Voir : Comprendre la géographie de Gaza en une carte

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/07/31/gaza-l-armee-israelienne-mobilise-16-000-reservistes-supplementaires_4464890_3218.html

Le gouvernement envisagerait une dissolution de la Ligue de défense juive (LDJ)

Le ministère de l’intérieur étudierait la possibilité d’une dissolution de la Ligue dedéfense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux qui se sont affrontés notamment avec des manifestants propalestiniens.

Lire aussi notre article : Deux sympathisants de la LDJ condamnés à de la prison ferme

Le quotidien Libération évoque cette éventualité dans son édition de jeudi, en citant de façon anonyme « une source policière haut placée » qui affirme que « la DLPAJ (Direction des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’intérieur) travaille à temps plein pour étudier la possibilité d’une interdiction de la LDJ ».

L’AFP s’est vu confirmer cette possibilité par une autre source policière anonyme.« Nous procédons à l’analyse juridique la plus fine possible dans le respect du droit », a confirmé à l’agence cette « source proche du dossier ». Aucune confirmation officielle n’est venue étayer ces informations. La semaine dernière, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, avait jugé cette organisation « dans l’excès », « dans des actes qui peuvent être répréhensibles et qui doivent êtrecondamnés ».

SOUS LE FEU DES CRITIQUES

 Le symbole de la Ligue de défense juive.
Le symbole de la Ligue de défense juive. | DR

La LDJ est sous le feu de critiques nourries depuis que certains de ses membres se sont violemment affrontés avec des militants propalestiniens le 13 juillet, près de la synagogue de la rue de la Roquette à Paris. La LDJ se défend de tout acte illégal en France bien qu’elle s’inspire de la Jewish Defense League, qualifiée de« groupe terroriste » par le FBI en 2001, et qu’elle arbore l’emblème (un poing brandi dans une étoile de David noire sur fond jaune) d’un parti nationaliste religieux interdit en Israël, le Kach.

Lire notre décryptage sur la LDJ : La LDJ, une ligue qui prône l’autodéfense juive

Des voix s’étaient élevées ces derniers jours pour demander la dissolution de la LDJ, notamment le député communiste du Nord, Jean-Jacques Candelier, mais aussi l’Observatoire national contre l’islamophobie, une composante du Conseil français du culte musulman (CFCM), vent debout contre « une association extrémiste, raciste et qui pratique la violence ».

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/30/le-gouvernement-envisagerait-une-dissolution-de-la-ldj_4464863_3224.html

 
1 commentaire

Publié par le 31 juillet 2014 dans général, International

 

Tags: , , , , , , , , , , , ,

L’Argentine en défaut de paiement, Banco Espirito Santo s’écroule de 45%, BNP , la banque postale, et le Crédit agricole dans la tourmente …

Le ministre argentin l’Economie Axel Kicillof refuse parler défaut paiement

Le ministre argentin de l’Economie Axel Kicillof se refuse à parler de défaut de paiement -

L’Argentine en défaut de paiement , Banco Espirito Santo s’écroule de 45% et perd 3.5 milliards , ce qui touche le CA trés exposé : le Crédit agricole est plombé par Banco Espirito Santo, et  BNP Paribas accuse une perte de 4,3 milliards d’euros , et je ne parle même pas des autres banques , comme la banque postale : mais tout va bien ! Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)

LA BANQUE POSTALE TELEPHONE A NOTRE LECTRICE + LIVRETS-A QUI DISPARAISSENT + FITCH DIT DU MAL DE LA BP
du 28 au 31 juillet 2014 : Nanou nous a écrit: "La Banque Postale m’a téléphoné samedi matin pour me demander si je suis intéressée de faire d’avantage de versements sur mon Livret-A !!!! Ma réponse: étant donné qu’il va prendre 1% de rémunération, j’ai plus l’intention de le fermer!". Waouuu !!! Si la Postale téléphone aux clients le samedi matin ( ils sont sûrs de joindre les gens chez eux ) pour leur demander de verser plus d’argent sur le Livret-A, c’est parce que la banque EST TOTALEMENT DANS LE ROUGE, et serait incapable de rendre l’argent des déposants, s’ils venaient, un peu plus nombreux que d’habitude, à clôturer leur Livret. QUITTEZ cette banque. En effet, de plus en plus de gens se retrouvent au chômage, et la première chose qu’ils font, c’est de retirer leurs économies pour faire face aux 3 mois de non-paiement par Paul Emploi. A force de se mordre la queue, le serpent postal n’a plus rien à manger. A mon humble avis, la saisie des comptes n’est plus trop loin en France.

Et justement, un autre de nos lecteurs, Mr Ladram, nous rappelle que "des livrets A de la Banque Postale "siphonnés" dans deux communes de l’Aude: 200.000 euros ont disparu. Voilà à combien pourrait se monter le pillage de livrets A mis au jour en mai 2012 dans les agences postales de Preixan et Arzens dans l’Aude". Eh oui, vous le savez, depuis 6 ans que je tiens cette page, les conseillers de la Banque Postale détiennent la médaille d’or des "Arnaques Clients". Quittez cette banque (bis). Lire ici CBanque pour vous en assurer, et surtout La Dépêche ici du 21 juillet 2014: "A l’hiver 2012, pour joindre les deux bouts dans cette période où la crise touche de plus en plus durement les classes moyennes et populaires, un client se résout à retirer les 15 000 euros de son Livret A. A sa grande surprise, il découvre qu’il ne reste que 6 euros sur son compte d’épargne. Après lui, plusieurs autres clients découvrent le pillage de leur livret A avec la même stupeur". QUITTEZ CETTE BANQUE (ter).

Encore mieux: le jour de la mort d’un client, son compte a été vidé !!! Ils sont bons les conseillers de la Banque Postale !!! Ils devraient faire équipe avec les croque-morts.

PS: Mme Clauss nous signale que Fitch a abaissé la note de la Banque Postale… "Il est évident que des soucis majeurs sont en vue et ne vont pas tarder", lire ici CBanque qui écrit "Ces difficultés seraient liées, selon l’agence de notation, à la directive européenne Résolution et Redressement des Banques qui prévoit un soutien moins important de la part des Etats aux banques en difficulté". QUITTEZ CETTE BANQUE (der). D’ailleurs les Français retirent en masse, mais pas pour cette raison, du moins pas encore, lire ici Ouest France: "Les détenteurs d’un Livret A ont effectué davantage de retraits que de dépôts en juin, à hauteur de 130 millions d’euros". Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

http://www.jovanovic.com/blog.htm

L’Argentine en défaut de paiement

Touchée par une crise moins sévère qu’en 2001, la troisième économie d’Amérique latine entre dans une période d’incertitudes. Elle accuse les Etats-Unis d’avoir une part de responsabilité dans l’échec des négociations.

Le défaut de paiement n’a pas été évité. Douchant les espoirs d’un accord in extremis, le ministre de l’Economie Axel Kicillof a annoncé l’échec, cette nuit à New-York, des négociations avec les fonds « vautours ». Treize ans après sa faillite retentissante, l’Argentine a donc été déclarée en « défaut de paiement partiel » sur sa dette par Standard and Poor’s. La note de la dette argentine, qui était de CCC -, dans la catégorie spéculative considérée comme très risquée pour les investisseurs, est portée à SD (selective default, soit « défaut sélectif »), a indiqué l’agence de notation.

Contrairement à 2001, le défaut porte sur un petit montant. Il s’agit de 539 millions de dollars, soit 400 millions d’euros, qui restent toujours bloqués – faute d’accord avec les fonds spéculatifs, par la justice américaine sur le compte de la Banque centrale argentine à la Bank of New York. Cette somme devait servir à payer les intérêts de créanciers ayant accepté la restructuration de la dette argentine, en 2005 et 2010. Depuis ces deux offres acceptées par 93% de ses créanciers, Buenos Aires avait toujours payé en temps et en heure.

Trouver un nom inédit à un défaut qui n’en est pas un…

« C’est une situation inédite, insolite, injuste », s’est agacé le ministre de l’Economie Axel Kicillof, dans une conférence de presse improvisée au consulat argentin situé à New-York. Conformément aux instructions données par la présidente Cristina Kirchner, le ministre de l’Economie a nié que l’Argentine soit en défaut. « Ce n’est pas un défaut. Un jugement controversé ne nous laisse pas payer nos créanciers comme nous l’avons toujours fait. Il faudrait lui trouver un autre nom, peut-être ’Griefaut’ », a-t-il lancé, ironique, en référence au juge fédéral américain Thomas Griesa. « L’Argentine veut remplir ses obligations vis-à-vis de 100% de ses créanciers, mais pas dans des conditions que nous estimons illégales et qui peuvent nuire au peuple argentin », a-t-il ajouté.

Les fonds spéculatifs Elliott et Aurelius ont refusé plusieurs offres argentines. Le gouvernement leur a proposé de les payer aux mêmes conditions que les créanciers qui ont accepté la restructuration, soit avec un rabais de 65% sur leurs titres. Quant aux banques privées argentines, elles ont proposé en parallèle une garantie d’environ 250 millions de dollars en échange d’un nouveau moratoire pour négocier, voire même un rachat de toutes les obligations en défaut de paiement détenues par les fonds.

La vraie victime ? L’Argentin de la rue

Pour le médiateur américain Daniel Pollack, qui a tenté d’obtenir un accord entre Buenos Aires et les fonds vautours, le défaut ne représente pas « une simple mesure technique, mais plutôt un événement concret et douloureux qui touchera des gens ». La « vraie victime, au bout du compte, ce sera l’Argentin de la rue », a-t-il estimé.

Treize ans après son gigantesque défaut de paiement, la troisième économie d’Amérique latine entre dans une période d’incertitudes. Selon les économistes, la récession qui a débuté au début de l’année pourrait s’aggraver. L’inflation devrait grimper jusqu’à 40% car suite au défaut, la banque centrale pourrait accélérer l’émission monétaire. Reste à savoir comment les entreprises argentines feront face à la situation. Une chute des financements est à craindre, et, in fine, des licenciements. Au palais présidentiel de la Casa Rosada, on assure qu’une batterie de mesures d’urgence est déjà prête. L’une d’elles consiste à renforcer un programme qui permet à l’Etat de prendre en charge une partie du salaire d’un employé afin que l’entreprise ne le licencie pas.

 
L’Argentine accuse les Etats-Unis

Le chef du gouvernement argentin a accusé jeudi les Etats-Unis d’avoir une part de responsabilité dans l’échec des négociations dans le litige Argentine-fonds « vautours » qui a conduit l’Argentine à un défaut de paiement partiel. « Si le juge est un agent des fonds spéculatifs, si le médiateur (judiciaire) est un agent à eux, de quelle justice parle-t-on ? Il y a dans cette affaire une responsabilité de l’Etat, des Etats-Unis, qui doivent garantir les conditions d’un respect sans restrictions de la souveraineté des pays », a déclaré le chef du gouvernement argentin Jorge Capitanich, lors de sa conférence de presse quotidienne. Il faisait référence au juge new-yorkais Thomas Griesa et au médiateur désigné par ce dernier, Daniel Pollack.
Jorge Capitanich a dénoncé un parti-pris du pouvoir judiciaire. « Du fait de leurs mauvaises pratiques, les Etats-Unis sont responsables de ne pas avoir agi de manière adéquate. Et qu’ils ne sortent pas avec l’excuse que la justice est indépendante, car elle est indépendante de la rationalité et pas des fonds vautours », s’est emporté le chef du gouvernement. « Cela ne peut pas continuer indéfiniment », a-t-il encore dit.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/ameriques/0203676930999-largentine-en-defaut-de-paiement-faute-daccord-avec-les-fonds-vautours-1029245.php?wZ5DWuVuXRK7fi8R.99

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 juillet 2014 dans général

 

Tags: , , , , , , , , ,

Exclusivité pour nos lecteurs : "La pénurie d’argent métal est proche !"

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 juillet 2014 dans économie, général, or et argent métal

 

Tags: , , , , , , ,

MAV, les microdrones de l’US AIR FORCE (VOSTFR)

 
2 Commentaires

Publié par le 30 juillet 2014 dans général, Insolite, Nouvel ordre mondial, société

 

Tags: , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 322 autres abonnés

%d bloggers like this: